Séance de dessin à la bibliothèque de Sebba #Burkina

Photo Sebba 001Ce 10 avril 2019, le gérant de la bibliothèque de Sebba a tenu une séance de dessin avec les élèves de la classe de CE2. Visiblement très intéressés par cette activité, les enfants ont fait preuve de beaucoup d’imagination dans leur dessin. Cet exercice a permis au gérant de découvrir certains talents qu’il compte bien exploiter les jours à venir pour la production d’un livre. En effet, Kamahoulaye a fait le pari de publier un livre complet destiné à l’usage des enfants dans un délai d’un mois. C’est dans ce but qu’il a surtout permis aux enfants de s’exprimer librement à travers des illustrations. Une fois les différents talents identifiés, la prochaine étape consistera à compiler les dessins d’un même thème dans un document relié accompagné d’une petite narration des auteurs. Savoir que leur ouvre se trouve dans la bibliothèque sera certainement une source supplémentaire de motivation des enfants dans la fréquentation de la bibliothèque. Une belle initiative du gérant qui mérite d’être saluée.

Un Stagiaire à FAVL-BF

Namoubé 1smNous avons reçu à FAVL ce premier avril, Boketonou Namoubé, étudiant en fin d’année de maitrise à l’Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou. Séduit par les activités que même FAVL dans sa mission de promotion de la lecture ; Namoubé est venu pour un stage de trois mois. Il compte renforcer ses capacités à l’issue de ce stage et pense pouvoir y acquérir les fondements d’une bonne insertion professionnelle. Faut dire que Namoubé connait bien les bibliothèques pour avoir connu une des premières bibliothèques en 2003. C’est d’ailleurs cette expérience qui suscita en lui le goût de la lecture et qui lui a permis de poursuivre son cursus scolaire et universitaire sans trop de difficultés. Il a débuté cette première journée par la reliure des romans. Toutes l’équipe de FAVL lui souhaite un très bon stage.

Rapport d’activités de la BMP le 9 avril 2019 à l’école Centre B (Kaya, Burkina Faso)

Le 9 avril 2019, la BMP a été à l’école Centre B. Arrivé à 12 h 20 mn, j’ai pu pendant deux heures de temps mener beaucoup d’activités avec plus d’une trentaine d’enfants. Il faut souligner que les activités ont débuté avec moins de dix enfants parce que les autres étaient toujours avec les plats en train de déguster paisiblement leur repas. Tout d’abord, les enfants se sont intéressés librement à leur livre préféré. Après une quinzaine de minutes consacrées à la lecture libre nous avons organisé une lecture d’ensemble sur le livre de Fatou Keita titré Les billes de Karim. Cette lecture était portée uniquement sur la page 8 dudit bouquin. Tous les participants avaient lu tour à tour ce petit texte de cinq lignes au moins deux fois chacun. Le but de cette lecture était de préparer les lecteurs et lectrices du jour à une épreuve de dictée notée sur 10. Les élèves manifestaient visiblement une vive fierté de prendre part à cet exercice. La dictée fut faite dans de bonnes conditions. Tous les participants avaient la moyenne lorsque j’ai corrigé les copies. Les notes allaient de 6 à 8 sur 10. Cette dictée a été également source d’une sensibilisation sur l’importance de la lecture. Les enfants ont avoué que s’ils n’avaient pas lu le texte avant la composition ils auraient tous zéro comme note. Cette affirmation montre que les enfants ont compris que pour réussir la lecture est incontournable. Chose que j’ai apprécié sur le champ. En plus des activités citées ci-dessus, ils eurent aussi la coloration des livres qui a beaucoup intéressé certains et le puzzle pour d’autres. La séance dans son ensemble était vêtue de d’engouement, d’enthousiasme d’où son succès.

Activités de la bibliothèque de Sebba au Burkina Faso

Ce 3 avril, le gérant Ly Kamahoulaye de la bibliothèque de Sebba a dirigé une séance de lecture avec les élèves de CM2 de l’école primaire publique de Sebba. Au programme : Lecture individuelle et échanges sur les différentes expériences. Le livre photo « Adama Oumarou ; boucher à Sebba » a particulièrement retenu l’attention des enfants et ce pour la simple raison que chacun d’eux connaissait bien l’intéressé.

