Une carte du #Burkina Faso pour la bibliothèque de Barsalogho

IMG_3187 smJe me nomme Sawadogo Wenceslas et je suis le bibliothécaire de la commune de Barsalogho. J’ai reçu il y’a peu de temps une carte du Burkina de la part de FAVL (merci Corps de la paix américain!). Je pense que c’est un outil vraiment important pour notre bibliothèque et les usagers vont beaucoup l’exploiter. Il me reste à afficher cette belle carte, bien encadrée dans un lieu visible pour tous. Merci à FAVL.

Encadrement sur le logiciel Publisher au bureau de FAVL-BF #Burkina

Apprendre et améliorer ses capacités sont deux choses importantes pour nous staff de FAVL-BF. C’est dans ce sens que Guy Roland et moi avons bénéficié de l’encadrement de Michael Kevane sur le logiciel Publisher. Nous avons à travers cet encadrement, appris comment faire le montage du bulletin d’information des activités de nos bibliothèques que nous appelons couramment Echo des bibliothèques. Nous sommes désormais capables de faire un montage impeccable.

IMG_20180830_161741 sm

Séance de lecture à domicile

Sanou Dounko écrit:

Ce mardi 28 août 2018, j’ai animé une séance de lecture avec mes enfants. L’objectif principal de cette séance est de donner le goût de la lecture à mes enfants mais aussi de donner un exemple aux autres parents. Avant la séance proprement dite, chaque enfant a lu dans la journée un livre de choix. Première du genre avec mes enfants, nous avons lu le livre intitulé « Fati et l’arbre à miel ». Les enfants ont bien aimé cette lecture car ce livre nous de parle d’une et son papa. Je pense une belle initiative pour nous.

Rapport rencontre des bibliothécaires du 23 août 2018 au #Burkina

photo rencontre d'aout 2018Le 23 août 2018 a eu lieu à Kaya, la dernière rencontre mensuelle des bibliothécaires de FAVL-BBII. Cette rencontre a vu la participation de 15 bibliothécaires tous de BBII et le staff de FAVL. Les 5 absents qui étaient (Namissiguima, pensa, Tikaré, Zimtenga et Kongoussi) avaient pour raisons : Décès en famille pour ce qui est de Namissiguima et pour d’autres l’accès de la route difficile pendant ce temps hivernale et manque d’occasion pour ce qui est de Pensa.

Tenue à la salle de conférence de l’hôtel Sandbondo de Kaya, plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette rencontre : La Synthèse des données usagers a été présentée par Hema Roland ; pas d’objection. Le Bilan des activités du mois d’août 2018, les bibliothécaires ont fait des petits commentaires sur les activités menées et les petits travaux effectués dans les bibliothèques pendant ce mois d’août. Ces résultats ne sont pas tout à fait effectifs dans la mesure que certains bibliothécaires n’ont pas pu réaliser les activités d’animations pour manque de lecteurs. Pour les travaux de réparation, on peut citer les efforts faits par certains bibliothécaires tels que Ziga peinture et terrace, Rouko collage de la toiture, Guibaré réparation des tables. Pour les autres, les difficultés sont diverses : Recherche de prestataires ou devis. La synthèse des inventaires a été faites ; une petite erreur de calcul rectifié du côté de Nasséré. Des observations ont été faites à certains bibliothécaires dont le nombre de livres en retard ou perdus sont élevé notamment Korsimoro 93, Kongoussi 80 et Kaya 64. A l’issu de ces observations, les bibliothécaires ont été rappelé à l’ordre dans la gestion des sortis de livres. Rechercher les livres en retard pour que ça ne soit pas des livres perdus. Le bilan financier et les rapports des camps de lecture, n’ont pas été faits et transmis aux maires et CCEB des communes respectives pour des raisons de négligence. Mais quelques-uns ont pu le faire notamment le bibliothécaire de Guibaré, Korsimoro, Boussouma, Ziga, Kaya et Barsalogho. Les autres ont été rappelés à le faire dans les plus brefs délais.
Après la pause, Sanou Dounko a expliqué les stratégies d’approche et de négociation des contrats avec les maires. Il a demandé aux bibliothécaires de faire un travail honnête ; d’aller en contact permanent avec les autorités communales ; présenter la bibliothèque et expliquer leur programme d’action. Il a également saisie l’occasion pour informer les bibliothécaires de la fin du contrat FAVL-BBII avec CRS. Mais néanmoins, FAVL-BF restera disponible pour accompagner certaines bibliothèques dont les communes seront motivées à travailler pour la promotion de la lecture et le développement de leur commune.
La suite de la rencontre a été les appréciations des uns et des autres sur la formation du 2 au 3 aout 2018 à la Médiathèque de Ouagadougou. Pour eux, ils ont déjà beaucoup appris avec FAVL. Seule la classification Dewey était nouvelle. La rencontre à prit fin par la distribution des livres CMH, échos des bibliothèques N°32 et 33 et des planètes enfants. C’est après paiement des transports et perdîmes de la rencontre que staff FAVL et bibliothécaires ce sont séparés.

