Séance de jeu de damier à la bibliothèque de Karaba #Burkina #lwili

L’animateur des bibliothèques de FAVL-BF, Boué Alidou dans le cadre de ses activités d’animation dans les bibliothèques a animé une séance de jeu de damier le 2 mars 2020 à la bibliothèque de Karaba. C’est un lecteur venu échanger son roman qui lui a invité à jouer. Chacun dans sa tactique défiait l’autre et finalement, Alidou a remporté la victoire. Sans se décourager, le jeune lui a promis qu’il reviendrait un autre jour pour un autre jeu.

Alidou et un lecteur joue au damier

Rencontre entre le premier adjoint au maire de Gourcy et le représentant de FAVL-BF #Burkina

Dans le cadre du plaidoyer pour l’implication de la mairie de Gourcy dans la gestion de la bibliothèque de Bougounam et la prise en charge des frais de motivation du gérant, le représentant national de FAVL-BF Sanou Dounko, a rencontré le 20 février 2020, monsieur Koma Lassané premier adjoint au maire de la commune de Gourcy. Pour leur premier contact, le représentant de FAVL-BF a expliqué le conteste d’implantation de la bibliothèque de Bougounam, le projet de la convention de cession de ladite bibliothèque à la commune de Gourcy et enfin un plaidoyer pour la prise en charge des frais de motivation du gérant dans le budget communal. Aux termes échanges, monsieur Koma, inspecteur de l’enseignement du primaire de formation s’est réjouie de la visite et des explications claires sur l’implémentation de la bibliothèque, du projet de convention de cession et du plaidoyer. Il dit avoir pris note et rendra compte au premier responsable de la mairie qui est présentement en mission en Italie. Ensemble, ils discuteront des pistes de satisfaction au plaidoyer. Le représentant de FAVL-BF a remis un lot des trois derniers bulletin échos des bibliothèques.

Koma Lassane Gourcy

Rapport bibliotheque mobile BMP du 10 au 14 mars #Burkina

Rapport de l’animateur:

Dans le cadre de la mise en activité avec la Bibliothèque Mobile Pénélope (BMP), beaucoup d’activités d’animation ont eu lieu dans la période du 10 au 14 mars 2020 dans les écoles primaires respectivement école F, Lokihoun, Saint Thérèse de Jésus, école A, B et C. Le mardi 10 mars 2020 aux horaires de 12h30mn à 14h00mn, j’ai effectué une sortie sur l’école F. Il n’y’avait que quelques élèves dès mon arrivé. Après la sensibilisation sur l’entretien des livres, j’ai placé les matériels et le peu d’élèves qui étaient présents s’étaient jetés dans la lecture. Du fait qu’ils n’étaient pas nombreux, ils étaient bien organisés et lisaient sérieusement. Certains demandaient des explications quand ils n’arrivaient pas à lire. Vers la fin de l’activité, leur nombre augmentait et le désordre commençait.

Dans la journée du mercredi 11 mars 2020, j’ai effectué une sortie sur l’école Lokihoun. A mon arrivé, il n’y’avait que les élèves du CM2 qui étaient dans la cour en train de jouer. Après avoir fait descendre les matériels, j’ai fait la sensibilisation sur l’entretien des livres avant de placer les livres. Le peu d’élève qui étaient présents s’étaient mis à choisir des livres pour lire. Certains étaient au sérieux en train de lire cependant d’autres étaient intéressés toujours par des images. Vers la fin de l’heure, il n’y’avait que des filles qui étaient en train de lire

Dans la soirée du mercredi 11 mars 2020, j’ai effectué une sortie sur l’école Saint Thérèse de Jésus de 16h00mn à 17h30mn. A mon arrivé, dans la cour de l’école, il y’avait des enfants qui étaient en train de jouer. Après avoir salué la directrice, j’ai fait descendre les matériels et pendant ce temps, les élèves du CM1 et CM2 étaient en classe. Après la sensibilisation sur l’importance de la lecture, les élèves s’étaient mis à lire. Peu de temps après, la directrice a libéré les élèves du CM1 pour qu’ils viennent lire. Ils étaient vraiment motivés à lire et la directrice était à leur côté jusqu’à la fin de l’heure. Elle leur conseillait également sur l’entretien des livres.

Dans la journée du jeudi 12 mars 2020, j’ai animé du côté de l’école A. Après la sensibilisation sur l’entretien des livres, j’ai placé les matériels et ils venaient choisir les livres qu’ils lisaient. Quelques instants après, leur nombre avait diminué jusqu’à la fin de l’heure. D’autres étaient au sérieux en train de lire et par contre d’autres s’étaient intéressés par les images.
Dans la matinée du samedi 14 mars 2020, j’ai effectué une sortie sur l’école B. Seule la classe de CM2 était présente et ils n’y’avait aucun élève dans la cour de l’école à mon arrivé. Après avoir placé les matériels, je suis resté à environ une vingtaine de minutes sans qu’aucun élève ne vienne. Peu de temps après, deux enfants s’étaient suivis venir pour lire. C’était après une heure de lecture que quelques quatre élèves étaient venus s’ajouter et j’ai commencé la séance de dessin. Chacun le faisait de son mieux. Leur nombre était resté invariable jusqu’à la fin de l’heure.

