Participation du représentant national de FAVL-BF à l’atelier de plaidoyer en faveur du livre de jeunesse au #Burkina Faso

Les 1 et 2 avril 2021, représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko a participé à l’hôtel Sopatel Silmandé de Ouagadougou à l’atelier du plaidoyer en faveur du livre de jeunesse au Burkina Faso. L’objectif général était de réfléchir sur la problématique de cet outil pédagogique afin d’identifier les leviers à actionner pour sa contribution efficiente aux apprentissage au Burkina Faso. Durant deux jours, les participants ont pu échanger sur plusieurs points avant de présenter quelques résultats de réflexion.


Monsieur Sanou Dounko a eu l’occasion de présenter l’expérience de FAVL sur : Comment les bibliothèques de proximité peuvent contribuer à offrir des livres adaptés et attirants aux enfants des zones rurales et défavorisées ? La présentation a été dans le temps. Les participants ont été émerveillé par l’expérience et les pratiques de FAVL-Bf. Ils ont surtout aimé l’initiative de la BMP et la production des livres CMH. Nombreux parmi les participants ont souhaité rencontrer le représentant national de FAVL plus tard pour échanger davantage. Le directeur de l’institut Français lui a demandé de lui envoyer des photos, le contexte de la bibliothèque et un prix approximatif car il aime cette idée géniale. Mr Sow Aliou lui a demandé qu’il voudrait utiliser une ou deux photos dans son rapport de mission. Mr Ilboudo qui corrige les livres CMH a félicité cette initiative de livres CMH qui permet aux enfants d’écrire et de lire.
Le représentant de FAVL travaillera avec les participants intéressés pour partager les expériences de FAVL.

Réception d’un colis de livres pour les bibliothèques #Burkina

Le 8 avril 2021, nous avons reçu un colis de livres de la littérature de jeunesse venu des USA. Ces livres ne sont des œuvres africains mais ils sont très adaptés pour le jeune lecteur du Burkina Faso. Ils viennent compléter la collection de livres déjà existante dans les bibliothèques. Ils ouvriront une fenêtre au monde en plus du miroir de la littérature burkinabé. Ces œuvres sont le don de la famille Rerolle à qui nous disons merci. Ces livres serviront à donner le goût de la lecture à nos jeunes lecteurs des bibliothèques que soutienne FAVL-BF.

Rapport animateur de bibliothèques du province du Tuy #Burkina du 2 au 6 mars 2021

La période du 2 au 6 mars 2021 a observé les activités suivantes :

Le 2 mars du faite que les bibliothèques ne s’ouvrent pas ; je me suis occupé au CMH à faire ma demande et liquidation du mois de février. J’ai après envoyer des coups de file aux gérants pour qu’ils se mettre vite à jour des rapports afin que mon passage je puisse collecter les données du mois de février 2021. J’ai pu toucher les gérants sauf de Dohoun que je n’ai pas pu joindre peut-être faute de réseau. Finalement tout est rentré dans l’ordre il reste les données de Boni que je vais collecter le mardi 9 mars 2021. Le 3 mars j’ai visité la bibliothèque de Karaba. La gérante et moi avons lu le document sur « l’information de base sur la gestion d’une bibliothèque communautaire ». Nous avons mis l’accent sur trois points : Comment mobiliser la communauté; Comment organiser et gérer un club de lecture; Et importance de la pratique des séances de contes.
Nous avons ensemble joué aux mots croisés « Contraire des mots ».
J’ai fait la collecte des données du mois de février 2021 avant de
quitter la bibliothèque. Le 04 mars a observé la tenue de mes activités à la bibliothèque de Dohoun. Cette sortie avait pour objectif de mener une rencontre de sensibilisation avec les personnes de ressources du village en vue
d’organiser une rencontre avec le public dans le cadre de la
sensibilisation sur l’importance et la fréquentation de la bibliothèque. Mais cette rencontre avait été reporté pour raison de déplacement des
directeurs. De ce fait, les activités ont été à la bibliothèque. Une
lecture du livre le père Noël avec un élève du primaire. Ensuite je lui
ai assisté dans le rangement d’un puzzle. Le gérant et moi
avons échangé sur la création de club de lecture. Nous allons
demander à cinq lecteurs ou lectrices volontaires qui sont assidu pour
former le club. Une séance de lecture et discussion des livres CMH le 5 mars à la bibliothèque de Koho avec la gérante. Aux environ de 13h30mn avec
l’arrivée de quelques élèves, je les ai lu le livre Les mésaventures de
Tintin à moitié. Les élèves ont convoité le livre pour lire la suite avant
même le rendez-vous donné. Par petit groupes les autres et moi avons
fait les jeux de puzzles et le “rainbow” qu’ils apprécient beaucoup.
Le 6 mars j’ai effectué le déplacement à la bibliothèque de Koumbia.
Là-bas avec la présence de quatre lectrices, je les ai encadrés en
faisant la lecture guidée. Chacun d’eux ont pu lire plusieurs
paragraphes de leur livre. Les insuffisances ont été corrigées pour leur
permettre d’améliorer encore leur niveau. J’ai ensuite fait la lecture du
document de Thomas Sankara avec le gérant « Un front uni contre la
dette » Et chacun a fait ses appréciations des paragraphes qu’il a
surtout aimées du discours de cet ancien leader.

