Rencontres avec les gérants des bibliothèques du Centre-Nord #Burkina

Les 9 et 11 juillet 2020, ont lieu à la médiathèque de Kaya et à la bibliothèque communautaire de Kongoussi, deux rencontres avec les gérants des bibliothèques fonctionnelles dans la région du Centre-Nord, notamment celles du Sanmatenga et du Bam. La rencontre de Kaya qui a eu lieu le 9 juillet, a vu la participation des gérants de : Kaya, Boussouma, Korsimoro et Mané. En plus de ces gérants, Rouamba Pascaline chargée de projet à CRS, volet bibliothèques a également pris part à ladite rencontre. Du côté de celle tenue à Kongoussi, il y a eu la participation des gérants de : Tikaré et Kongoussi (tous des enseignants de formation), Rouko, Sabcé et Rollo. Les rencontres se sont déroulées de la manière suivante :

  • Des séances de jeux de scrabble pour donner plus de la motivation aux participants et en même temps, leur permettre de pratiquer cette activité qui améliore le vocabulaire des joueurs. A la fin du temps impartie pour ces séances, les gérants voulaient un ajout d’au moins vingt minutes tellement ces jeux étaient intéressants et amusants.
  • Des séances de lecture du livre produit au centre multimédia de Houndé (CMH) intitulé : le monde a changé ! informations sur la maladie du coronavirus (COVID-19). Chaque participant a eu le plaisir de pratiquer une lecture à voix haute de trois à six paragraphes. Ces séances de lecture ont été suivi de discussions sur les mesures barrières de lutte contre la maladie de la COVID-19. Les gérants ont, à travers ces activités, renforcé leurs connaissances sur cette pandémie. A l’unanimité, ils ont reconnu que la maladie existe toujours. Ils ont été invité à sensibiliser les lecteurs et les communautés sur les mesures barrières afin de lutter efficacement contre cette maladie de coronavirus.
  • Des séances de lecture de livres produits au centre multimédia de Houndé (CMH) prêts à être distribués aux bibliothèques. Chaque participant a eu le temps et le plaisir de lire aux moins 3 livres et de faire un petit commentaire de celui qu’il a aimé. Du côté de Kongoussi, il y a eu une correction d’un autre livre intitulé « Le rêve de Samou ». Ces corrections seront prises en compte avant que le livre soit imprimé et mis à la disposition des lecteurs.
  • Des échanges sur l’importance de la collecte des données et des rapports d’activités. Les participants ont eux-mêmes énuméré quelques éléments sur l’importance de la collecte des données et les rapports des activités pour les mairies, les donateurs et les partenaires. La collecte et la rédaction des activités permettent de suivre l’utilisation des bibliothèques par les communautés bénéficiaires, de connaitre le besoin des lecteurs en lecture et de faire vivre les bibliothèques.
  • Des encadrements sur les techniques de rédaction de bons textes pour les livres CMH. Les participants ont été outillé par un guide dont le contenu a été lu et expliqué. Pour la réussite de la rédaction des textes pour les livres CMH, il faut : rédiger un texte clair et convivial pour le public cible. Utiliser un vocabulaire simple et compréhensif. Construire des phrases courtes et logiques (sujet + verbe + compléments). Regrouper les idées en paragraphes cohérents et relier par des connecteurs logiques. Choisir des formulations conviviales qui attirent l’attention du lecteur et l’incitent à l’action.
  • Des échanges sur le choix des thèmes ou des titres de livres pour les mois à venir. Ouédraogo Salfo (Mané) va écrire sur le royaume de Mané. Sawadogo Jean-Baptiste (Kaya) son livre aura pour titre : Allons à la bibliothèque. Bangré Justin N (Korsimoro) va écrire sur la journée de l’enfance africain. Ouédraogo Bibata (Boussouma) va écrire sur le royaume de Boussouma. Ouédraogo K Rosine (Sabcé) a remis ses textes de livre de contes. Ouédraogo Hado (Kongoussi) a également remis son texte de livre.
  • Des discussions sur les stratégies qui permettront aux gérants de percevoir leur frais de motivation mensuelle.
  • Des distributions de livres CMH (10/bibliothèques) au niveau du Bam et 8/bibliothèque au niveau du Sanmatenga. Les gérants ont reçu chacun une quarantaine de copies du bulletin d’information échos des bibliothèques N° 55, 56, 57 et 58.

