Nouvelles de la bibliothèque de Dohoun

Sanou Dounko écrit:

Ce jour 13 août 2019, j’ai eu communication téléphonique avec monsieur Kahoun Tibiri, gérant de la bibliothèque communautaire à Dohoun province du Tuy. Il est ressorti que la bibliothèque ouvre ses portes aux lecteurs comme d’habitude. Elle est moins fréquentée mais reçoit quelques lecteurs les dimanches jour du marché. La dernière activité qu’il a eu est une séance de lecture du livre CMH intitulé La ruse de Sonsonni le lièvre. Les enfants ont aimé la leçon de morale tirée par l’auteur. Quant à lui, son dernière est Le pagne noir de Bernard Dadier. Il a aussi aimé l’atelier d’illustration organisé par FAVL au CMH. Il dit avoir beaucoup appris en citant entre autre : avant je dessinais des personnes mais je le faisais à moitié parce que je ne pouvais dessiner les pieds mais avec la formation, je peux dessiner une personne entière. Il pense que c’est très belle initiative pour accompagner les talents locaux.

La réflexion des personnes ressources sur la réouverture de la bibliothèque villageoise de Dimikuy

Rencontre avec les personnes ressources de DimikuyLe samedi 10 aout 2019, a eu lieu à Dimikuy une rencontre de réflexion sur la réouverture de la bibliothèque. Cela fait environ deux ans que cette bibliothèque est fermée par faute de moyen financier de la commune de Béréba. Cette rencontre de réflexion permit aux personnes ressources de Dimikuy d’approfondir leur réflexion sur la situation et afin de relancer le processus pour sa réouverture. Des rencontres sont prévues les jours à venir pour mieux saisir cette situation en faveur de la population.

Abdoul Rahim, un fan de la lecture à la bibliothèque de Koumbia

Zida Abdoul RahimAbdoul Rahim est un élève à l’école «A» de la commune de Koumbia province du Tuy. Il a découvert la bibliothèque en mois de juin dernier, période de sa réouverture. Depuis lors, il s’est abonné et ne cesse de la fréquenter. Chaque deux jour, il passe échanger son livre. Avant de partir, il prend un bout de temps pour lire quelques livres avant de faire son choix. Il félicite les autorités de la maire qui ont accepté rouvrir cette bibliothèque, parce qu’elle bibliothèque leur permet d’apprendre quelque chose de différente de ce qu’ils voient ou vivent tous les jours. Son livre préféré est Le retour de la voleuse de sourire de Fatou Keita. Il aime ce livre parce que la vielle sorcière, voleuse de sourires a été défiée par les enfants de telle sorte qu’elle a oublié ses mots magiques. Il encourage ses camarades à fréquenter la bibliothèque et à lire. Il a même déjà convaincu sa cousine et tous deux fréquentent la bibliothèque. Ils viennent lire et échanger leurs livres.

Vacation reading classes in Ghana libraries!

Paul Ayuretoliya writes:

This is a brief update on the vacation reading classes so far. The reading classes begin on the 5th of August this week. The attendance to the classes so far in all the respective community libraries have been so impressive. Almost every space in the Libraries and the sorrounding premises is always full of participants ready for each day’s reading sessions. I was at the Gowrie-Kunkua Community Library yesterday to monitor how the reading classes there was go o

n, I was so impressed upon what I saw, children and young adults were in the library very busy with books. We were later on joined by one of the elderly men in the Gowrie-Kunkua Community who took some time and share with participants and us some olden days stories and some advice for the young ones in the library to always go to the library and read books. According to the old man, reading at the library at all time is better than go to farm for another person a day for money, most of the young adults in this community like doing what we called ‘by day’ that is weeding someone else’s farm a day for some pay hence the advice of the elders against such. At Sumbrungu and Sherigu Community Libraries, the attendance for the week one was overwhelming. Sumbrungu Community Library ended the week with a quiz competition between the young girls and boys on all the reading for the week. The boys were the winners at the end of the day.

Directeur du programme BBIII de CRS visite FAVL-BF

ilboudoLe 7 aout 2019, en fin d’après-midi, le représentant de FAVL-BF a reçu en visite de courtoisie Mr Augustin Ilboudo chargé de programme à projet BBIII de CRS. Nous avons profité de l’occasion pour échanger sur les activités réalisées en matière de promotion de bibliothèques et de la lecture lors de la phase du projet BBII dans la région du Centre-Nord. Il a tenu à féliciter toute l’équipe de FAVL-BF qui a fait preuve d’expérience en implantant 20 bibliothèques en 2015. La présente rencontre illustre les meilleurs rapports entre le staff de CRS et celui de FAVL-BF. La visite de courtoisie a été salué par le représentant de FAVL-BF et à confirmer sa disponibilité à accompagner les bibliothèques du Centre-Nord.

