Rencontre avec les responsables pédagogiques au sujet de la bibliotheque mobile Pénélope

Le coordonnateur de FAVL Guy Roland Hema écrit:

Jeudi 2 août, j’ai participé à la rencontre avec les responsables pédagogiques au sujet de la BMP à la DPEPPNF/Sanmatenga : leçons apprises et nouvelles orientations. Tous les acteurs impliqués au départ étaient présents excepté le directeur de l’école centre A. J’ai fait le rapport narratif de cette sortie pilote dans les 3 écoles concernées (centre A, B, Satellite) et recueilli les impressions des directeurs qui ont été les facilitateurs de l’activité. Tous ont reconnu unanimement la pertinence du concept et l’adhésion des enfants. Par ailleurs, j’ai aussi mentionné les 6 sorties effectuées dans les secteurs de la ville de Kaya. Des suggestions m’ont été faites à savoir organiser des sorties dans les écoles et par Ceb, faire passer le message par radio des différents passages de la BMP. Une chose est sûre, Pénélope ne va pas chômer durant ce mois d’août !

DPEPPNF et BMP

Discussion autour d’un livre a Bourzanga au #Burkina

L’animatrice de FAVL Korbéogo Salimata écrit:

Ganame smLe lundi 30 juillet 2018 la bibliothécaire GANAME Wende Yam et moi nous avons eu une activité de discussion sur le livre Le mendiant de Sylvie KOURA  Cette activité a été une distraction de nous deux 1h et quelque minute a suffi pour nous de lire et parler de ce livre. Après  la lecture personnellement j’ai fait un constat que le contenu de ce livre ressemblait a un livre du titre Lla voie de ma rue que j’ai déjà lu. En même temps j’ai invité la bibliothécaire à le lire aussi et a mon prochain passage nous allons en discuter.

Petit résumé de Poulemde : roman de Madeleine de Lallé

L’animatrice de FAVL Korbéogo Salimata écrit:

Ce livre je l’ai pris au bureau pour lire et partager avec vous ce petit résumé. Madeleine de Lallé est l’auteur de ce livre qui nous raconte l histoire de deux frères inséparable du même père mais de mère différente. Panedyelle qui veut dire « ce n’est la faute à personne » était le frère ainé de Poulemde qui veut dire « le destin décidé par dieu ». Ils aimaient tellement mais comme le destin de tout un chacun est a ses cote, un jour Poulemde qui suivit son frère pour aller consulter un devin, appris par ce dernier que le petit frère prendra la place du père (c’est a dire Poulemde) et le grand frère va mourir de la main du petit frère. Pour cela Poulemde en voulant échapper de leur destin quitta le pays et alla très loin du tien Panedyelle frère ainé qui voulait coute que coute retrouver son petit frère se lança a sa recherche mais hélas !!! il trouva la mort chez son tuteur qui ne le connaissait même pas d abord …

Observations sur les programmes de lecture et bibliotheque de Kaya

De l’animateur Hervé Boué:

Le jeudi après mon retour de Ouagadougou j’ai rencontré des personnes ressources de Kaya pour les activités de BMP. Ces rencontres ont consistées à proposer des activités dans les quartiers et dont ces derniers seront nos tuteurs lors des passages. J’ai pu contacter trois personnes dont Zabré Ignace et Madame Sankara. Monsieur Zabré Seydou le responsable de la médiathèque de Kaya lors de nos échanges a adhéré aux activités mais a demandé que nous adressions une lettre au maire qui va aviser les différents conseillés des quartiers ou faire un communiqué. Pour lui cela va faciliter et sécuriser les activités dans les différentes localités.

Le samedi monsieur Dominique le premier tuteur de la BMP a réclamé une visite de plus en disant : Les fois que vous êtes venus moi j’ai compris que les enfants avaient vraiment besoins de telles occupations. Et en plus ils sont sur place c’est vraiment une bonne votre idée.