Bibliothèque mobile Pénélope à Kaya au #bURKINA

Ces derniers temps, la bibliothèque mobile Pénélope n’a pas chômé. Elle continue son petit bonhomme de chemin en sillonnant cette fois selon un programme établi de concert avec les acteurs pédagogiques(CCEB), les écoles situées au centre de la commune de Kaya. Ce sont respectivement Kassirin, Koum Lakré, Communale B et celle du secteur 4 qui ont eu l’opportunité de recevoir Pénélope. Au menu, la lecture individuelle et libre mais plus encore avec des activités d’éveil comme 1 2 3 lecture, le jeu de bingo, etc. Quelques adultes n’ont pas résisté à venir profiter eux aussi des avantages de Pénélope.

Update from the reading classes in Upper East libraries, #Ghana

From Paul Ayutoliya:

Week two of the reading classes continued on a good note, with the number of participants increasing day in and out as a result of the exciting activities of reading and/ or learning in all the three libraries. Activities such as group reading, individual reading, riddles, spellings of words, storytelling among others motivated participants to the point that those who heard of the activities from their friends said they must also get to the libraries and see for themselves happening in the reading classes. There were a number of riddles learnt during the week, participants gave their riddles as well, and at the end of the day we all (volunteer teachers and participants) do learn something new. In fact, one patron gave the riddle “I am a beautiful girl that is been chased by 22 young men at a time” Who I am? Honestly I did not know the answer until one other patron gave the answer as a football. There were lesson share by other patrons on the ICT, Mathematics, English and Science classes as well during the week that they had learnt with their respective teachers.

Every Friday is for quiz competition, questions are always based on story books read, riddles, spelling and others. The first quiz was between the boys and girls, the second week Friday quiz was between the three different young adult classes. In each group of contestant were two boys and a girl presented by their colleagues from their respective class to represent them in the quiz at the Sumbrungu library. It is always an interesting moment as audience cheers their colleagues with applause in a bid of motivating them. As this is going on in the women meeting hall now the Roden conference hall, the children also have their quiz and other game activities with the assistant librarian and one volunteer teacher in the library room. The average of the children for the second week was 70 children whiles the young adult averaged 75 bringing the total average attendance in a day to 145 at the Sumbrungu library.

In the Sumbrungu library, we have four (4) volunteer assisting us in the classes, one young lady and three young men.

The story about the reading classes is almost the same at Sherigu and the Gowrie-Kunkua community Library save that their number of patrons is not as many as the Sumbrungu library, so the respective librarians are able to manage the classes, at times some senior high school students do come around to support the Sherigu librarian in handling the classes. They also have their quiz completion on the story books and other activities that do take place during the week.

 We have parents visiting the respective libraries once in a while during the week to monitor how their wards are performing in the classes. Cesrud members and the respective library committee (in Sherigu and Gowrie) do also visit the library to monitor the classes.

