Students in Nassere library with their books for the week, Burkina Faso

Nassere library is one of the few in Burkina Faso where the librarian has been made an “agent communalnassere library 2018” so he is now a full-fledged employee of the commune. he does a good job promoting the library.

 

La commune de Rollo s’engage pour la pérennisation de sa bibliothèque au Burkina Faso

La commune de Rollo située dans la province du Bam a bénéficié d’une bibliothèque communale. Celle-ci est le fruit du financement du projet Béoog Biiga II en partenariat avec Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL-BF. Durant quatre ans, la bibliothèque a bénéficié du soutien financier et technique du partenariat BBII-FAVL. La phase II du projet Béoog Biiga a pris fin au mois de septembre 2018. Pour pérenniser cette bibliothèque, le conseil municipal de Rollo dirigé par Djibril TALL a pris ses responsabilités en reversant la gérante de la bibliothèque KINDA Adissatou comme agent communal. Elle bénéficie désormais des avantages des agents communaux. Toute l’équipe de FAVL-BF salue cet engagement et souhaite que les autres communes bénéficiaires emboîtent le même pas que Rollo.

Day to day business of the bureaucracy supporting village libraries

This is what FAVL staff in Burkina Faso do, every day. Telephone communications with librarians. Negotiating, cajoling, partnering, problem-solving, reassuring.

  • In Pobé-Mengao, Konfé Amidou is doing well. With the closing of high schools due to terrorist threats, students are rare in the library. Some come to take books for home reading. He avoids regrouping given the insecurity in the area.
  • In Tikaré, the the librarian’s work contract has ended since September 2018. The contract has not been renewed. The mayor told the librarian that he would like to negotiate with their French “twin city” partner so that he can take charge of the librarian. For the moment, the librarian does what he can while waiting for the mayor’s feedback.
  • In Guibaré, the council has planned a budget line until the end of September 2019. The council intends to negotiate with the primary inspectorate so that it can manage the library. Discouraged, the librarian does the minimum. I encouraged him to do his best so that the council could recognize these abilities. To take a salary that he does not deserve would be to harm the commune.
  • In Ziga, the budget line has been retained for the librarian salary. The mayor has promised to engage the librarian in time as a communal agent, but it is only a promise. As for the library, the librarian receives nearly 40 visits by and about 10 books are checked out each day.
  • In Béréba, Alidou is planning to meet the mayor of Bereba to see what has happened with their efforts to re-open the Bereba and Dimikuy libraries. The mayor has been dragging his feet, and despite promises of other local government officials, nothing is done, despite the “Friends of Bereba” group in Ouagadougou saying they would pay part of the librarian salary.

staff_en_rencontre sm

Une équipe de FAVL-BF à la bibliothèque ICCV Nazemsé

Le mardi 4 décembre 2018, une équipe de FAVL-BF composée du Sanou Dounko représentant national et Tiaho François Xavier comptable assistant de programme a visité la bibliothèque Initiative Communautaire Changer la Vie (ICCV) Nazemsé. A notre arrivée aux environs de 11 heures, nous avons été reçus par le staff sur place. Ensuite, nous avons pu visiter toute la bibliothèque en commençant par l’espace pour enfants avec des nattes, celui des adultes avec les différentes étagères et l’espace des études. Comme dans la plupart des bibliothèques au Burkina Faso, celle de ICCV Nazemsé a un fonds documentaire bien varié (livres d’auteurs africains, européens, des manuels scolaires, des albums, des livres pour enfants…). Il est également organisé des séances d’animation de contes, de dessins, de création, du théâtre, de la danse et bien d’autres activités pour attirer les tout-petits à la lecture. Les frais d’abonnement varient entre 100 à 1000 francs CFA par an.