Dans la soirée du samedi 14 mars 2020, mon animation avec la BMP mobile a été du côté de l’école C aux horaires de 15h00mn à 17h00mn. Conformément au programme, une séance de lecture libre a été l’activité menée. J’ai fait descendre et placer les matériels jusqu’à environ une trentaine de minute sans qu’aucun élève ne vienne. C’était vers seize heures que quelques élèves étaient venus pour lire. Il y’avait ceux qui lisaient et ceux qui étaient intéressés par les images.

Brief update from CESRUD/FAVL Ghana libraries

From Paul Ayutoliya:

Patronage to the three community libraries for last week was quite encouraging. Statistics of attendance recorded showed a slight reduction in the number of patrons. Nonetheless, patrons who visited the libraries read different kinds of story books and played games.

The government of Ghana last week through the Minister of health made an announcement of two confirmed cases of the COVID 19 in the country…… Since then there appears to be a general fear and panic across the length and breadth of Ghana. Everything since then seems to be slowing down as people are very careful and cautious not to do anything that may get them infected. Information on who these two people might have come in contact with were very scanty causing the fear and panic to soar up. Just this evening, the president of Ghana addressed the nation again (his second time since the outbreak) suspending all gatherings such as public and private schools senior high and basic schools, churches, mosques, workshops, funerals among others till further notice in wake to deal with the Corona virus after four cases were confirmed today bringing the total number of confirmed cases to six.  Information on contact tracing and others as I said earlier appears to be scanty.

Communications avec deux bibliothèques au #Burkina

Sanou Dounko nous écrit:

  • Communication avec  gérant Sebba sur la situation sécuritaire. Il m’a fait savoir que la bibliothèque est fermée depuis l’attaque. Presque tous les autres services sont fermés sauf la gendarmerie et la santé. Les populations sont l’incertitude générale et ne savent quoi faire. Certaines personnes se sont réfugiés à Dori et d’autres à Ouaga.
  • Communication avec le gérant Kiembara. Compte tenu du couvre-feu dans la zone, la bibliothèque est fonctionnelle. Quelques lecteurs viennent lire ou empruntent des romans.

Brief early March update from CESRUD/FAVL Ghana libraries

From Paul Ayutoliya:

Patronages to the respective libraries continuous to soar with lots of interesting libraries activities. Interesting library’s activities such reading for fun, group reading, individual reading, games and videos shows were kept patrons visiting the libraries every now and then. Touring the respective libraries last week, patrons were seen in their encouraging numbers at the respective libraries reading and/ or learning. I read a couple of story books with patrons of all the three libraries.

At the Sherigu Community Library, I read a story titled My Brother the Footballer by Diana B. McBagonluri. The story was about two sons of Mr. and Mrs. Anokye whom they were proud of because they made them (parents) happy with their great skills in sports. One of their sons, Nana Kwame was a goalkeeper and Nana Yaw was a long distance runner. Both sons work hard at their respective areas of expertise and were chosen to represent their school abroad in sporting activities, this was first in history in their vicinity. Patrons who took part in the reading were inspired by the beautiful story of the two boys and promise to also work hard in whatever they can do. The story was very simple to understand, so I encouraged patrons to read again at their own time for better understanding and appreciation of the story.

Night patronages were also very great as students from far and near always make it to the library every evening. The only disadvantage we have currently is the hot weather conditions, we are in March and March in our part of the country is always a month of hot sun shine and heat, even when fans are working, they produce a certain amount of heat. This hot weather conditions have made attendance during night time to reduced a little. But nonetheless, the attendance is encouraging.

I visited the Upper East Regional Library in course of last week. Patronage to the regional library were immense, both young and adults readers were busy reading in their good numbers. The children’s corner was the point of interest as many children from the surroundings schools were at the children’s corner reading and having fun with the children librarians. She danced with some them, asked questions of their favorite book in the library among others. Some children also came for a visit from one of the private schools, the children librarian at a point in time was haven it difficult controlling the noise. But at the close of day every went well. Part of my visit to the regional library was to get the Regional Librarian informed on the reading competition and asked that they come along with the mobile library van. The Regional Librarian, Mr. Leslie Kasanga assure that he be in attendance, also they will come along with the van.