Le représentant de FAVL-BF rencontre le nouveau directeur du livre et de la lecture publique #Burkina

KB.jpgLe 7 août 2019, le directeur général du livre et de la lecture publique (DGLP) Mr Kambiré Valentin, a fait honneur à l’association Amis des bibliothèques de villages africains en recevant, après sa nomination et sa prise de fonction, le Représentant de FAVL-BF à son bureau pour une prise de contact. En prenant la parole, le Représentant de FAVL a présenté ses vives félicitations au nouveau Directeur pour sa nomination. Il lui a ensuite transmis les félicitations du Directeur de FAVL-USA. Le Représentant a dans ces propos souhaité plein succès au nouveau Directeur de la DGLP dans ses nouvelles responsabilités et lui a réitéré sa disponibilité à œuvrer pour l’amélioration de la promotion des bibliothèques et de la lecture sur toute l’étendue du Burkina Faso à travers la petite expérience de FAVL-BF. Après cela, le Représentant de FAVL-BF a fait un bref rappel des missions, le mode de fonctionnement et les actions dans les zones bénéficiaires des bibliothèques soutenues au Burkina. Le Représentant de FAVL-BF a profité de cette occasion pour rappeler les grands dossiers en cours dans le cadre de la promotion des bibliothèques et de la lecture. Il s’agit surtout de l’organisation d’un atelier de plaidoyer auprès des députés de l’Assemblée Nationale du Burkina pour une prise en charge des bibliothèques communautaires dans le réseau des centres de lecture publique et d’animation culturelle (CLPAC) dont il est le directeur.  Il aussi a rappelé le Directeur sur l’importance et le maintien des relations et collaboration pour les actions de développement de la promotion de la lecture au Burkina.

Le Directeur a suivi avec beaucoup d’attention l’intervention du représentant et les différents points soumis à son information. En prenant la parole, il a notifié sa reconnaissance et ses remerciements à FAVL-BF pour cette première rencontre très enrichissante. Il a ensuite rassuré le représentant qu’il a conscience des grands défis à relever pour l’atteinte des objectifs de promotion des bibliothèques et de la lecture au Burkina Faso. «C’est ensemble que nous pourrons amener la jeunesse Burkinabé à aimer la lecture et à lire» a-t-il dit. Il a promis de donner une priorité au suivi au projet de loi sur l’orientation de la lecture au Burkina. Aussi, il suggéré que nous élaborons une convention de partenariat pour consolider les relations et le partenariat.

Camps de lecture organisé par la médiathèque de la commune de Kaya, 2019, au #Burkina

La période du 29 juillet au 2 août 2019 a connu la deuxième édition du camp de lecture organisé par la médiathèque de la commune de Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord. Financé sur fonds propre de la commune et animé par le gérant de la médiathèque, ce camp a vu la participation de 25 élèves des classes de CM1 et CE2 des écoles de la ville Kaya. Durant cinq jours, les participants ont bénéficié du contact régulier avec les livres, des séances de sensibilisations sur l’hygiène corporelle et vestimentaire, d’apprentissage de nouvelles chassons et des jeux de distraction. Ils ont eu droit à des t-shirt, au petit déjeuner et au déjeuner. Ce camp leur a permis de cultiver le goût de la lecture, d’éveiller leur sens de la curiosité et d’apprentissage. L’intérêt suscité et l’engouement grandissant autour des camps de lecture organisés par la mairie de Kaya démontre encore une fois que cela devrait être pérennisé et repris par les autres communes ce précieux héritage laissé par FAVL-BF lors des activités de FAVL-BBII. Pour encourager la mairie de Kaya, le représentant de FAVL a mobilisé cinq gérants de bibliothèques des communes environnantes à venir participer et animer les activités du quatrième jour du camp.

Par ailleurs, il faut saluer la participation des parents d’élèves et des autorités communales en occurrence le maire de la commune de Kaya en personne qui a donné le top départ du camp. Nous encourageons les maires, les parents d’élèves et les responsables éducatifs à pérenniser cette activité dénommée «camps de lecture» qui permettent aux élèves participants de découvrir et de prendre goût de la lecture, d’améliorer leur capacité, de se familiariser et de s’occuper utilement.

