Communication avec les bibliothécaires du Bam et Sanmatenga au Burkina

  • Pensa : le calme est venu un peu au village. Une grande partie des réfugiés est partie. Elle ouvre la bibliothèque mais les lecteurs ne la fréquentent par peur. Son contrat a été renouvelé jusqu’en décembre 2019. Elle note qu’elle n’a toujours rien eu comme motivation depuis septembre 2017. Selon les dire du comptable et SG c’est lors du conseil municipal qu’ils vont adopter la paie avant le comptable ne monte le dossier. Elle a toujours espoir.
  • Korsimoro : la visite du bailleur promis par Pascaline le 21 mai dernier n’a pas eu lieu. La bibliothèque est peu fréquentée à cause des vacances. Le SG lui a fait savoir que le site de la bibliothèque sera changé car beaucoup pensent que la bibliothèque de l’école. Par ailleurs il des agents communaux qui se sont abonnés et lisent bien. Il a pu faire rentrer tous les livres qui étaient sortis. Il perçoit son salaire normalement.
  • Rouko : la bibliothèque est moins fréquentée à cause des vacances. Il ne renseigne plus les données des usagers depuis la fin de BBII mais il renseigne au moins les données de fréquentation, les abonnements et de sorties de livres. Il perçoit son salaire normalement.
  • Mané : le bibliothécaire continu de faire son travail correctement. Les enfants fréquentent la bibliothèque ainsi que le maire, son adjointe et autres personnels de la mairie. Ils des agents qui se sont abonnés. Son salaire est normal. Il anime des séances de lecture, dessin et jeux avec les enfants les samedis.
  • Dablo : Il y a de plus en plus de calme avec une situation des fois bizarre mais aujourd’hui, le matin était chaud parce qu’il y a des morts dans un village voisin. Il ouvre la bibliothèque de temps en temps pour récupérer les livres avec les lecteurs. Demain il va nous fournire les données d’octobre 2018 à mai 2019
  • Ziga : la bibliothèque fonctionne bien. Il reçoit toujours des lecteurs. Son contrat a été renouvelé ce mois de mai. Il perçoit son salaire normalement. Il n’y a pas eu d’ajout. Pascaline lui a demandé de faire un suivi sur l’impact des utilisateurs de la bibliothèque. il a fourni les fiches pour renseignement auprès de deux directeurs de deux écoles de Ziga.

Jordan-Nu Community Library in Ghana

Paul Ayutoliya writes;

I have met with folks of Jordan-Nu Community Library; the Library committee and librarians early today and made a presentation of the books and remaining balance of the money to them. They expressed their sincere appreciation for the gesture. I later met with students and pupils of the White Cross Mission Junior High and Primary school and interacted with them on the importance of visiting the library to read.

Purchasing books for Jordan Nu Library

CESRUD Library coordinator Paul Ayutoliya has been in Accra this week (he graduated from Cape Coast University last week where he had been pursuing a distance-education university degree!)  Today he heads out to visit Jordan Nu Library, and he purchased about 70 books for the library, mostly Ghanaian novels and children’s books and some school books. When he returns from Jordan Nu he will purchase several hundred books to supplement the Gowrie-Kunkua and Sherigu collections.  He has also been visiting the Accra libraries supported by Osu Children’s Library Fund.

La réouverture de la bibliothèque de Koumbia au #Burkina

Après Boni courant avril 2019, c’est la commune de Koumbia qui emboite le pas. La bibliothèque communautaire de Koumbia à désormais ouvertes ses portes le 1er juin 2019. Et cela grâce aux efforts conjugués des autorités de ladite commune et l’association Amis des bibliothèques de villages africains (FAVL). Le nouveau gérant est Nadounké Pierre âgé de 24 ans et d’un niveau terminale. Il s’est porté volontaire à la gestion de ce temple de savoir. Il a reçu les 28 et 29 mai 2019 un encadrement sur les outils de gestion de la bibliothèque. Etant déjà moniteur des enfants de l’église alliance chrétienne de Lopohi de Koumbia, il se dit confiant des défis à relever.

