La lecture de la bande dessinée à la bibliothèque communautaire de Koho

lecture des BD par les touts petit

L’animateur de FAVL dans le cadre de la gestion provisoire de la bibliothèque communautaire de Koho, a mené un encadrement en matière de lecture de la bande dessinée avec deux élèves du primaire. L’objectif de cette activité était d’apprendre à ces deux fidèle lectrices de la bibliothèque comment lire une bande dessinée. Je leur ai expliqué d’abord où lire et l’ordre des bulles à respecter. Chacune des deux lectrices ont lu à tour à tour les écritures dans les bulles. Elles sont parties toutes joyeuses sachant désormais être capables de lire leur bande dessinée étant seul.

Training of librarians of Ouargaye and Sebba in #Burkina

The librarians of Ouargaye and Sebba in Burkina Faso are isolated: both are in zones where terrorist attacks happen regularly and roads are now always safe to travel. But they really wanted to come in to Ouagadougou for training and to participate in the Ouaga book fair, last week. They had a great time and returned to their village libraries safe and sound and re-energized!

 

Rapport sur la Foire du livre de Ouagadougou (FILO 2019) #Burkina

De Alidou Boué:

Tenue du 21 au 24 novembre 2019 à la salle de la SIAO, les Amis des Bibliothèques de Villages Africain (FAVL) ne s’est pas fait prier pour répondre présent à cette fête du livre. Le thème de cette 15eEdition est : Littérature et promotion de la paix et de la sécurité. Bien que le programme journalier fût bien chargé, FAVL partenaire technique de mise en œuvre des bibliothèques et de la promotion de la lecture en milieu rural s’est attelé par l’exposition de ses produits composé de livres photos pour enfants en français et dioula une partie de livres du centre multimédia de Houndé et quelques livres adultes traitant sur la promotion de la lecture au Burkina Faso. La sensibilisation des visiteurs sur la lecture, la présentation des activités de FAVL, le réseau et le fonctionnement des bibliothèques ont été les principaux points expliqués aux visiteurs au stand FAVL. Durant 4 jours, malgré le peu d’affluence des visiteurs, le stand des Amis des Bibliothèques de Villages Africains a observé des visiteurs de marque ; la diplomatie de l’ambassadeur des Etats-Unis, l’Autodidacte écrivain conteur de Burkina lecture Ousseni Nikièma, l’écrivaine Madame Simporé, le maire de la commune de Pensa, les libraires et surtout la presse est venus s’enquérir de nos nouvelles des activités de FAVL pour écrire un article dans les journaux les jours à venir sur nos activités mais aussi nos difficultés. Il faut noter que nos œuvres ont été une fois de plus bien appréciés par les visiteurs qui comptent garder de bonne collaboration avec FAVL. La demande d’achat des livres photos par les visiteurs était importante. Environ une centaine de dépliants de FAVL ont été ventilés aux visiteurs pour appuyer notre sensibilisation et permettre aux uns et aux autres de savoir ce que nous faisons, notre réseau et notre contact.

Les bibliothécaires de FAVL (Sebba et Ouargaye) ont eu l’occasion de visiter la foire. Ils ont été beaucoup émerveillés des expositions de cette foire et échangé avec quelques acteurs du livre notamment les libraires et l’écrivaine Monique Ilboudo. Ils ont également eu 2 jours de d’encadrement avec Dounko sur les activités d’animation de la bibliothèque au siège de FAVL pour renforcer leurs capacités. La foire a pris fin le dimanche 24 novembre par un public assez nombreux. Pour moi je suis content de la foire parce qu’elle constitue un créneau pour découvrir d’échanger avec les acteurs du livre mais aussi de se faire découvrir.

FAVL à la foire du livre de Ouagadougou #Burkina

La quinzième édition de la foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) a ouvert ses portes ce jeudi 21 novembre 2019. Des amis des bibliothèques de villages africain, acteur technique de promotion des bibliothèques et la lecture, a répondu présent à ce grand rendez-vous du livre. FAVL a présenté des livres photos, quelques échantillons de livres en langue nationale dioula et des livres produits au centre multimédia de Houndé. La première journée n’a pas connu beaucoup d’affluence des visiteurs. Le stand de FAVL a reçu quelques visiteurs de marque dont : le responsable de la diplomatie de l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, de Christine Allot-Bouty responsable des bibliothèques RESPIBLICA et auteur du film la vie de l’écrivain Dimdolobsom et quelques visiteurs. Ils ont apprécié positivement les efforts de FAVL sur le terrain et l’initiative des livres photos très captivants. Il aussi donné de bonnes impressions et encourage FAVL à poursuivre dans cette lancé ont-ils dit.

