Début d’impression de livres C.M.H. en juin #Burkina

Depuis le début juin, à A.B.V.B.F., l’impression des livres CMH bat son plein, enfin. Cette phase d’impression est la suite et une étape d’un long processus. En effet, durant des semaines, toute l’équipe s’est évertuée à lire et à corriger les versions imprimées des livres afin de les débarrasser, autant que faire se peut, de toutes les maladresses. Ensuite, les corrections proposées ont été intégrées aux versions électroniques des livres. Après cela, chaque livre a été vérifié, à tour de rôle, par chaque membre de l’équipe, pour s’assurer que toutes les corrections ont été prises en compte et correctement intégrées. C’est donc après tout cela que la mise en forme finale a été faite et qu’a débuté la phase d’impression. Notons que 50 livres ont été choisi pour être spécialement traité et parmi ces 50, ce sont 10 livres qui ont été finalisés et sont en train d’être imprimés. Débuté le 1er mai, à ce jour, près de 800 copies de livres ont été imprimées. La suite du processus, c’est l’agrafage et le pliage des livres et cela a déjà débuté, avec plus de 500 livres finis.

Note from MLISADA Community Library in Uganda

Because of UgCLA, we are able to conduct our mobile library in the community schools using the books and other materials you donated to us. Thanks for being part of our children’s future because the future belongs to them. Leticia Mbabazi, Librarian – MLISADA community Library,Uganda.

Activités à la bibliothèque de Koho #Burkina

Pendant cette période de vacances, la Bibliothèque de Koho reçoit à son sein de temps en temps des lecteurs. Ces tout-petits lecteurs viennent souvent prendre un peu de leur temps à lire et jouer aux jeux de PUZZLES, lido et waré. Le gérant de la Bibliothèque profite de ce temps pour les encadrer non seulement à lire mais aussi les accompagner dans l’apprentissage de ces jeux de loisir (waré, lido et PUZZLES).

Brief update from CESRUD library coordinator on libraries in #Ghana

Over the week, the community libraries run their weekly activities as planned. When I got at Sherigu community library, the librarian was busy shelving books already used back in the shelves. There were some teachers and pupils seriously doing individual reading and some pupils were playing a ludu game. At Gowrie-kunkua community library the librarian was at the Kunkua primary school taking the Basic four pupils through group reading. 

At Sumbrungu community library I took the new librarian through some basic orientation of book shelving and the rule and regulations of the library. He welcomed some pupils in to the library and later took them through words spelling and pronunciations.  He was very happy to be part of our library team. He promised to be committed to his responsibilities and to offer the children basic computer skills. Once again, we wish to welcome Mr Marinus Amoah Anaba in to the community library team in Sumbrungu.

L’impression des livres C.M.H. continue… #Burkina

Toujours dans le processus de production de livres C.MH., la journée du 08 juin 2022 a été consacrée à l’agrafage et au pliage de livres dont la grande partie avait été imprimée la veille. Mais avant de les agrafer, il a fallu d’abord les dispatcher, c’est-à-dire les disloquer par livres et adjoindre les couvertures. C’est après cela que l’on passe à la phase d’agrafage suivie de celle du pliage. Ce sont exclusivement deux livres qui ont été traités, à savoir Baba, l’élève rappeur et La ruse de Sonsonni le lièvre. En tout, c’est 288 copies de livres qui ont été agrafées et pliées. À la suite de cela, l’impression d’un autre livre, L’enfance difficile de Hakili, a débuté.

Nabié Gnouivoni, est le nouveau gérant de la bibliothèque de l’ONG Humanitas #Burkina

Titulaire d’un Baccalauréat et étudiant en première année de Lettres Modernes à l’Université Nazi Boni, Nabié Gnouivoni est devenu le 4 mai 2022, le nouveau gérant de la bibliothèque Humanitas a Bobo. C’est suite à un test de recrutement qu’il a été admis. Nabié est passionné de lecture. Avant de devenir gérant, il fréquentait cette bibliothèque. Après une semaine de prise de service, le coordonnateur de Amis des Bibliothèques de Villages du Burkina Faso a visité la bibliothèque. Celui-ci a constaté que la bibliothèque est bien nettoyée, les livres bien organisés, ce qui donne envie de faire une lecture sur place. Le coordonnateur de ABVBF lui a souhaité beaucoup de courage et aussi de continuer dans cette lancé.