C’est la fin des classes mais à la bibliothèque de Kaya les enfants se familiarisent avec les livres. Chacun y va de sa manière comme Florentin et Casimir. Peu importe la position l’essentiel est de pouvoir lire. Razac est un élève de CE2 il est visiblement dans l’embarras du choix mais il finit toujours par lire un livre de son niveau avant de répartir à la maison

Update from Sumbrungu Community Library in Ghana

Users of the Sumbrungu Community Library and CESRUD/FAVL staff remain grateful to Biblionef Ghana for the support given to the Library early this year. The materials provided are being put to good use during every operating period in the library, the attendance to the library has increased significantly after the rearrangements works in the library was completed. The patrons are getting use to the basics of computer skills and others as a result of the laptops and tablets. We have installed in all the laptops Mavis Beacon typing skills, typing master and other applications that will help improve patrons knowledge to the basics of a computer. Programs shown on the TV are the cartoon movies and others that benefits patrons academically.

The cats and dogs series are the most frequent used books in the library by mostly the lower primary and nursery pupils. The games provided are so fantastic to the users, every Friday which is our game day patrons are always busy with one game or the other to the extent that some do wish the day is extended for them.

Every long vacation CESRUD organizes vacations classes for pupils/patrons in all the three libraries. This year’s vacations classes are starting on the 6th of August 2018. Is usually a period that the patrons attend the libraries in their good numbers. These classes are basically geared towards helping pupils to improve upon their reading skills, English vocabulary, getting exposed to the basics of computer and having fun in the libraries. These classes organize yearly also play role in reducing the rate at which young pupils travel during this period to look for jobs and the associated problems in the big cities.

 

Formation des bibliothécaires avec SAGES au #Burkina

Au Burkina Faso FAVL a commencé, en partenariat avec SAGES, une formation des bibliothécaires des 30 bibliothèques fonctionnelles. Tous etait presnet, sauf que, deux (Niankorodougou et Ouargaye) malheureusement se sont absentés. On a eu à la cérémonie d’ouverture avec la présence du directeur du livre. Une très bonne journée pour les bibliothécaires. Ci-joint une photo de famille après la cérémonie d’ouverture.

formation 2018

 

Bibliothèque mobile Pénélope in action au #Burkina

30 juillet et 1er août, c’est au tour des enfants du quartier situé vers le Conseil régional d’accueillir Pénélope. Après l’immobilisation du véhicule, les enfants se rapprochent timidement avant de former une véritable foule autour des livres. Ce fut une séance bien animée avec plus d’une vingtaine d’enfants. Comme toujours, la lecture faite sous diverses manières : individuelle et libre, guidée. A cela, s’ajoute une sensibilisation sur l’importance de la lecture. Au terme de ladite séance, les enfants ont entonné l’hymne national sans oublier de nous demander de revenir les voir.

Rapport des camps de lecture 2018 au #Burkina

Hervé Boué animateur de FAVL nous écrit:

L’année 2018, FAVL-BF en collaboration avec CRS a tenu ses camps de lecture dans les communes du Bam et le Sanmatenga au cours des mois de Juin et Juillet. Ces camps étaient destines aux élèves du primaires et précisément les enfants de la classe de cm1. Ils ont pour ambition de susciter le goût de la lecture à ses enfants en vue de bien préparer leur examen de CEP. Durant ces camps, vingt-cinq participants étaient regroupes et durant cinq jours du Lundi au Vendredi par commune. Vingt camps ont été faits dans les vingt communes et repartis entre les animateurs FAVL-BF. Les localités qui relevaient de moi sont Namissiguima, Pensa, Pibaore et Kaya. Dans ces communes, contrairement aux éditions passées les retards des premiers jours étaient quasiment absents
Ces camps se sont bien déroulés dans ensemble avec un chronogramme adopté par tous les facilitateurs de camp sauf ce petit aménagement qui était survenu par la demande du partenaire CRS et relative à l’orpaillage qui est d’actualité dans la plus part des communes et que d’autres enfants abandonnent les classes pour ces lieux très dangereux non seulement pour eux et pour la société. La participation des enfants était considérable et supérieure à l’an passé chose qui a donné plus de vitalités pendant les animations. Ils ont vraiment pris le goût de lire car les pauses étaient pour la plus part des moments d’aller aux étagères. Les enfants se sont exprimés avec beaucoup d’enthousiasme à travers le dessin, la création (collier et masques) les chants et la lecture.
Les populations n’ont pas hésité un instant. Ils faisaient très souvent les déplacements soit pour s’assurer si l’enfant est présent ou pour saluer l’initiative. Les associations et membres de bureaux ne sont pas restés à la marge. Le maire de Namissiguima a fait le déplacement de la bibliothèque pour le lundi et à inviter les enfants à prendre au sérieux ces cinq jours très bénéfiques pour eux. A Pibaore le CCEB nous a rendu visite deux fois, le deuxième adjoint au maire a donné des conseils aux campeurs le premier jour. A Kaya les autorités communales, avec la présence de la Représentante résidente de CRS étaient présentes pour le top de départ des activités ainsi qu’à la clôture la troisième adjointe de la mairie était présente avec des coopérants Néerlandais. A l’issu de la visite ces Néerlandais ont fait un cadeau de dix-mille francs aux enfants. Chose qui a permis aux enfants d’avoir un bidon de sucrerie chacun.
L’encadrement des enfants : les assistants dans leur ensemble ont fait une bonne prestation. Les enseignants ont su donnés leur part de responsabilité à ces camps. Les enfants n’ont pas sentis les jours ni le temps passé. Les bibliothécaires ceux-là qui doivent assurer la continuité d’animation dans les bibliothèques ont été impliqués afin de s’exercer. Ils ont fait de leur mieux.
Les camps de lecture ont impacte très positif sur les enfants en particulier et la communauté en générale.