Simporé Béatrice a publié son livre «Les arbres du Burkina»

02102012-P1130100La semaine passé Nikièma Adisa est venu au bureau FAVL au Burkina Faso. Adisa est venue présentée le livre de sa mère Simporé Béatrice. Le titre du livre qu’elle est venue présenter est «Les arbres de la savane et nous». C’est un livre photos avec des explications et l’importance des arbres dont certains sont en voix de disparition. C’est livre permet de découvrir les arbres. On a remercié Adisa pour la promotion du livre mais aussi pour la lecture. Promesse lui a été faite pour l’achat d’un échantillon bientôt.

Rapport de la formation des filles au centre multimédia de Houndé #lwili


Dans le cadre de la formation des jeunes en écriture et en outils informatiques, le centre multimédia de Houndé (CMH), a tenu les 24 et 25 mai 2019 une formation en informatique avec neuf filles. Elles sont venues de Houndé et des villages voisins (Boni, Karaba et Dohoun), ces filles sont des élèves des établissements secondaires des classes de 6ème et 5ème des dites localités. Pendant deux jours, les participantes ont reçu un encadrement d’initiation aux outils informatiques. Elles ont appris comment démarrer et éteindre l’ordinateur, les rôles des différentes composantes de l’outil à savoir le clavier, la souris, l’unité centrale, le bureau. Des exercices pratiques de saisie sur Word, au cours desquels, elles ont appris comment ouvrir le logiciel, créer un dossier, copier, coller, sélectionner, mettre gras, comment changer la taille et la police d’un texte, ont été l’une des plus grandes attractions des activités de la formation. En plus des activités au centre, les participants ont eu l’honneur de visiter les services de la direction provinciale d’éducation préscolaire, primaire et non formelle (DPEPPNF) du Tuy (Houndé). Elles ont été reçu par les secrétaires de la dite direction d’où, elles reçurent beaucoup d’explications encore sur l’utilisation de ces outils. Les secrétaires les ont fait visiter et expliquer le fonctionnement des imprimantes et les photocopieuses de la direction. Quelques exercices pratiques ont été effectués avec les participants sur les lieux.
Après cette première journée, la seconde a vu dans la matinée une révision de la première. Chaque participante est passée saisir un paragraphe de texte. Les encadreurs qui étaient le point focal de FAVL et l’animateur des bibliothèques de FAVL Tuy apportaient des corrections et explications aux participantes. A la suite de cette révision, les participants se sont mis à la rédaction des différentes pages d’un livre intitulé les occupations des femmes au village. Chaque participante a écrit un paragraphe sur le thème. Les différents paragraphes ont été compilés pour en faire un livre. Cette activité a permis aux participantes de se familiariser à l’outil informatique. Elles ont promis d’écrire chacune un livre et souhaité un recyclage les jours à venir pour améliorer encore plus les connaissances en informatique

Carpenters at work making shelves and tables for new library in Koho, #Burkina

Thanks to a generous donor, and enthusiastic cooperation with village leaders and mayor of Houndé,a new library is being established in Koho, Tuy province.  The carpenters are making much of the furniture now, and already several hundred books have been purchased and others shipped from California.

 

Une lectrice à la bibliothèque de Boni au #Burkina

PhotoKorotimiKorotimi est élève  au Lycée départemental de Boni. Fréquente à la bibliothèque, elle a occupé la première place au concours de lecture « Leaders are readers ». Pour une élève de la classe de 6è, il s’agit d’une performance plutôt exceptionnelle ; et c’est bien cette particularité qui poussa l’animateur de FAVL à la rencontrer ; par curiosité et pour en savoir un peu plus sur sa vie. Issue d’une famille modeste, Korotimi dit avoir aimé la lecture depuis son école primaire avec le livre de lecture du programme scolaire. Elle a découvert la bibliothèque lorsqu’elle était en classe de CM2. Dès sa première visite, elle s’est rendue compte qu’il y avait d’autres histoires et bien d’autres expériences à découvrir. C’est ainsi qu’elle commença à fréquenter régulièrement la bibliothèque. D’abord intéressée pour les ouvrages accompagnés d’illustrations, elle a progressivement pris goût aux petites histoires éditées en nouvelles et maintenant, elle est une lectrice accomplie. Sa précocité est une performance exceptionnelle pour une enfant dont les parents sont illettrés. Son histoire encourage FAVL et montre que la promotion de la lecture en milieu rural n’est pas une vaine mission. Toutes nos félicitations à toi  Korotimi!