Summary of The Boy Called Wiser Than You by Michael Mensah

Paul Ayutoliya writes about the after school reading classes in Ghana… Here is his  summary of one of the story books read (The Boy Called Wiser Than You by Michael Mensah):

Once upon a time, there lived a very troublesome chief in a certain town whose name the narrator of the story shall not mention. This chief claims he is the wisest in the whole world, and therefore every newborn baby had to be brought before him to be given an ‘appropriate’ name, this comes with expenditure to the baby’s parents more than if they done the naming ceremony themselves. The troublesome chief gives insulting names to babies brought before him to the displeasure of all parents whose babies are given the names. Some such names includes Ugly Nose, Kinky Hair, Thin Legs and…. as said the people were not happy with the names given to their children but they did not dare complain or else… Now there lived in a town a man called Sena. His wife had a son but because he did not have the money to give to the chief for the naming ceremony, Sena hid the baby indoors and fed him until he grew up to be 12 years old. One day, the chief saw Sena with his grown up son, and realised that he did not remember given the boy a name. The chief asked Sena, “What is your son’s name?” “Your Majesty, he is called Wiser-Than-You” “What did you say?” The chief asked in disbelief. His name is Wiser-Than-You Sir, Sena insisted. The chief was the angrier, for it was unthinkable that anyone in this world will be wiser than he is. From that moment he sought ways of eliminating the boy and his parents. The chief called the boy’s mother one day and gave her guinea corn to prepared him pito that very same day, the woman got back home sobbing, when the Son saw the mother crying he asked what the problem was, the mother told him about the impossible task given to him by the chief, the boy consoled the mother and assured her that all will be fine, the boy took some gourd seed and proceeded to the chief palace and starting planting the seeds, information got to the chief that someone have come to plant his seeds in front of his palace, the chief was very angry because the person did not sought permission, the boy apologised and told the chief, chief I am sorry but I know you are a very wise chief and everything about you is extraordinary that is why I have come to plant my gourd seeds here so that they will grow fast, bear fruits for me to cut, prepare and dry, all by the end of today when they are required for use.  The supposedly wise chief asked the boy if he was crazy, how is that possible. A gourd plant needs at least one year to mature and then make into calabashes, don’t you know that? The boy said, that is most unfortunate chief but because I and my mother need the calabashes tonight for you to use in drinking the pito that my mother is brewing for you. As the chief still insisted that it was impossible, Wiser-Than-You then asked the chief Sir, why then did you asked my mother to brew pito in one day for you when you know that pito preparation needs at least three days, the chief was confounded and speechless when he heard this, he realised that the boy was smarter than he was. He later sent servants to go for the guinea corn from Wiser-Than-You mother. The chief did not give up on his evil plots to get rid of Sena’s family but all the wicked plots turns out against him. In order words he was always the loser in all his cunning ways to get rid of Sena’s family.

Moral lessons from the story;

  • No person is a custodian of all wisdom.
  • The chief realised the truth in the old saying that if you dig a hole for your enemy to fall in, you may fall in first.
  • When you are put in position of trust, you must acknowledge the existence of others in the community who are young and may even be wiser than you.
  • A wise leader must be ready to seek advice from others and make use of all minds.

Visite du secrétaire général de la SAGES au bureau de FAVL-#Burkina

Dounko-Kom smLe vendredi 17 août 2018, FAVL a reçu la visite de monsieur Kombasséré François, secrétaire général de la SAGES. Kombasséré est journaliste-écrivain, directeur de publication, administrateur/gestion culture et spécialiste de la littérature de la jeunesse. Sa visite dans les locaux de FAVL-BF s’inscrit dans la dynamique du partenariat entre les deux structures. En rappel, les 2 et 3 août derniers, la SAGES a organisé un atelier de renforcement des capacités de nos 30 bibliothécaires. Cette fois, la démarche est l’organisation d’un atelier d’écriture lors de rentrée littéraire de la SAGES prévue pour la deuxième semaine du mois de novembre 2018. Avant de partir, il a reçu tous les encouragements et soutiens du représentant national de FAVL-BF.

Activités de FAVL dans le Sanmatenga au #Burkina

Hervé Boué animateur de FAVL écrit:

Le 9 août j’ai été à Pibaore ou j’ai rencontré le SG de la commune. Avec lui nous avons échangé sur le dépôt effectif de contribution de FAVL pour la motivation du bibliothécaire et il m’a dit que leur bulletin de solde est paru avant donc c’est en fin août qu’ils vont le constater. Pour le paiement du bibliothécaire il n’y a pas de soucis car la ligne est prévu dans leur budget et qui doit passer courant la semaine du 13-17. La pérennisation de la bibliothèque : A cela il dit mesurer l’adhésion de la communauté. Depuis l’ouverture de la bibliothèque il voit un peu partout des livres dans les mains des gens et surtout les élèves et même des collègues de la mairie va-t-il dit.

