Cartons de livres donnés par Amnesty International

Le 17 novembre 2020, le représentant national de FAVL-BF Sanou Dounko, a enlevé les 10 cartons de livres de livres donnés par Yves Traoré, directeur de Amnesty International du Burkina. Tous en anglais, ces documents composés essentiellement de manuels scolaire et pédagogiques, de romans, de mathématiques, de biologie, d’informatiques serviront aux usager des bibliothèques soutenues par FAVL-BF d’améliorer leur capacité en anglais et en connaissance. Monsieur Sanou Dounko, remercie une fois de plus, la générosité du donateur Yves Traoré.

Echange avec Warren Saré, photographe burkinabé et ami de David Pace

Warren Saré est un grand photographe burkinabé qui a eu une amitié avec David Pace photographe Américain qui a beaucoup travaillé au Burkina Faso dans les quinze dernières années. Pace a plusieurs fois visité le Burkina et réalisé plusieurs photos à Ouagadougou notamment à Béréba. David a travaillé avec certains photographes burkinabés et a dirigé des ateliers. Il était un grand ami et donateur de FAVL-BF qui a beaucoup travaillé dans la province du Tuy en général et dans la commune de Béréba en particulier. Décédé le 23 octobre dernier aux USA, Warren et Sanou Dounko se sont rencontrés pour réfléchir sur l’organisation d’une grande soirée dansante au cotonnier de Béréba qu’il aimait tant en mémoire pour le repos de son âme. A l’issue des échanges et pour soutenir les activités de promotion de la lecture, monsieur Warren Saré a dédicacé pour FAVL-BF, son premier livre photos intitulé : Les anciens combattants.

La bibliothèque de l’ambassade des Etats-Unis fait un don de livres à FAVL-BF #Burkina

La bibliothèque de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Burkina Faso, a fait parler son cœur à l’endroit de l’association « Amis des bibliothèques des villages africains/FAVL ». En effet, elle a fait un don d’une soixante-douzaine de livres pour jeunesse, d’une dizaine de T-shirt pour enfants, de quatre lunettes et une tasse à thé ce 1 octobre 2020. Selon Gérémi Yaldia qui a remis ce don, ce geste est un accompagner de la bibliothèque mobile Pénélope dans la commune de Houndé dans sa mission d’approcher le livre auprès du lecteur afin de cultiver en lui le goût de la lecture. Pour le représentant national, Sanou Dounko, ce don lui va droit au cœur car ces livres serviront à renforcer le fonds documentaire qui va sans augmenter le nombre des lecteurs. Il a remercié la bibliothèque de l’ambassade qui n’est pas à son premier don et espère que ce bon partenariat va se poursuivre à travers d’autres actions au profit des communautés.

Nouvelles des bibliothèques du Centre-Nord #Burkina

Le représentant national de FAVL-BF a eu des communications téléphoniques avec les gérants des bibliothèques de Mané et Pensa dans la province du Sanmatenga et de Rouko dans celle du Bam. Ces communications entrent dans sa mission de suivi des activités des bibliothèques soutenues par FAVL-BF afin de s’enquérir des nouvelles des gérants et des bibliothèques. Ceci dit, les nouvelles des gérants et des bibliothèques dans ces trois communes se résument comme suites :
A Rouko, le gérant Robert se porte très bien. Il vient d’être père de famille ce jour 13 octobre parce que sa femme a accouché une fille à Kongoussi. Il continu d’ouvrir la bibliothèque et d’accueillir les lecteurs. En ce qui concerne ses frais de motivation mensuelle, le dossier suit son cours. Il a aussi eu un entretien avec monsieur le maire de la commune. Celui-ci lui a fait savoir que le conseil municipal est à pied d’œuvre afin que sa situation soit régularisée comme un agent communal.
A Mané, Salfo le gérant était en congés durant le mois de septembre 2020. Il a repris service le 1 octobre 2020. Avec la rentrée scolaire 2020-2021, les élèves ont commencé à fréquenter la bibliothèque. Du coté de ses frais de motivation mensuelle, il attend avec impatience ce que le maire et le secrétaire général de la mairie vont lui diront en fin octobre. Il espère qu’une solution de renouvellement ou d’engagement sera trouvé en sa faveur.
A Pensa, Aminata la gérante se porte bien. Elle a quitté Pensa pour vivre à Kaya à cause des attaques terroristes. Elle vient d’accoucher. Elle n’a pas de nouvelles de la bibliothèque parce que les populations ont quitté le village. Le CEG est devenu un camp militaire. Aucun service administratif ne fonctionne. La mairie s’est même délocalisée à Kaya. Tous ses veux est que la situation se calme afin qu’elle puisse retourner à Pensa parce qu’à Kaya la vie est très difficile.