Rapport d’activités du bibliothèque mobile à l’école Kassirin le 5 avril 2019

Le 5 avril 2019, la BMP a effectué une sortie à l’école Kassirin. Arrivé vers midi 20 mn, plusieurs enfants ont participé activement aux différentes activités de la BMP.
Parmi les activités menées on peut citer entre autres la lecture à haute voix que chacun des participants fit sur le livre de son choix. Pendant cette lecture, les garçons se voyaient en grand monsieur et les filles en grande dame parce que la lecture était dénommée : Discours de Monsieur le président. C’était juste pour stimuler les enfants à lire. Ils l’ont aperçu comme étant une grande compétition. Chacun voulait bien lire de sorte à ressembler un président ou une présidente. Après une trentaine de minutes consacrées à la lecture, nous passâmes ensemble à une séance de sensibilisation sur le lavage des mains et le brochage des dents. Les élèves ont participé vivement à cette sensibilisation en répondant aux questions sans trop de difficultés. Suite à cela nous avons organisé des contes et histoires drôles Certains ont conté en français et d’autre en langue maternelle (mooré). Ce moment fut très jovial et couronné par des éclats de rire. A la fin de la séance, pour inviter les enfants à accorder beaucoup d’importance à la lecture, j’ai organisé l’épellation des mots. Ceci pour faire comprendre aux enfants que bien lire conduit à bien écrire. Visiblement certains ne le savaient toujours pas car ils avaient des difficultés à épeler les mots après avoir lu. Ainsi, la séance était intéressante et bien terminée !!!

Achat de livres pour la bibliothèque de Koho

Le 27 mars 2019, à « ADBUDRAD », une petite librairie de la rue des écoles à Ouagadougou Tiaho Francois, program officer de FAVL, a acheté des livres pour la bibliothèque de Koho. Ces livres sont exclusivement d’auteurs Africains et intéresseront surtout les élèves du secondaire car tous font partie du programme scolaire. Dix-sept livres au total ont été payés pour un coût global de 25.000 CFA. En attendant d’être expédié à leur destinataire, ils seront cousus pour bien résister à l’épreuve du temps. Toute l’équipe de FAVL dit merci au généreux donateur et souhaite un bon usage aux heureux bénéficiaires.

Mobile library continues to visit schools in the town of Kaya three times a week #lwili

Here is a translation of the short report by Ouédraogo Bernard, the BMP operator (and also librarian of Pissila), for his recent outing:

Activity report of the mobile library of 27 March 2019 at the communal school C. On March 27, 2019, the BMP was at the Communal school C at 9:20 am. About thirty students participated in the activities of the day. Among the activities carried out was individual reading which always the flagship activity because the principal objective of the mobile library is to give had time to read the book that pleased him or herself. We then read together Fatou Keita’s Le boubou du Père Noël. In addition, we organized a game of hopscotch. This part also pleased children. They found this hopscotch more useful because in addition to distraction there is instruction in counting and basic arithmetic. In addition, the children were interested in the puzzles that are part of their favorite games. Overall, can say that the output went very well, and ended around noon.

Rapport d’activités de la bibliotheque mobile en mars #Burkina

IMG_5622Le 15 mars 2019, la BMP a effectué une sortie sur l’école Communale A. Comme à l’accoutumée tout débuta au tour de 12h 30 minutes avec la lecture sur toutes ses manières. Certains enfants ont préféré prendre les livres selon leur goût pour lire tranquillement tandis que d’autres après avoir pris les livres sont venus vers moi pour être épauler. On a lu ensemble et de façon particulière le livre intitulé Le pipi rouge. On a lu ce livre dans le but de sensibiliser les enfants d’éviter baignade dans les eaux sales pour être à l’abri de la bilharziose. Ils ont compris le message et promis de ne pas faire comme Bio et ses amis. Après cette lecture, nous avons organisé ensemble une séance de fabrique créative : fabrication d’un carton en papier. Les enfants ont participé avec enthousiasme à cette création. Ils l’ont trouvé moins commode car peu d’entre eux sont parvenus à former ce carton. Il faut souligner également que les tous petits se sont intéressés plus au jeu de puzzle. Vers 14h 30 mn l’affluence commença au tour de la BMP. Alors, je pliai bagages et disparus sous le regard triste des enfants. Ils disaient ceci : Tonton on vous attend demain.La sortie fut merveilleuse dans son ensemble sans difficultés !