FAVL soutien le camp de lecture à la médiathèque de Kaya

Dans le cadre de la promotion de la lecture à travers l’organisation des camps de lecture au profit des jeunes élèves du primaire, la commune de Kaya a financé un camp de lecture qui s’est déroulé du 29 juillet au 2 août 2019 à la médiathèque. Satisfait de cette belle initiative de la mairie de Kaya à pérenniser les camps de lecture, l’association Amis des bibliothèques de villages africain/FAVL a trouvé opportun d’encourager la commune et de confirmer qu’elle est toujours aux côtés de la commune en ce qui concerne la promotion des bibliothèques et de la lecture. Pour ce faire, le représentant de FAVL-BF a mobilisé cinq gérants de bibliothèques des communes environnantes de la ville de Kaya à participé à la quatrième journée de l’animation du camp de lecture. Ce fut pour eux l’opportunité de retrouver les campeurs et d’animer les activités de cette journée. Les gérants ont félicité le responsable de la médiathèque et le conseil municipal de Kaya sans oublier FAVL qui leur a permis de participer au camp. Chacun d’eux est reparti satisfait tout en espérant qu’il va convaincre sa commune à prendre l’exemple de la commune de Kaya.

CESRUD/FAVL Ghana community libraries started 2019 Vacation Reading Classes

Children from different schools and locations thronged to the respective libraries today to register their names as part of this year’s reading classes participants. At the Sumbrungu Community Library, participants came in their good numbers, after registering their names, we did a general reading exercise to identify each person’s reading ability to enable us group them in classes according to their reading abilities.
We read with participants for the start the story of Kente for a King. The lower primary pupils had their class under the Summer hut near the library entrance. The lower primary level pupils read Jafta’s Father and the Fati Series among other books. Some parents and headteachers were around to witnessed the beginning of the classes. They encouraged participants to take the classes serious and fully participate till the end.

Brief summary of Things Fall Apart by Chinua Achebe, by FAVL-CESRUD library coordinator in Ghana

things fall apartHere is a brief summary of a book (Things Fall Apart by Chinua Achebe) I have heard of over the years but did not read it. I have made time to read the book now starting last week. The book is a a double-packed novel with ancient Nigeria tradition, Christianity as a new religion, funny stories and moral lessons. Things Fall Apart contains many characters- some irritating, brave, wise, confident and smart. Some characters like Okonkwo who is the main character in the novel but too-knowing and arrogant, Ezinma (a small girl with mega brain loaded with big questions), Obirika, the information carrier-but creative, Ikemefuna the attitude changer, Mr. Smith-the new religion commencer, Ezevely the advisor. Ancient Nigeria was full of superstitious believers and well structured unchangeable traditions. A little attempt to change the style of living and worship sets the fire of war ablaze and Okonkwo was always there to fan it or ensure the fire burn well. Okonkwo full of arrogance, anger and pride was always the key distributor of the zeal for war and out of anger and pride , he has to end his very own life to really make things to fall apart.

Moral Lessons from the brief summary;
1. Don’t always blow your own trumpet.
2. As much as possible always control your emotions or anger.
3. Wherever you find yourself in this life, try to be who you are like Ikemefuna.

Séance de lecture à la bibliothèque de Humanitas à Bobo, #Burkina

La gérante de la bibliothèque Humanitas au secteur 21 de Bobo a animé une séance de lecture avec une dizaine le 24 juillet 2019. Les enfants ayant pris part à cette activité ont bien aimé et comptent fréquenter la bibliothèque les jours à venir pour améliorer leur niveau en français. Première du genre après sa prise de prise de service, Ganamé Barkissa s’est réjouie également parce qu’elle a pu mener cette activité comme elle le souhaitait. Pour motiver les enfants, la gérante a donné à chacun un bonbon.

Masques pour la nouvelle bibliothèque de Koho au Burkina Faso

Alidou Boué nous écrit:

Les masques après etre repeintLe jeudi 25 j’ai effectué une sortie à Boni pour ramener les masques que j’avais donné à Bondé Yacouba pour peindre. A l’arrivée, j’ai trouvé que les masques étaient peints et au nombre c’est à dire 20 masques. C’est un travail qui a coûté 25000F. Les masques ont été ensuite transportés par un car en direction de Koho où je les réceptionné à la bibliothèque leur placement sur le mur.

Atelier des illustrateurs au centre multimédia de Houndé, Burkina

Le centre multimédia de Houndé (CMH), a tenu les 27 et 28 juillet 2019 un atelier sur les illustrations. C’est Michel Gama ; artiste illustrateur et peintre qui apporté son expérience à six jeunes, ressortissants de la province du Tuy précisément à Houndé et Dohoun. Pendant deux jours ces jeunes talents ce sont enrichit par de nouvelles techniques en dessins. Ils ont également reçu les encouragements et beaucoup de témoignages de la part du formateur pour montrer que le métier de dessin nourrit son ombre.