Communication avec quelques gérants des bibliothèque du centre-nord #Burkina

Le 11 mars 2020, representat de FAVL Sanou Dounko a eu quelques communications avec 4 gérants du centre-nord. Il ressort de ces communications les informations suivantes :

  • A Boussouma, la bibliothèque marche normalement. De janvier à février 2020, elle a enregistré 47 abonnés, 361 sorties de livres et 946 fréquentations. Elle a reçu un guide de camp de lecture qui aura lieu dans ce mois de mars mais elle ne connait pas exactement le jour. Elle reçoit de temps en temps la visite des animatrices de CRS. Elle n’a toujours rien eu comme motivation depuis décembre 2019 malgré l’envoie régulier des rapports d’activités.
  • Du côté de Kongoussi, la bibliothèque est bien fréquentée. Il reçoit plus de fréquentation surtout du côté des jeunes filles. Pour ce mois de février 2020, il a enregistré 34 abonnés, 233 sorties de livres et 676 fréquentations dont 250 filles du secondaire. Un camp de lecture organisé par CRS est prévu pour ces congés du mois de mars 2020. 25 élèves du primaire prendront part audit camp.
  • Quant à Sabcé, elle prépare un camp de lecture organise par CRS dans un village de plus de cinq kilomètre de la bibliothèque. Elle a déjà fait le tirage au sort des participants et attende la suite de la part de CRS.
  • Enfin à Rouko, le gérant dit être prêt pour le camp de lecture qui aura lieu du 23 au 27 mars. Ce camp est organisé par CRS. 25 élève de trois école prendront part à ce camp de lecture. Le camp sera organisé hors de la bibliothèque dans une école située à 5 kilomètre du village. Les participants viendront de trois écoles dont certains élèves feront une distance de 8 à 9 kilomètre. Le gérant n’a pas droit à des frais de motivation pourtant, il est l’animateur principal et doit travailler de 7h15 à 15h00. Il aura droit à 1000F CFA/jour comme frais de carburant. Les enfants auront du pain à la mayonnaise le matin comme petit déjeuner. Une cuisine sera faite au sein de l’école pour les participants. L’assistant aura 12500F et l’enseignant 25000F CFA. Il n’y a pas eu de rencontre préparatoire. Comment envoyer les livres pendant le camp ? telle est la question du gérant.

Selon toujours les dires du gérant, les camps seront organisés dans les localités où il y a la sécurité comme à Tikaré, Rollo, Kongoussi, Sabcé et Rouko. Il est prévu un camp de lecture à Guibaré mais la bibliothèque est toujours sans gérant. Par ailleurs, les gérants non-engagés comme agents communaux n’ont pas reçu de frais de motivation en février parce que le nouveau contrôleur financier dit qu’il va changer le système d’avant. Comme suggestion, il prévoit que chaque gérant soit un prestataire avec un numéro IFU.

Situation bibliothèque communautaire de Béréba #Burkina

13072013-P1150571-2Le representant de FAVL-BF Sanou Dounko a eu un entretien avec Ivette ex gérante de la bibliothèque communautaire de Béréba. Ensemble, ils ont fait le bilan d’une part des clauses de la convention de transfert de la bibliothèque de Béréba à la commune de Béréba et d’autre part du non-respect des dites clauses par la mairie. Le transfert de la bibliothèque de Béréba à la commune de Béréba n’a pas du tout plu à Koura Ivette parce qu’à la fin des clauses, elle n’a pas été payé pour une année. Elle a perdu son emploi et sans que ses cotisations à la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ne soient à jour. Dounko, lui a expliqué tout l’intérêt du transfert de la bibliothèque à la commune mais il a déploré le fait que l’idée de la convention n’a pas été respecté comme prévue et que la bibliothèque soit fermée malgré les multiples plaidoyers fait par FAVL-BF. Ivette lui a fait savoir, qu’elle a eu un entretien en janvier 2020 avec le maire et le comptable de la mairie. A l’issu de ladite rencontre, le maire lui a demandé d’aller à la caisse nationale de sécurité sociale, s’assurer que FAVL-BF a payé les cotisations les années précédentes et de prendre les informations sur le montant à payer pour la période post transfert. Elle a montré a au représentant de FAVL-BF les informations qu’elle a obtenues à la CNSS et souhaite les présenter au maire pour voir la suite. On retiendra de leur rencontre une chose très importante : Ivette aimerait remettre la clé de la bibliothèque à conditions que le maire lui notifie par écrit qui engage le conseil municipal à lui payer son salaire de 2017 et les cotisations de la CNSS au cas échéant il paie les cotisations de la CNSS. Le représentant de FAVL-BF a instruit à Koura Ivette de lui tenir informé de l’évolution de la situation dans une semaine si toute fois elle a pu s’entretenir avec le maire. Pour Dounko Sanou, représentant national de FAVL-BF, cette rencontre avec Koura Ivette a été franche et tout laisse croire qu’ils pourront y arriver à résoudre la situation de Ivette et rouvrir la bibliothèque de Béréba.