Mobile library activities in Houndé #Burkina – Rapport du 08 au 13 février 2021

L’animateur de la bibliothèque mobile Pénélope a tenu des activités d’animations du 08 au 13 février 2021, avec les élèves des écoles primaires de la commune de Houndé. Des jeux concours de lecture, de calcul et de puzzles ont été les activités brillantes de cette semaine. L’animateur de la BMP se dit satisfait des résultats engrangés durant cette période, avec une participation de 146 lecteurs. Les jours à venir l’animateur mettra en profit d’autres stratégies pour motiver ses lecteurs potentiels afin de leurs donner le gout de lire.

Rapport Alidou du 5 au 9 décembre 2021

Dounkou Sanou ecrit: Les activités d’animation de la période du 5 au 9 janvier 2021 ont observé des sorties dans les bibliothèques de Karaba ; Dohoun ; Koho et Koumbia.

Le 05 janvier j’ai mené les activités au CMH pour le renforcement des capacités de l’animateur de la bibliothèque mobile. Nous avons corrigé son rapport et travaillé sur les photos. Comment prendre les photos dans l’appareil pour mettre sur l’ordinateur ; comment diminuer la taille et nommer ces images.

Le 06 janvier j’ai effectué le déplacement à la bibliothèque de Karaba. La gérante et moi avons effectué une sortie de sensibilisation dans les écoles A et B de Karaba. Nous avons été bien reçu par les enseignants des dites écoles. Notre message a également été bien reçu par les élèves. Cette sensibilisation permit à la gérante Domboué Hakahoun d’enregistrer 14 abonnés. Une trentaine d’élèves présents à la bibliothèque ont bénéficié d’une sensibilisation sur le lavage des mains. C’est après la séance de dessins au choix que l’activité a pris fin.

Le 07 janvier ; ma sortie a été à la bibliothèque de Dohoun. J’ai trouvé que le gérant était absent sans motif inscrit sur le tableau d’affichage. Mes coups de fils et mon déplacement chez lui en famille m’a permis de le rencontrer et de comprendre que c’est pour des raisons sociale un malentendu avec sa mère qui lui n’a pas permis d’ouvrir la bibliothèque. Mais il m’a promis ouvrir le lendemain. Après les échanges avec le gérant de Dohoun ; j’ai mis le cap à la bibliothèque de karaba. Là-bas ; je trouvai Gnoumou Collette, une lectrice en visite de courtoisie avec la gérante. Après les présentations ; j’ai connu que c’était la cousine du maire de Houndé. Ainsi ; je l’ai incité à parcourir le livre photo sur le maire de Houndé. C’est une femme lettrée. Elle était à la fin fière d’avoir exploré les images du livre sur le maire de Houndé. Je l’ai encouragé à persévérer dans la lecture car elle peut l’ouvrir des portes pour devenir une femme leader.

Le 8 janvier j’ai effectué une sortie à la bibliothèque de Koho. Au cours de cette sortie ; j’ai organisé une séance de dessin au choix et la lecture guidée suivi d’une séance de dessin avec une vingtaine d’élèves du primaire. J’ai ensuite encouragé une lectrice pour une séance de jeux de scrabble avec la participation de la gérante.

La bibliothèque de Koumbia a été visite le 09 janvier. Un exercice de rédaction de rapport d’activité sur une séance de dessin à la bibliothèque avec le bibliothécaire. Echange avec Ouarahoun Desiré sur la lecture. Jeux de mots croisés avec deux lectrices qui ont déjà appris ce jeu avec moi.

Sensibilisation des élèves du primaire sur la fréquentation de la bibliothèque

Dounkou Sanou ecrit: Le mercredi 06 janvier 2021, la gérante de la bibliothèque villageoise de Karaba, accompagné de l’animateur de FAVL, ont effectué des sorties de sensibilisation sur la fréquentation de la bibliothèque dans deux écoles du secteur N° 1 de Houndé (Karaba). Au cours de cette sensibilisation, ils ont mis l’accent sur l’importance de la lecture, le fonctionnement de la bibliothèque et inviter les élèves à faire de la bibliothèque leurs lieu de travail. Le message a été favorablement reçu par ce public cible qui n’en demandait pas mieux. Quatorze abonnés reçu ce jour-là et une fréquentation de plus de cinquante élèves. La gérante compte continuer ces séances de sensibilisation dans les autres établissements.                                             

Echange avec un lecteur de la bibliothèque de Koumbia

Dounkou Sanou ecrit: Désiré est élève en classe de 1ère A au lycée départemental de Koumbia. C’est un abonné et fidèle lecteur de la bibliothèque de Koumbia. Rencontré le samedi 09 janvier 2021, il ne cache pas ses impressions et son rêve qui est de devenir écrivain. Pour lui, il vient lire pour améliorer son français, lire les œuvres des talents dans ce domaine de l’écriture. Son objectif est de lire quinze livres dans l’année 2021. L’enfer au paradis d’Ansowin Ignace Hien est son livre préféré. Il a été aussi ravi des nouvelles du centre multimédia de Houndé. Il compte écrire les jours avenir. Toujours selon ses dires, il faut commencer petit pour devenir grand. Il souhaite lire le parachutage de Norbert Zongo et La légende de Thomas Sankara une fois dans la bibliothèque.

Echange avec une lectrice de la bibliothèque de Karaba

Dounkou Sanou ecrit: Collette est une ménagère. Elle est une lectrice de la bibliothèque villageoise de Karaba. Elle prend souvent son petit temps pour lire à la bibliothèque et échanger avec la gérante qui est l’une de ses meilleurs amis. Elle aime beaucoup lire les livres photos qui relatent les réalités de notre culture. Son livre préféré est celui intitulé le maire de Houndé qui est son cousin. Elle compte lire de temps en temps pour maintenir son français et devenir leader de sa promotion.