Ces rencontres ont été les bienvenues non seulement elles ont permis aux gérants de se rencontrer et partager leurs expériences mais aussi de se frotter et préoccupations. Ces rencontres ont permis au représentant de FAVL-BF d’avoir une idée de comment apporter sa contribution en faisant des plaidoyers auprès des communes.

Les jeux de mots croisés

La gérante de la bibliothèque de Karaba a accueilli le 23 juillet 2020, ses potentielles lectrices. Elles viennent d’habitude pour lire, échanger les livres et passer un temps soit peu à la bibliothèque. Elles étaient 4 ce jeudi à venir jouer aux mots croisés et passer leur temps à la bibliothèque. Ce jeu de mots croisés qui étaient de trouver les synonymes les a beaucoup enrichis. Elles ce sont rafraichi la mémoire à travers ces mots qu’elles se sont battues pour trouver. Les bibliothécaires doivent prendre l’exemple pour donner l’occasion aux lecteurs de se former d’avantage.

Helping young readers write their first books #Burkina

One of the activities FAVL continues to support in the Houndé area of Burkina Faso is editing, publishing, and distributing to community libraries books written and illustrated by young people. FAVL has developed over 100 titles that are available in libraries. Thanks Rotary International for supporting this project!

La réouverture de la bibliothèque de Koumbia

L’animateur de FAVL dans le cadre de ses activités de promotion de la lecture, a eu des échanges avec la secrétaire générale de la mairie de Koumbia le mercredi 22 juillet 2020. Les échanges ont été portés sur la réouverture de la bibliothèque fermée depuis le mois de mars 2020 pour raison de la COVID-19. Selon la secrétaire générale, après la tempête c’est le beau temps. La bibliothèque communautaire de Koumbia va désormais rouvrir ses portes aux lecteurs le samedi 25 juillet 2020. Les dispositifs de lavage des mains ont été remis au gérant pour permettre gestes barrière de la propagation du virus.

Une séance de fabrication des colliers en papier #Burkina

La bibliothèque villageoise de Karaba dans la commune de Houndé est par excellence un lieu d’apprentissage et de divertissement. Elle reçoit en grande majorité des élèves du primaire et du secondaire. Certains viennent pour apprendre sur des activités artistiques et d’autres pour lire et améliorer leur niveau en français. Ainsi, le 18 juillet 2020 ils étaient 4 lecteurs à venir profiter des services de la dite bibliothèque. C’est avec joie qu’ils ont passé leur temps d’apprentissage à la bibliothèque. C’est ces petites actions qui deviennent des grandes actions.

Activités marquantes de la semaine FAVL #Burkina

Dounko écrit: Durante cette semaine, comme les autres, j’ai mené plusieurs activités. Celles qui m’ont beaucoup marqué est l’impression de plus d’une centaine de livres écrits par les talents locaux du Tuy. J’ai pris beaucoup de plaisir à les lire avant de les imprimer. J’ai particulièrement aimé hier le livre titré : Une fille malheureuse. L’histoire racontée est très captivante et touchante. Ces livres seront distribuer dans les bibliothèques appuyées par FAVL-BF.

Relance de la Bibliothèque Mobile Pénélope a Houndé #Burkina

Dans le cadre de la reprise des activités de la Bibliothèque Mobile Pénélope, beaucoup d’activités ont lieu dans la semaine du 17 au 24 juillet dans les écoles primaires respectivement école “A”,”B”,”C”,”D”,”E”,”F” et Lokiéhoun.

La première sortie de la semaine c’était à l’école”A” dans la matinée du vendredi 17 juillet À mon arrivé, il n’avait aucun élève dans la cour de l’école. Après avoir placé les matériels, je suis resté pendant plus d’une heure et personne n’était venue. À 10h50mn que j’ai ramassé les matériels pour repartir. En ce jour aucun n’est venu qu’il veut lire.

Dans la matinée du samedi 18 juillet j’ai effectué une sortie à l’école”B”. À mon arrivé, il n’y avait que le directeur qui donnait un cour d’appuis à des élèves. Après avoir le salué et lui dire ma raison de venu, il dit que les élèves sont en vacances et ce ne sera pas simple de les faire regrouper mais néanmoins il y a une possibilité d’aller faire un communiqué à la radio. Quelque moment après deux élèves étaient de passage et je les ai appelé et ils sont venus pour lire. Peu de temps après, un groupe tout de jeunes filles est venu pour lire.Ils ont bien lu jusqu’à la fin de l’heure.