Report from the “Leaders are Readers” Award Ceremonies #Burkina

Between May 16th to May 20th, the award ceremonies for the reading program “Leaders are Readers” took place in the Korsimoro, Kaya, Kongoussi, Sabcé, Rouko, Karaba and Boni libraries. This program was initiated by the library of the United States Embassy in Burkina Faso in collaboration with Friends of African Village Libraries (FAVL). Its main objectives are to encourage students to frequent libraries and to read. This year, 274 students participated, their grades ranging from middle school to high school. During the three months of the program, participants were able to read at their own pace. The best reader of this year is a student of the 6th grade of Rouko County High School, and he read 265 books. Students were very appreciative and excited about the program at the award ceremonies.

Participants shared their thoughts on books they read:

  • Sawadogo Issaka in Korsimoro liked “The Wind of Love” by Joël Ouédraogo. The author discusses the behavior of schoolchildren who love each other and don’t listen to advice from their parents. As a consequence, they found themselves in messy situations.
  • Ouango Soungalo in Kaya loved “The Pieces of Wood of God” by Sembene Ousmane. Through this book, he discovered that for a while African workers were paid poorly during construction work in Dakar. He believes that hard work should equal fair wages.
  • Domboué N Monique in Karaba did not like “Baba the Rapper Student” by Koura K Sylvie. She believes that parents must take care of their children, and she was frustrated when Baba joined a bad crowd in high school, became a spoiled child, and ended up in jail.
  • Sawadogo Abdoul Bachirou in Sabcé liked “The Academic Success of Becherou”. The author tells the story of a student from a poor family who strives to be the first of his class among the children of rich families. This student held the head of his class during his first class of school and won all the high school awards. Sawadogo Abdoul said he felt personally encouraged after reading of the novel.

Congratulations to all the participants!

Rapport de mission pour la remise des prix du programme de lecture #Burkina

La période du 16 au 20 mai 2019 a eu lieu dans les bibliothèques de Korsimoro, Kaya, Kongoussi, Sabcé, Rouko, Karaba et Boni, les cérémonies de remise des prix aux participants de la deuxième et troisième édition du programme de lecture dénommé «Leaders are readers». Initié par la bibliothèque de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso en collaboration avec amis des bibliothèques de villages africains (FAVL), ce programme a pour objectifs principaux de sensibiliser les élèves du premier et second cycle à fréquenter les bibliothèques et à lire et de cultiver en eux le goût de la lecture. Ce programme a pu mobiliser 274 élèves des classes du premier au second cycle des lycées et collèges. Durant les trois mois qu’a duré chaque édition, les participants ont pu lire selon leur rythme. Certains ont pu lire 1 livre, 20 livres ; d’autres plus de 100 livres et le meilleur lecteur est un élève de la classe de 6eme du lycée départemental de Rouko avec 265 livres lus. Lors desdites cérémonies de remise, nous avons constaté une bonne appréciation du programme par les participants.

Certains participants comme :