Mission de travail dans la province du Tuy aux bibliothèques soutenues par FAVL-BF #Burkina

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités des bibliothèques soutenues par FAVL-BF, nous ; Dounko Sanou, représentant national a effectué une mission de travail dans la province du Tuy du 29 février au 5 mars 2020. A son arrivé dans la soirée du 29 février, il a pris attache avec Boué Alidou, animateur des bibliothèques pour planifier ses tournées dans les bibliothèques des communes de la province.

Dans les bibliothèques de Karaba, Dohoun et Boni, il a évalué l’impact du programme de lecture « Leaders are readers » organisé en 2018-2019 en collaboration avec la bibliothèque de l’ambassade des USA. En plus des trois gérants avec lesquels il a travaillé, 15 autres participants au programme sont venus spécialement donner leur appréciation. Il est ressorti de l’évaluation avec les gérants sur les 118 élèves qui ont pris part au programme, 41 parmi eux continuent de fréquenter régulièrement les bibliothèques. Quant aux appréciations des participants, nombreux sont ceux qui vont dans les bibliothèques pour enrichir leur vocabulaire et améliorer leur expression en français.

En plus de l’évaluation de l’impact du programme, Dounko a animé des activités animation avec les lecteurs qu’il a trouvé sur place dans les bibliothèques. A Karaba, il a appris le jeu de scrabble à un jeune lecteur venu échanger son roman. Ensuite, il a animé un jeu de warré avec les tous petits. Ces enfants qui jouent fréquemment ce jeu à la bibliothèque ont remporté des victoires sur lui. Il a clos ses activités à la bibliothèque de Karaba par une séance de jeu de mots croisés avec les élèves du secondaire. Au terme de cette dernière activité, il a constaté que les participants ont un niveau appréciable en vocabulaire. Il les a félicités et invités à fréquenter la bibliothèque. A la bibliothèque de Dohoun comme à Boni, il a particulièrement mis l’accent sur le jeu de scrabble avec des élèves du secondaire. Ces séances de jeux ont été bien appréciés par les participants. Ils ont promis de revenir jouer à chaque fois qu’ils auront un temps libre. Ils pensent que ce jeu leur permet d’enrichir leur vocabulaire. Avant de partir de ses bibliothèques, il a invité les gérants à occuper utilement des lecteurs avec des activités afin que ces derniers ne trouvent pas les bibliothèques ennuyantes mais plutôt des lieux de distractions et de cultures.

En dehors de ces activités, il a eu deux rencontres d’échanges avec Vandonou Moumini premier adjoint au maire de Boni et Korogo Gambo, agent responsables des marchés de la mairie de Koumbia. Lors de ces échanges avec les deux messieurs, il leur a fait comprendre qu’il est très important que les mairies trouvent des moyens financiers pour encourager les gérants de bibliothèques de leurs communes parce que ceux-ci font des travaux importants et formidables pour les communautés. Il a suggéré que même si les maires n’ont pas prévu dans leurs budgets des lignes pour les prises en charge des frais de motivation des gérants, ils devraient au moins, de temps à autre leurs trouver des petites sommes dans leurs frais de carburant ou encore les faire participer aux petites formations ou sessions organisées par leur mairie afin qu’ils puissent leur trouver de quoi subvenir à leurs besoins. Monsieur Vandonou et Korogo disent avoir compris notre cri de cœur et rendront compte à leurs maires, comptables et secrétaires généraux de leur mairie.

Visite à la bibliothèque Humanitas de Bobo-Dioulasso #Burkina #lwili

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la bibliothèque de Humanitas au secteur 21 de Bobo-Dioulasso en partenariat avec FAVL-BF, le représentant national Dounko Sanou a effectué du 26 au 29 février 2020, une mission de supervision et de travail. Arrivé dans l’après-midi du 26 février, il a vérifié les outils de gestion et collecte des données tenus par la gérante Ganamé Barkissa. Cette activité lui a permis de déceler quelques insuffisances sur le renseignement des fiches de sorties des livres. Pour remédier à ces erreurs, il a fait des exercices pratiques avec la gérante parce que ces petites erreurs qui peuvent perturber le suivi du retour des livres et provoquer des pertes de livres. Les jours suivants son arrivé, il a encadré la gérante sur comment sensibiliser les élèves des lycées et du primaire à fréquenter la bibliothèque et à lire. Il ensuite animé des jeux de mots croisés avec les lecteurs, des séances de lecture de livres et quelques échanges lecteurs. Ce fut l’occasion pour lui de payer également les salaires des employés de Humanitas à Bobo.