Une sortie le 13 novembre à la bibliothèque de Boni, #Burkina #lwili

Des séances d’encadrements du gérant sur la rédaction du rapport. Un exercice de dictée extrait du livre de Fatou Keïta (Le cadeau du père Noël). Un exercice de simulation de lecture d’un livre aux enfants. Le gérant connaît désormais comment tenir le livre et animer une séance de lecture aux enfants.

Propos d’un lecteur de la bibliothèque de Karaba #Burkina

Echange avec Domboué NikianvoJe m’appelle Nikianvo. Je suis élève en classe de 2nd au lycée municipale de Houndé. Je m’exprime en tant que lecteur de la bibliothèque de Karaba. Et je fais partie des élèves qui ont bénéficiés des premiers camps de lecture organisés par FAVL. C’est pour moi une joie immense de parler des bienfaits de cette bibliothèque. Nous ne pouvons pas tout citer mais faut dire simplement même si elle n’existait pas il faudra l’implanter. Elle est à l’origine des meilleurs résultats engrangés par les élèves de ladite localité. Mais présentement nous tendons la main aux différents donateurs pour apporter leur soutien pour le renouvellement des livres surtout du côté littérature africaine. Pour ne pas trop demander si non un ordinateur avec batterie pourrait permettre aux lecteurs de s’initier à cet outil. J’espère que mon crie de cœur va parvenir aux donateurs soucier de l’éducation et du développement population en milieu rural.

Séance de discussion sur le livre retour difficile au village

Lecture et discussion avec la gérante de KarabaLe jeudi 14 novembre 2019, l’animateur de FAVL et la gérante de la bibliothèque communautaire de Karaba ; ont tenu une séance de discussion sur un livre CMH (Le retour difficile au village) au sein de la bibliothèque. L’objectif était de renforcer les compétences en animation et rédaction des activités. Quarante-cinq minutes nous a permirent de lire et discuter sur le contenu du livre dont les points de vue étaient identiques. Et comme leçon de morale, Il faut toujours accepter conseils des autres. Cette activité constitue un exercice de rédaction d’une activité menée au sein de sa bibliothèque.

Une délégation des élèves de ISO visite le bureau de FAVL-BF

IMG_20191115_132524Dans la matinée du vendredi 15 novembre 2019, une délégation des élèves de International School of Ouagadougou (ISO) a rendu une visite au bureau de FAVL-BF. Elle a été accueillie par Sanou Dounko représentant national de FAVL-BF. ISO et FAVL-BF entretien de bonnes relations de partenariat, il y a plus d’une dizaine d’année. En effet, une douzaine d’élèves d’une classe à travaillé sur une application mobile d’apprentissage de l’anglais. Dénommée M’GOMDA, elle est conçue pour faciliter l’apprentissage de l’anglais à travers le vocabulaire, la famille et les animaux. Elle n’a pas besoin de connexion, sauf un appareil androïde ou un ordinateur. La délégation est venue donc parler avec Dounko une collaboration afin qu’elle puisse partager l’application avec les lecteurs dans les bibliothèques. En attendant qu’elle rédige le déroulement du partenariat, le suivi, la collection des information, Dounko a donné son avis favorable pour la collaboration.

Une sortie le jeudi 7 novembre à la bibliothèque de Karaba, #Burkina

Lecture et jeu avec les lecteurs à la bibliothèque de KarabaL’activité du jour a été la lecture d’un livre aux enfants (Martine découvre le train) et un concours de lecture qui a opposé les filles aux garçons. Chaque groupe était encouragé par des applaudissements. Les enfants ont aimé cette activité et les a amené à passer plus 1 heure à la bibliothèque. Autres activités menées ont été discussion avec la gérante et affichage d’heure de contes de la bibliothèque prévu les samedis à 9h00mn. J’ai aidé la gérante à faire les abonnements de trois lectrices vu qu’elle était beaucoup surchargée par des lecteurs venus pour les prêts des livres.