Prise de contact de madame Zizien avec le représentant national de FAVL-BF #Burkina

Le 4 septembre 2020, le représentant national de FAVL-BF, sanou Dounko a reçu madame Zizien Kady au siège de FAVL à Ouagadougou. Mme Zizien a un complexe scolaire à Ouagadougou. Elle dit être venue pour faire une prise de contact et découvrir les activités de FAVL-BF. Monsieur Sanou a pris le plaisir de lui expliquer la philosophie de FAVL et de ses activités. Elle s’est dite émerveillée du travail que réalise FAVL aux profit des communautés bénéficiaires de bibliothèque. Elle fut très intéressée pour les camps de lecture qui, selon elle, sont de bons débuts pour cultiver le goût de la lecture aux enfants. Elle envisage ouvrir une bibliothèque les années à venir avec le soutien technique de FAVL. Avant de partir, elle a reçu le bulletin d’information échos des bibliothèques N°60.

New – EIFL Public Library Innovation Award

EIFL is happy to announce that the new EIFL Public Library Innovation Award, for public library services that are improving people’s lives, is open for applications.

There are different award categories, focused on development issues, and we’ve added an extra category, for new public library services introduced to help communities cope with the impact of the COVID-19 pandemic.

The prize is US$1,500, a trophy and wide publicity through EIFL’s global networks. The deadline for applications is 16 November 2020 .We’re accepting applications in English, French, Russian and Spanish.

For full details of the award, who can apply, the service categories, criteria and applications procedures see – https://bit.ly/EIFLIA20

Bonne nouvelle du côté de Béréba, #Burkina #lwili

Le représentant national de FAVL-BF a reçu une très bonne nouvelle du côté de la Béréba ces deux jours. En effet, la petite maison de la famille de Kévane et de Leslie a été recensé dans le lotissement de Béréba. Après plusieurs années de patience, la liste des bénéficiaires a finalement vu le jour et la parcelle où est situé la maison leur a été donné. Cette attribution est une très importante car le bâtiment pourrait être utilisé pour servir de siège et autre projet de FAVL-BF.

Rencontre avec le directeur du CENALAC à la Direction du livre #Burkina #lwili

FAVL-BF rep Sanou Dounko a rencontré M. Christian Kintga le Directeur du Centre national de lecture et d’animation culturelle (CENALAC). Voici son résumé de la discussion.

Nous avons échangé sur les objectifs de la visite de l’équipe du CENALAC à la bibliothèque de Koho dans la commune de Houndé. Selon M. Christian Kintga directeur du CENALAC, la visite avait pour objectifs : rencontrer les autorités communales de Houndé, voir l’état des lieux de la bibliothèque et voir les projets de bibliothèques des autorités communales et projeter l’intégration de la bibliothèque dans le réseau des CELPAC. Sur la question des observations, il suggère que FAVL améliore certaines pratiques utilisées par les CELPAC notamment : la cotation des livres, la consignation des dates de retour des livres. Pour eux ces pratiques sont simples et applicables.

Si toutefois la bibliothèque est intégrée dans le réseau des CELPAC, la contribution du CENALAC serait de donner la somme de 500.000 francs pour les activités de la bibliothèque. C’est au comité de gestion qui va décider de comment faire avec la somme. Le CENALAC ne fournit pas d’étagère ou chaises ou autres.

Nous avons discuté également sur le protocole que le CENALAC signe avec les maires pour l’intégration d’une bibliothèque dans le réseau des CELPAC. Le CENALAC souhaite que chaque commune ait au moins une bibliothèque avant de penser à doubler. Nous échangé sur la question d’affectation des enseignants dans les bibliothèques. A ce niveau, le CENALAC ne rencontre moins de difficultés mais le directeur dit que ceux qui sont actuellement dans les CELPAC ont été affecté grâce aux effort des coordonnateurs.