Actualités de la bibliothèque mobile Pénélope au #Burkina

Clovis élève en classe de CM1, son petit-frère et sa cousine se retrouvent depuis maintenant 3 jours sous le Nimier pour lire les livres que leur apporte la bibliothèque mobile Pénélope tout près de chez lui. Les livres sont à sa portée et il a eu l’occasion de faire le résumé oral du livre « Le retour de la voleuse de sourire » qui lui a vraiment plu.

A health camp in Kitengesa community library in Uganda

Kitengesa community library in Uganda recently launched a women’s health camp. The library  had a terrific young doctor from the Marie Stopes clinic in town talking to women and the women participated enthusiastically.  UBC interns are hard at work, with librarians and library scholars. Library scholars are learning how to play snakes and ladders. There is a version of the game that includes ladder cards, naming practices that are good for your health, and snake cards, naming practices that are bad for it. The camps hopes to get women to make equivalent cards about cancer.

Activités de l’animateur Hervé Boué:

Le mardi 24 Juillet, s’est tenue la rencontre mensuelle de bibliothécaires a Kongoussi. Cette rencontre a vu une présence remarquable des trois parties qui sont les bibliothécaires, le staff FAVL-BF et bien entendu CRS. Selon sont chronogramme initiale elle s’est bien passé. Deux points m’ont vraiment satisfait à savoir le bilan des camps de lecture et la discussion sur le livre Le retour difficile au village.

Selon les participants ont noté une amélioration de l’organisation des camps et des animations. La double participation des enfants étaient revenue au discutions. Pour moi cela n’est pas un problème. Si on se réfère aux thermes de références des camps les enfants de CE2 sont conviés et si l’année suivante ils sont au CM1 et que leur chance leur permet.

Le retour difficile au village est un livre qui a fait parler plus de monde que les autres activités. Chaque intervenant a pu donner ses impressions du livre des personnages. En effet Wamou et Dansa sont des jeunes ruraux qui par la force des choses sont allé à l’aventure. Une aventure qui dès ses premiers instants les souris, mais au fils des temps l’un d’eux oublie sa mission et se met plutôt dans la débauche de la ville. Alors un jour, préavis de fin de contrat et voilà Le retour difficile au village.

Le jeudi je suis allé faire le dépôt de la contribution de FAVL pour la motivation du bibliothécaire de Korsimoro à la perception de ladite commune.

Le dimanche je suis allé à Namissiguima. Dans cette bibliothèque j’ai fait le cachetage des livres avec le cachet de CRS. Par la suite nous avons désinfectez la bibliothèque  car les livres et les étagères subissaient des attaques de termites. La bibliothécaire a appris la reluire des livres chose qui va permettre d’entretenir son fond documentaire.  En menant ces activités quatre enfants sont venus nous rendre visite et j’ai saisi l’occasion pour faire trente minutes avec eux en lisant le conte du Vagabond. Après ces activités j’ai procédé avec la bibliothécaire la collecte des données de juillet. Elle a aussi fait un exercice de rapportage manuscrit de la journée dans son cahier d’activités. A ce 30/07/2018 jour toute la contribution de FAVL est effective dans les services de comptabilités du Sanmatenga.