Le lundi j’ai débuté les inventaires des biens et fonds documentaires des bibliothèques à commencer par Namissiguima. Le Mardi c’était le tour de Dablo. Le jeudi et vendredi était respectivement Pensa et Pibaoré. Les états des fonds d’abonnements sont aussi de la partie. Les nouveaux livres photo ont été déposé dans les bibliothèques et enregistrer sur le champ. Ci-dessous un petit aperçu des inventaires par commune :

inventaires aout 2018.JPG

Ouédraogo Abel, premier bibliothécaire de la commune de Pissila: Félicitations!

Le samedi 18 j’ai été très heureux de rencontrer Ouédraogo Abel, premier bibliothécaire de la commune de Pissila. Comme ce sont les vacances, il est passé lire un peu et pour encourager son jeune frère Bernard, l’actuel bibliothécaire. Cela a été un plaisir aussi d’apprendre qu’il a été le major de sa promotion à l’ENEP de Dori avec plus de 400 élèves-maîtres. Une belle carrière attend ce jeune enseignant plein de dynamisme et de reconnaissance à FAVL.

Abel de Pissila

Inventaires dans les bibliothèques du nord au #Burkina

C’est l’heure des inventaires dans les bibliothèques du programme Beoog Biiga. Comme ici à Boussouma où Balma Jean Baptiste appuyé par Guy Roland recensent tous les livres présents à la bibliothèque y compris ceux en retard et perdus.  Pendant ce temps, Safi qui a récemment  pris part au camp de lecture vient dorénavant passer du temps à  la bibliothèque pour lire encore les livres photos.

Echos de la bibliothèque de Pobé-Mengao au #Burkina

Le gérant de Pobé reçoit son attestation des mains du représentant de FAVLLa bibliothèque communautaire de Pobé-Mengao dans la province du Soum au Burkina Faso, a connu pendant la période de janvier à avril 2018 une interruption momentanée de ses activités. Cette pause de gestion se justifie par des problèmes de santé du bibliothécaire Konfé Hamidou. Malgré la situation préoccupante de l’insécurité dans la province, le bibliothécaire arrive à ouvrir sa bibliothèque ; car depuis le mois de mai 2018, il a retrouvé sa santé et mène ses activités de la bibliothèque. Les statistiques des trois derniers mois de sa bibliothèque se présentent comme suite :

  • Mai 2018 : 18 abonnés, 69 livres sortis, 222 fréquentations.
  • Juin 2018 : 10 abonnés, 53 livres sortis, 165 fréquentations.
  • Juillet 2018 : 17 abonnés, 66 abonnés, 156 fréquentations.

Pour l’instant, ces résultats prouvent qu’avec les attaques  djihadistes, il n’y pas lieu de se faire des inquiétudes pour les fans de la lecture. Par ailleurs il faut noter que pendant le début du mois d’aout 2018, il a pris part à une formation des bibliothécaires organisée par SAGES en partenariat avec FAVL à la Médiathèque Municipale de Ouagadougou. Konfé s’est dit satisfait de ce renforcement de capacité en gestion et d’animation en bibliothèque. Il est reparti avec une attestation de participation et un lot de livres remis par FAVL-BF. Il est très optimiste pour la suite de ses activités.

Séance de travail avec le staff de FAVL-Kaya au #Burkina

Sanou Dounko écrit:

En fin de la semaine écoulée, Hema Guy Roland, Ouédraoga Bernard, Boué L Hervé et moi avons eu une séance de travail au sein du bureau régional. Notre séance a porté sur la lecture du guide d’animation des gérants des bibliothèques. Nous avons passé en revue toutes les activités relatives aux séances de lecture avec les enfants. A l’issue de cette activité, nous avons pratiqué la séance de lecture libre suivie de discutions autour des livres de la bibliothèque mobile Pénélope. Chacun de nous a fait son choix qu’il a lu avant de donner son résumé et commentaire. Après avoir fait le tour, nous avions compris que quel que soit le livre, une séance de discussion peut être faite. Merci à Hema qui nous a fait rire avec le livre « Les timbres postaux du Burkina Faso »

21122011-P1100113 sm