Le 18 mars 2019 la BMP était au sein de l’école Saint-Paul. Comme toujours les vrais amis des livres s’affluaient de partout. Alors, les activités commencèrent. Les uns se ruaient sur les livres et les autres se sur les puzzles. Je décidai de capter leur attention en lisant à haute et intelligible voix l’histoire de Soundiata Keita, le roi lion, buffle du Manding. Après cette lecture, nous avons ensemble joué au scrabble. En plus de cela nous jouâmes aussi le jeu intitulé la mort circule, la mort s’arrête. En formant un grand cercle on faisait passer une chaussure par le voisin de droite à vive allure. Si la mort dans sa circulation à vitesse infernale s’arrêtait entre tes mains tu es exclu du groupe. Ce jeu a beaucoup amusé les enfants à tel point qu’ils ne voulaient plus cesser et retourner dans les salles de classes. Le directeur de l’était impressionné par motivation et l’enthousiasme des enfants. Il me couva de félicitations et d’encouragements. L’animation dans son ensemble fut très bien terminée.

Le 19 mars 2019, la BMP a effectué une sortie sur l’école Communale C. Pendant cette sortie plusieurs ont été menées. Parmi ces activités la lecture était en première position. Les enfants ont choisi chacun le livre qui le convenait et l’a lu à haute voix devant leur camarade. Ils aiment beaucoup ce manière de lire et chaque enfant veut tout prix faire entendre sa voix. Nous avons aussi fait l’épellation des mots très aimée également par les enfants. A cela s’ajoute le jeu des lettres et de puzzle. A la fin de l’animation vers 14h 30 mn une fille prénommée Aguèratou est venue me rendre le livre intitulé Sur les routes de l’Afrique et avoua qu’elle avait empoché ce livre lors de la séance précédente tenue dans leur établissement. Je l’ai remercié pour cet acte de probité en invitant les autres enfants à agir comme Aguèratou. La séance a connu dans l’ensemble du succès et d’engouement.

Séance de lecture guidée à la bibliothèque communautaire de Sebba

Le 13 mars 2019, le gérant Ly Kamahoulaye Hama de la bibliothèque de Sebba a animé une séance de lecture guidée avec une vingtaine d’enfant. Le gérant Kamahoulaye essai de garder sa bibliothèque vivante, malgré la situation sécuritaire difficile. Il faut dire que depuis environ trois mois, la province du Yagha est en proie à des menaces d’individus dont le seul but est la fermeture des écoles d’enseignement laïc. Mais l’effort conjugué des autorités et de la population a permis à ce jour une relative stabilité dans la zone. Il est bien vrai que la ville st sous couvre-feu de 19h à 6h ; mais visiblement cette restriction de libertés n’entame en rien la volonté des communautés d’aller de l’avant.

Activités de la bibliothèque de Kiembara au #Burkina

Le gérant de la bibliothèque communautaire de Kiembara, Niamoukara Corneille eu mené quatre activités d’animation durant le mois de février 2019 dont :
• Une séance d’opération et de calcul avec 11 élèves de la classe du CE. La séance a apporté un plus aux participants qui, à la fin ont remercié le gérant pour son aide, parce qu’ils ne vont plus se tromper de la manière de poser les opérations et comment faire le calcul.
• Une séance de contes oraux. Selon le gérant, l’objectif de l’activité a été atteint parce que dix élèves parmi les 57 participants ont pris leur courage à deux et raconter au moins un conte à leurs camarades. Avant de partir, ils ont été invités à une prochaine séance au sein de la bibliothèque.
• Une séance de jeu de marelle en récitant les 26 lettres de l’alphabet française qui a mobilisé 55 élèves du primaire. Très aimé par les enfants, ce fut une petite compétition pour chaque enfant de démontrer ses compétence. Nombreux sont ceux qui ont pu faire le tour en épelant l’alphabet. Les meilleurs ont été ovationnés par leurs camarades.
• Une visite guidée à la bibliothèque qui a vu la participation de 137 élèves du primaire. Le gérant a présenté la bibliothèque et expliqué le règlement intérieur. Il leur a invité à participer à une activité les jours à venir.