Une visite à la bibliothèque de Koho, #Burkina

Un visiteur _ le professeur Fankani IsaieLe mardi 5 novembre 2019 a eu lieu à la bibliothèque de Koho la visite de monsieur Fankani Isaïe ; professeur d’histoire géographie au lycée Morridja de Koho. Il dit avoir vu des affiches et entendu parler de cette nouvelle bibliothèque. Il a prit soin de parcourir les rayons en examinant les documents déjà disponibles. Pour lui c’est la bienvenue à Koho compte-tenu de l’éloignement du secteur par rapport aux centres de lecture. Il a souhaité que la bibliothèque soit bien fournie en fond documentaires. C’est après explications du fonctionnement de ladite bibliothèque que mis fin à la visite.

Présentation de FAVL et ses activités à l’atelier du SIL, #Burkina

Rencotre du SIL-13-11-2019Ce mercredi 13 novembre 2019, sur invitation de JeDene Reeder, conseillère en alphabétisation du SIL pour le Burkina Faso, le représentant national de FAVL a présenté sa structure et les activités lors d’un atelier de formation des responsables d’alphabétisation en langues nationales venus de la commune Loropeni et celle de Orodara. Son intervention a porté sur la présentation de FAVL et ses activités notamment: la philosophie, les objectifs, pourquoi les bibliothèques et la lecture, les résultats, à quoi sert les bibliothèques, les avantages des bibliothèques, les difficultés et les défis. Jedene Reeder, a apprécié positivement les bibliothèques soutenues par FAVL parce qu’elle a pu faire le constat lors de sa visite des bibliothèques de Korsimoro, Boussouma et Kaya en mars 2017. Cet exposé du représentant a permis aux participants d’attirer leur attention pour la lecture car tout apprenant qui ne sait pas lire ne pourra pas apprendre ce que son enseignant lui apprend. En outre, ils ont aimé les forces des bibliothèques soutenues par FAVL qui résument en :
• Accessibles à toutes les communautés de la commune;
• Motivation des gérants de bibliothèques;
• Création des clubs de lecture;
• Organisation et animation des activités pour les enfants;
• Bonne collaboration et planification des activités avec les enseignants du primaire et du secondaire;
• Bonne motivation des enfants;
• Amélioration du goût de la lecture-écriture chez les enfants.

Le représentant national s’est réjouie de cette opportunité qui a lui permis d’échanger avec participants sur les bibliothèques et la lecture.

Signature de convention de partenariat pour la gestion de la bibliothèque mobile Pénélope #Burkina

Remise de copies en presence du directeur du cabinetjpgLe maire de la commune de Houndé monsieur Boureima Dissan Gnoumou et Sanou Dounko représentant national de FAVL-BF, dans le cadre de la promotion des bibliothèques et de la lecture, ont procédé ce mardi 12 novembre 2019 à la signature d’une convention de partenariat pour la gestion d’une bibliothèque mobile dans la commune de Houndé. Dénommée bibliothèque mobile Pénélope (BMP), elle aura pour activités principale d’offrir des services d’une bibliothèque à des élèves des écoles primaires de la commune de Houndé afin de créer une relation entre ces enfants et le livre.

L’objectif principale poursuivi dans ce projet est de promouvoir la lecture et susciter la culture de la lecture auprès des élèves des écoles primaires. La mairie de Houndé est très engagée pour la promotion des bibliothèques et de la lecture au profit des populations de sa commune. Elle a son actif, 3 bibliothèques dans les villages respectifs de Dohoun, Karaba et Koho toutes soutenues par FAVL-BF. A l’issu de cette signature, les deux partenaires attendent que la lecture puisse jouer son Galien dans l’environnement éducatif et scolaire de la commune de Houndé. Pour eux, la lecture est un facteur d’amélioration de rendement scolaire, car un enfant qui ne peut pas lire ses leçons ne pourra guère les comprendre aisément et aura des difficultés pour réussir ses devoirs. Elle est aussi un moyen d’ouverture d’esprit, parce que les livres sont source de connaissances diverses (connaissance de soi-même, connaissance de l’autre, découverte d’horizons et de cultures différentes de la nôtre). Enfin, elle est également un moyen d’épanouissement et de divertissement. Les enfants apprennent des belles histoires et voyagent à travers les livres.

Training of young women in Houndé on using computers #Burkina #lwili

Young women in rural schools often are well into secondary school before they have access to a computer, an essential tool for work in the modern economy. so thanks to support from a Rotary International project, FAVL has for five years supported a small multimedia center. This weekend 10 young women came to the Center to receive training and practice using  computers, some for the first time.