Pour cette première visite de l’équipe de FAVL-BF, un lot de 28 livres produits a été remis à la bibliothèque. Ces livres sont produits par le centre de production de FAVL-BF dénommé Centre Multimédia de Houndé (CMH). Ce geste a pour objectif d’encourager les enfants à aimer la lecture et ainsi favoriser le partenariat entre acteurs de promotion de la lecture au Burkina Faso.

Secrétaire générale de la mairie de Niankorodougou soutien la bibliothécaire

Mariam Soulama (à gauche) est la secrétaire générale de la mairie de Niankorodougou. Malgré ses responsabilités, elle passe de temps en temps échanger avec Karidia, la bibliothécaire et l’encourager dans son travail. Le mardi 13 novembre, elle a eu l’occasion d’échanger avec Guy Roland de FAVL en visite de travail à la bibliothèque. Quoi de plus normal pour immortaliser cet instant !

SG de la mairie à la bibliothèque

Kadi à la bibliothèque communale de Niankorodougou au Burkina Faso

Kadi vient de temps en temps à la bibliothèque communale de Niankorodougou pour découvrir de nouvelles choses. Aujourd’hui, elle a découvert le livre photo intitulé Le petit trompeur de Dimikuy de Ezequiel Olvera et s’identifie déjà au petit personnage de ce livre adapté à son âge.

kadi

Sorti de la bibliotheque mobile Penelope au Burkina Faso

Le vendredi 30 novembre 2018, la BMP a effectué une sortie en plein cœur de la ville de Kaya. Au cours de cette sortie, elle a tout d’abord fait une escale à côté d’un kiosque de vendeur de café du nom de Ouédraogo Moumini. Là-bas, nous avons reçu les lecteurs adultes qui venaient prendre leur café du matin. Ceux-ci ont profité passer quelques temps de lecture avec nous et échanger sur la BMP. Pour eux ils voyaient la BMP mais ne savaient pas exactement ce qu’il fait. Pour d’autres ils pensaient que les livres étaient en vente ou il faut payer de l’argent avant d’avoir accès de les lire. De ce fait, j’ai expliqué objectif de la BMP et surtout l’impact de la lecture sur les personnes. Ouédraogo Issouf et Ouédraogo Kassoun ont chacun lu le livre en entier de Victoire impossible de Boukary Koutou. Environ deux heures passées sur le lieu a permis à ces adultes de lire et aux passants qui s’arrêtaient pour regarder et poser des questions. Les livres photos et les BD de Mady Kafando ont été les plus lu par les adultes. Les appréciations des uns et des autres n’ont pas été de longs discours. Simplement « Belle initiative pour les enfants, surtout longue vie à la BMP »

Après cette animation avec les adultes, nous nous sommes rendu à l’école de Wemtenga au environ de 12h. Nous avons reçu quelques élèves qui étaient présent sur les lieux. J’ai entamé l’activité avec cette minorité de fur et à mesure le nombre grandissait. Deux activités ont été fait avec les élèves : Un petit concours de lecture entre les garçons et les filles et un concours de jeu de puzzle. Les vainqueurs étaient applaudis par leurs camarades qui assistaient au jeu. Nous avons passé de très bons moments avec les élèves de cette école avant de rentrer avec la BMP.

Le premier club de lecture de la bibliothèque de Niankorodougou

Les élèves de Niankorodougou sont très heureux de pouvoir constituer le premier club de lecture de la bibliothèque. Ce sera un cadre pour discuter autour d’un livre, mener un débat ou encore organiser une activité de sensibilisation sur l’importance de la lecture auprès de leurs camarades. Ce poster est la preuve qu’ils sont motivés pour démarrer leurs activités. Rendez-vous les mercredis à la bibliothèque communale entre 14h et 15h.

Updates from four community libraries in Burkina Faso

One of the main jobs of FAVL is to support the various libraries in the network. burkina Faso has 34 libraries in the network. Here are some updates from this week.