La sortie du lundi 20 juillet a été à l’école D. À mon arrivé, quelques enfants étaient dans la cour en train de jouer et je les ai appelé pour qu’ils viennent lire. Peu de temps après, Boue Alidou est venu et faire une sensibilisation sur l’importance de la lecture. Ils ont bien lu et étaient curieux. Ils étaient contents que la bibliothèque ait repris ses activités.

Le mardi 21 juillet j’ai effectué une sortie dans la soirée. Arriver à l’école, beaucoup d’enseignants y étaient en train de corriger les épreuves par conséquent je ne pouvais pas me garrer là-bas. J’ai parlé à Boue Alidou et changé de lieu qui est l’écoleA. À mon arrivé, il y’avait des enfants dans la cour de l’école en train de jouer. J’ai fait descendre les matériels et faire une petite sensibilisation sur l’entretien des livre. D’autres avaient commencé à se mettre au sérieux pour lire par contre d’autres c’est la perturbation et je n’ai pas hésité à les chasser. Ceux qui étaient au sérieux demandaient des explications quand ils rencontrent des difficultés.

Dans la matinée du mercredi 22 juillet mon animation avec la BMP a été du coté de l’école Lokiéhoun . À mon arrivé il n’y avait personne dans la cour de l’école. J’ai fait descendre les matériels et les placer. Je suis resté environ une heure et demie et personne n’est venue. Vers la fin de l’heure que deux élèves étaient de passage et je les ai appelé pour qu’ils viennent lire.

Dans la journée du jeudi 23 juillet mon animation avec la BMP a été du coté de l’école Saint Thérèse de Jésus. Aucun enfant n’était aux alentours de l’école. J’ai expliqué la situation à Boue Alidou et je suis revenu à l’école D. J’y suis arrivé à 09h30mn et j’ai fait placer les livres et quelques élèves ont commencé à lire. Peu de temps après, Boue Alidou a apporté des nouveaux livres au nombre de 64. Les élèves étaient très contents pour les nouveaux livres. Ils vous remercient beaucoup et même que l’animateur.

Séance d’encadrement pour écrire un livre #Burkina

Dans le cadre de la promotion de la lecture et de l’écriture, le centre multimédia de Houndé poursuit l’encadrement et la valorisation des jeunes écrivains. Le 15 juillet dernier, Débora, une lectrice et écrivain était présente à la bibliothèque de Boni. Elle prépare consciencieusement son premier livre «L’enfance de Caroline ». Elle a passé environ deux heures avec le gérant de la bibliothèque pour écrire son livre. Elle souhaite d’ici fin juillet terminer son livre ; Courage à elle.

Témoignage d’un ancien lecteur de la bibliothèque de Béréba #Burkina

Je suis Guibila Antoine, professeur de français en service au Lycée provincial de Kongoussi. J’ai eu l’honneur et le plaisir de revoir monsieur Sanou Dounko, représentant national de FAVL-BF, qui était en mission à Kongoussi dans la deuxième semaine du mois de juillet 2020. Je suis de Popioho, un village de la commune de Béréba. J’ai découvert la bibliothèque villageoise de Béréba entre 2001 et 2002 lorsque je faisais la classe de 6è. Monsieur Sanou était le gérant de la bibliothèque villageoise de Béréba en ce moment. La bibliothèque villageoise de Béréba, m’a fait découvrir les livres et le goût de la lecture. J’ai bénéficié à cet effet de l’accueil et des encouragements de monsieur Sanou. Jusqu’au baccalauréat, je pédalais mon vélo de Houndé-Béréba 50 kilomètre aller-retour pour me ravitailler en livres. Grâce à cette bibliothèque et à la lecture, je suis ce que je suis aujourd’hui. En tant que professeur de français, je transmets avec fierté, à mes élèves des lycées et collèges le goût de la lecture. J’invite tous ceux ou toutes celles qui ont accès à une bibliothèque ou aux livres de lire, car ils ne regretteront jamais. Merci à FAVL et à Dounko. Toutes les fois où vous entendrez le coq chanter, trouvez-y l’expression de ma profonde gratitude.

Reprise des activités de la bibliothèque mobile Pénélope (BMP) #Burkina

C’est le 17 juillet 2020 que la Bibliothèque mobile Pénélope a repris du service. Après 4 mois de pause dû à la maladie à coronavirus (COVID-19), elle a repris ses activités de promotion de la lecture aux enfants et élèves de la commune de Houndé. Ces jeunes enfants sont fiers de retrouver leur lieu de lecture, de distraction. Nous les encourageons beaucoup à lire afin de développer en eux le goût de la lecture.