Rapport de la rencontre mensuelle du 24 juillet 2018

Le mardi 24 juillet 2018 a eu lieu au centre Saint Martial de Kongoussi la rencontre mensuelle des bibliothécaires de FAVL-BBII. Cette rencontre a vu la participation de:

• 17 bibliothécaires du Bam et du Sanmatenga
• L’équipe de CRS composée de 23 animateurs et le point focal
• Une équipe de FAVL composée de 02 animateurs, 01 coordonnateur régional, 01 Program officer et le représentant National.

Rencontre mensuelleLe mot de bienvenu a été présenté aux participants par le coordonnateur régional suivi du premier ordre du jour le bilan des usagers. Celui-ci a été satisfaisant pour les participants car nous avons dépassé les indicateurs d’usagers avec un total de 27422 usagers.
Le second point qui est les leçons apprises des camps de lecture 2018. Ce point, les participants ont félicité les équipes d’animation des camps de lecture ; ils ont également félicité les autorités communales et les parents qui ont manifesté leur présence lors des camps, en venant visiter et encourager les campeurs. Mais on note que certains animateurs de CRS ont souligné quelques observations faites pendant les camps. Il s’agit de certains enseignants qui disaient ne pas connaître leur rôle ou souvent tenir des comportements avec les enfants comme si c’était en classe. Mais ensemble c’est des leçons à tirer pour la suite des activités.
Une planification des activités (DIP) du mois d’août a été faite par les participants. Beaucoup d’activités ont été proposées ; compte tenu de la période hivernale et du temps qui est déjà imparti, les participants ont retenu quelques activités notamment :
• Rédaction des rapports des camps aux maires de chaque bibliothécaire
• Inventaire des biens de la bibliothèque
• Les débats autour du livre ou des séances de sensibilisation avec les élèves (vacanciers)
• Les séances de jeux de société pour attirer les lecteurs vers les bibliothèques
• Les séances de lecture guidée
• Elaboration d’un bilan financier de la bibliothèque à la commune.
• Et la dernière rencontre mensuelle à Kaya le 28 aout 2018.
La discussion autour du livre « Un retour difficile au village » est intervenu après la pause. Les participants après une lecture de 15 minutes, ont chacun donné ses appréciations du livre. La discussion était vraiment intéressante. Les points de vu étaient partagés. Le contenu du livre a touché plus qu’un et certains animateurs de CRS voulaient le livre.
Le plan personnel de pérennisation de la bibliothèque ; Pascaline Rouamba est revenu sur la question de la communication. Elle a demandé aux bibliothécaires de mener les activités pour la visibilité de la bibliothèque ; de beaucoup communiquer et approcher les autorités communales et les partenaires, expliquer le fonctionnement et la gestion de la bibliothèque et poser leurs doléances. Les bibliothécaires ont ensuite exprimé leur besoins en formation sur des bouts de papiers.
C’est après les divers que cette première journée a pris fin avec les inventions du représentant National de FAVL et le point focal pour une fois de plus appeler les bibliothécaires à aimer ce qu’ils font et à beaucoup collaborer avec les autorités et les différents partenaires de leurs localités.
La seconde journée du mercredi 25 juillet 2018 a observé uniquement la rencontre bibliothécaires et le staff de FAVL. Le programme était la finalisation de l’évaluation des bibliothécaires. En effet, cette journée a débuté avec les activités de discussion sur un deuxième livre du CMH intitulé l’histoire de la princesse Yennega animé par le représentant National. La suite des activités a été l’évaluation des bibliothécaires et la distribution des livres et des journaux planètes enfants.
On peut dire que c’est une rencontre bien réussie avec la participation de tous les acteurs dans les débats.

Some photos from Kitengesa library in Uganda

The children in the photos come from the Muslim primary school in Kitengesa trading centre. Their classmates were in a football match, and they were at a loose end. The books that Kitengesa Community Library has for young children have become very popular. Adults come regularly to read the newspapers.