  • Sawadogo Issaka à Korsimoro a beaucoup aimé : « Le vent de l’amour » de Joël Ouédraogo. L’auteur parle du comportement des jeunes scolaires qui se sont aimés et n’ont pas écouté les conseils et critiques de leurs parents. Par la suite, ils se sont retrouvés dans des situations déplorables. La jeune fille s’est suicidée et le jeune regrette cet amour scolaire sans fin.
  • Ouango Soungalo à Kaya a pour livre aimé : « Les bouts de bois de Dieu » de Sembene Ousmane. A travers cette œuvre il a découvert que pendant un certain temps les ouvriers africains étaient mal payés lors des travaux de construction à Dakar. Pour lui ; travail égal salaires égaux.
  • Domboué N Monique à Karaba n’a pas aimé : « Baba l’élève rappeur » de Koura K Sylvie. Pour elle, les parents doivent s’occuper de leurs enfants mais Baba a suivi une mauvaise compagnie au lycée. Il est devenu un enfant gâté et s’est retrouvé en prison.
  • Sawadogo Abdoul Bachirou à Sabcé quant à lui, a aimé : « La réussite scolaire de Becherou ». L’auteur nous raconte le parcourt d’un élève issu d’une famille pauvre mais qui s’efforce à être le premier de sa classe parmi les enfants des familles riches. Cet élève à tenu la tête de sa classe durant son cursus scolaire premier de la classe et à remporter tous les prix du lycée. Sawadogo Abdoul dit avoir pris conscience à travers la lecture du roman.

Les maires, les représentants des maires et les personnes de ressources ayant pris part aux cérémonies de remises ont dans leur mot salué cette belle initiative de l’ambassade des États-Unis à travers ce programme de lecture qui vient de montrer ses preuves. Nombreux entre eux sont ceux qui s’étonnent du nombre de livres lus par certains participants au bout des 3 mois. Ils sont reconnaissants et sont disponibles à appuyer les bibliothèques, à encourager les gérants et enfin à encourager les élèves à fréquenter les bibliothèques et à lire. Aussi, les participants au programme de lecture ont aimé les mots de son excellente l’ambassade des États-Unis à travers la projection vidéo. Ces mots d’encouragement les vont droit au cœur et les donnent plus d’envie à fréquenter les bibliothèques et à lire. Avant de quitter chaque bibliothèque, nous avons félicité les participants pour leur engagement à participer au programme puis nous leur avons encouragé à ne pas rester là car la lecture est une arme puissante de la réussite.

Studying for exams at Sumbrungu Community Library

Paul Ayutoliya, FAVL/CESRUD coordinator in Sumbrungu, sent us some photos of BECE candidates for 2019 studying in the Sumbrungu library. Exams start on 10th June across the country. Paul accompanied his photos with, “We wish them all the best of luck in their exams. As the Bible says ‘They that sow in tears shall reap in joy’ Psalm 126:5.”

News from Kitengesa Library in Uganda

kateparryretirementFAVL East Africa director Kate Parry recently celebrated her upcoming retirement from teaching at Hunter College CUNY in New York with a party-fundraiser for Kitengesa Community Library. Thanks to all the donors and attendees!

Kate will be going to Uganda next month,  via England, and when she gets to Kitengesa she’ll be organizing the next Women’s Health Camp. They library just held one for teenagers, and we hope to have a report on that soon.

IMG_1171Posted back in 2018, here is a short audio podcast feature with Kate Parry and about Kitengesa, with Pat Duffy from the United Nations hosting.  The blurb for the podcast is: “We talk to some of the people involved in two small-scale projects supported by the UN, which have helped transform their communities, in rural Uganda, and South Sudan.”  Listening is a great way to learn about Kitengesa library. The video features music from the Kitengesa Library band… see photo at right!

 

Les échos de la formation des jeunes filles au centre multimédia de Houndé (CMH)

C’est bien parti ce vendredi 24 mai 2019 au centre multimédia de Houndé  pour l’initiation de neuf jeunes filles aux outils informatique. Elles sont venues des villages de ; Boni, Dohoun, Karaba et Houndé. Cette première journée a observé beaucoup d’exercices pratiques sur les éléments de base notamment : Les différentes composantes de l’ordinateur, comment  l’allumer et l’éteindre, les exercices de saisie sur Word, copier, coller, sélectionner, mettre en gras etc Les filles ont également fait la visite à la Direction provinciale d’éducation poste primaire et non formelle (DPEPPNF). Elles ont reçu des explications sur l’utilisation des ordinateurs auprès des secrétaires de la dite direction. La seconde journée est pour demain. Les filles comptent écrire à partir des ordinateurs leurs livres.