  • In Niankorodougou the librarian is doing well. She was able to animate all four activities  that were programmed in this month. The activity that most stood out was a storytelling activity where the children were able to tell short stories among themselves. The reading club had 2 sessions of discussions. The first was attended by 24 students and the second 16. The library receives at least 20 children per working day. Her last book read is “A difficult return to the village.” She appreciated the book!
  • In Rouko, the Leaders are readers program is going well. It is the 6th and 5th grade students who read the most. For now, it’s a girl who has read more books. She is on her 114th book! It should be noted that it is the photo books and CMH that are the most read.
  • At Pensa, the librarian signed her contract and the accountant told her that she will have her motivational break in a week.
  • In Sebba, the library is well attended by children. The librarian was able to animate the activities that were programmed. His last book read is “Baba the rapper”. It must be said that a terrorist attack at a gendarmerie station at a dozen kilometers in the course of this week gives people fear. A curfew was introduced starting at 18h.

In French:

  • A Niankorodougou la bibliothécaire se porte bien. Elle a pu animer toutes les activités (4) qui ont été programmées dans ce mois. L’activité qui la beaucoup marquée c’est la dernière activité de contes ou les enfants ont pu raconter de petits contes cours entre eux. Le club de lecture a fait 2 séances de discussions. La première a vu la participation de 24 élèves et la seconde 16. Elle reçoit au moins 20 enfants par jour ouvrable. Son dernier livre lu est « Un retour difficile au village » elle a apprécié
  • A Rouko, le programme Leaders are readers se déroule bien. Ce sont les élèves de classes de la 6eme et 5eme qui lisent le plus. Pour, l’instant c’est une fille qui a lu plus de livres. Elle est à son 114eme livres. Il faut noter que ce sont les livres photos et CMH qui sont les plus lus.
  • A Pensa, la bibliothécaire a signé son contrat et le comptable lui a dit qu’elle aura ses aérés de motivation dans une semaine.
  • A Sebba, la bibliothèque est bien fréquentée par les enfants. Il a pu animer les activités qui ont été programmées. Son dernier livre lu est « Baba le rapport ». il faut dire qu’une attaque terroriste à un poste de gendarmerie à une douzaine de Kilomètre de au cours de cette semaine donne de la peur aux populations. Un couvre-feu est instauré à 18h

Séance de discussion autour d’une bande dessinée au Burkina Faso

DiscussionCe matin (27 novembre), le temps d’un délestage, le staff de FAVL a mené une petite discussion autour de la BD Kouka N°13 intitulée La malle du père de Bila. Cette bande dessinée est l’œuvre du RENLAC (Réseau national de lutte anti-corruption) qui met à nu les travers d’une société minée par ce fléau qui se comporte comme une gangrène. Kouka le personnage principal, modèle de vertu a fasciné les membres de la discussion. Mais une question se pose : combien sommes-nous aujourd’hui à pouvoir opposer un non catégorique ou encore à dénoncer toute tentative de corruption ?

Production de livres du centre multimédia de Houndé au Burkina Faso

CMH-2.jpgFAVL se veut l’un des acteurs majeurs dans la promotion de la lecture au Burkina. L’une des stratégies de l’association est de produire des livres et de les mettre à disposition des lecteurs des 34 bibliothèques de son réseau. Les récits sont recueillis auprès de talents locaux, illustrés et enfin édités par notre centre multimédia. Ces livres visent un public majoritairement composé d’enfants du primaire, suscitant ainsi chez eux le goût et la passion de la lecture.

 

Nouvelle série Békila disponible dans les bibliothèques au Burkina Faso !

Hakahoun smBékila va à l’école, Békila fête la fin de la saison pluvieuse, Békila voyage, le retour de Békila du village et Békila apprend le lavage des mains écrit par Sylvie Koura sont produit au centre multi media de Houndé. La gérante de la bibliothèque villageoise de Karaba Domboué Hakahoun, lit ces nouvelles séries qui sont disponible dans sa bibliothèque depuis le 15 novembre 2018. Ils seront disponibles dans les autres bibliothèques très bientôt.