En dehors des activités, il a enregistré : 820 fréquentation ; 24 abonnés dont 20 du primaire et 103 sorties de livres. Il a aussi reçu la visite de Madame le Maire de la commune qui est venue l’encourager et motiver les enfants à fréquenter et à lire. Elle a donné un balafon tradition pour les permettre de jouer en apprenant.

Rapport mensuel de la bibliothèque communale de Pissila mois de février 2019

Ouédraogo Bernard nous ecrit:

La Bibliothèque Communale de Pissila a un impact considérable sur l’éducation de la commune de Pissila. Elle est donc indispensable dans le quotidien de tous ceux qui animés par la soif du savoir et de la réussite. Par conséquent, la (BC) de Pissila est restée accessible et vivante de par les multiples activités menées. Dans ce présent rapport, il sera essentiellement question de deux points à savoir les données et différentes activités effectuées au cours de ce mois. Sur ce point nous parlerons justement des usagers, des fréquentations, des livres sortis et des abonnements. Usagers : ce sont les personnes qui découvrent ou viennent à la bibliothèque pour la première fois dans l’année en cours. Nous avons enregistré 28 usagers au total soit 15 hommes et 13 femmes. Fréquentations : elles désignent les visites répétées de la bibliothèque. (1 à au moins 2 fois par jour). Nous avons compté en tout 254 soit 88 enfants et 166 adultes. Livres sortis : ce sont exploités hors de la bibliothèque, à domicile par exemple. Cela fait état de 81 livres. 75 parmi ces livres sont africains, 4 livres européens et 2 livres CMH. Abonnés : 10 élèves du secondaire se sont abonnés au cours du mois de février. Ces abonnements donnent une recette de 3000FCFA.

Diverses étaient les activités effectuées au profit des élèves du primaire et du secondaire. Parmi ces activités on peut citer entre autres les séances d’animation de lecture et des sensibilisations sur des thèmes comme le lavage des mains, le brochage des dents, le paludisme… organisées en faveur des enfants de primaire. J’ai organisé aussi une journée de salubrité avec les enfants du quartier qui n’ont pas l’âge d’aller à l’école mais fréquentent la bibliothèque tous les jours. Par ailleurs, on note les séances des jeux comme le puzzle et le scrabble… Pour le compte du secondaire, nous avons ensemble organisé des séances de débats sur divers sujets à savoir la démocratie au Burkina Faso, la situation sécuritaire au Burkina Faso, l’avortement, le mariage forcé, l’excision, la poupée sexuelle… Il souligner également que les clubs de lecture primaire et secondaire fonctionnent et mènent beaucoup d’activités. Je voudrais aussi souligner que le représentant national de FAVL a visité la bibliothèque de Pissila 28 février et a fait don de 12 livres pour enfants et des échos de bibliothèques. A cette même occasion, j’ai bénéficié de lui des encadrements et encouragements pour un meilleur fonctionnement de la BC de Pissila.

Animation de lecture avec la BMP à l’école Wemtenga A au #Burkina

Le 22 mars 2019, la BMP a effectué une sortie à l’école Wemtenga A. Arrivée sur le lieu vers 12h 30 minutes, la BMP fut accueillie par une multitude d’enfants qui participèrent avec enthousiasme aux différentes activités menées. Ce fut d’abord la lecture qui intéressa les élèves. Pendant une trentaine de minutes chacun d’eux put tâter au moins 3 à 5 livres de son choix. Après cela nous avons ensemble lu à haute voix le livre photo titré : Comment prépare-t-on le benga ? Les enfants ont aimé beaucoup ce livre aux illustrations qui donnaient l’appétit. Ensuite, nous avons organisé une partie de dessin d’un fruit au choix. Il y eut alors des bananes, des mangues, des oranges…parmi ces dessins. En plus de cela nous avons organisé le jeu sur les parties du corps. Ce jeu a amusé les enfants surtout quand je leur ai dit de toucher les fesses. Ils éclatèrent tous ensemble en rire. Enfin, ne pouvant plus se passer du jeu des lettres, les enfants ont souhaité cela pour clore la séance qui s’est parfaitement déroulée.