Début d’impression de livres C.M.H.

Depuis la semaine dernière, à A.B.V.B.F., l’impression des livres CMH bat son plein, enfin. Cette phase d’impression est la suite et une étape d’un long processus. En effet, durant des semaines, toute l’équipe s’est évertuée à lire et à corriger les versions imprimées des livres afin de les débarrasser, autant que faire se peut, de toutes les maladresses. Ensuite, les corrections proposées ont été intégrées aux versions électroniques des livres. Après cela, chaque livre a été vérifié, à tour de rôle, par chaque membre de l’équipe, pour s’assurer que toutes les corrections ont été prises en compte et correctement intégrées. C’est donc après tout cela que la mise en forme finale a été faite et qu’a débuté la phase d’impression. Notons que 50 livres ont été choisi pour être spécialement traité et parmi ces 50, ce sont 10 livres qui ont été finalisés et sont en train d’être imprimés. Débuté le 1er mai, à ce jour, près de 800 copies de livres ont été imprimées. La suite du processus, c’est l’agrafage et le pliage des livres et cela a déjà débuté, avec plus de 500 livres finis.

Nouveau animateur de la bibliothèque mobile Pénélope Bagagna #Burkina

Phillipe est un jeune de 28 ans. Il aime beaucoup la lecture mais a dû quitté l’école en classe de CM2 pour des raisons financiers et s’est donné à d’autres activités de la vie. Titulaire du permis C, il a travaillé à L’UTA Houndé (SOFITEX) comme aide chauffeur et ensuite à Houndé Gold opération. Toujours motivé et déterminé pour maintenir son amour dans la lecture, il embrasse le métier d’animateur de la Bibliothèque mobile. Il compte beaucoup sensibiliser et encourager les enfants à la lecture. Il demande la contribution des uns et des autres afin de bien travailler et réussir sa mission.  

Échanges avec Bali NÉBIÉ

Le 25 mai 2022, Amis des Bibliothèques de Villages du Burkina Faso / ABVBF a accueilli Bali NÉBIÉ. M. NÉBIÉ est titulaire d’une Maitrise ès Sciences obtenue à l’Université de Poitiers et est professeur certifié à la retraite de Sciences de la Vie et de la Terre. Mais ce n’est de SVT que M. NÉBIÉ est venu parler à ABVBF. En fait, c’est l’aspect littéraire de la vie M. NÉBIÉ qui était à l’honneur. M. NÉBIÉ est en effet écrivain, auteur de  deux romans : Le Crépuscule des Ténèbres et Le Roi du Djadjo, réédité sous le titre Les secrets du sorcier Noir. Récemment, il a publié l’essai LA SORCELLERIE un géant tigre de papier. Cette rencontre, initiée par le Président de ABVBF, avait pour but de permettre à l’équipe d’échanger avec l’écrivain sur la thématique principale de ses écrits : la sorcellerie. Comme peuvent l’annoncer les titres de ses livres, M. NÉBIÉ tente de démystifier et même de “démyther” le concept et la pratique de la sorcellerie en Afrique noire. La rencontre a été fructueuse car les échanges, dans une ambiance conviviale, ont permis aux participants d’avoir des réponses à de nombreuses préoccupations sur la question de la sorcellerie. C’était par ailleurs une opportunité de mieux connaitre l’homme qui n’a pas hésité à partager les raisons qui l’ont poussé à s’intéresser à cette question et ses objectifs. À la fin de la rencontre, M. NÉBIÉ a rassuré de sa disponibilité pour d’autres rencontres après lecture de ses ouvrages. Le Président de ABVBF a alors acheté des exemplaires des différents livres.

Jeux de mots croisés à la bibliothèque de Karaba #Burkina

Le jeudi 05 mai 2022 a eu lieu à la bibliothèque de Karaba, une séance de lecture et de jeux de mots croisés. Six filles du primaire étaient présentent à ce rendez-vous. Des explications de comment jouer aux mots croisés leurs ont été données. Elles ont bien compris les explications et ont pu jouer sans grandes difficultés sous la supervision de l’animateur. Cette séance de jeu a donné le gout aux filles qui promise revenir une prochaine fois pour jouer. En plus elles ont apporté les jeux à la maison pour apprendre  à leurs frères.