Production de livres du centre multimédia de Houndé au Burkina Faso

CMH-2.jpgFAVL se veut l’un des acteurs majeurs dans la promotion de la lecture au Burkina. L’une des stratégies de l’association est de produire des livres et de les mettre à disposition des lecteurs des 34 bibliothèques de son réseau. Les récits sont recueillis auprès de talents locaux, illustrés et enfin édités par notre centre multimédia. Ces livres visent un public majoritairement composé d’enfants du primaire, suscitant ainsi chez eux le goût et la passion de la lecture.

 

Nouvelle série Békila disponible dans les bibliothèques au Burkina Faso !

Hakahoun smBékila va à l’école, Békila fête la fin de la saison pluvieuse, Békila voyage, le retour de Békila du village et Békila apprend le lavage des mains écrit par Sylvie Koura sont produit au centre multi media de Houndé. La gérante de la bibliothèque villageoise de Karaba Domboué Hakahoun, lit ces nouvelles séries qui sont disponible dans sa bibliothèque depuis le 15 novembre 2018. Ils seront disponibles dans les autres bibliothèques très bientôt.

Séance de sensibilisation sur la propreté des aliments à Bougounam

Le livre mystereUne séance d’animation dénommée Le livre mystère a été faite en collaboration avec le bibliothécaire avec 14 élèves du primaire. Cette activité consiste à donner quelques indices assez simples qui permet d’identifié le livre. Le livre concerné avait pour titre Gloutou, les mouches et les beignets. Ce livre est choisi par son message qui est de ne pas manger dans la rue et surtout protégé nos repas. Gloutou est allé payer des beignets non protégés et le lendemain il avait des maux de ventre. Sa maman l’envoie au dispensaire et le docteur après l’interrogation de Gloutou lui conseille de ne plus manger ce genre de chose… Après la lecture du contenu des échanges sur les aliments de consommations ont été faite. Ils ont eu des explications sur l’importance de lavage des mains, de la protection des repas et des conséquences des saletés que nous mettons dans le ventre.

Rapport de mission aux bibliothèques dans le Tuy au Burkina Faso

Korbeogo Salimata nous écrit:
Dans la semaine du 12 au 16 novembre 2018, j’ai effectué une mission dans la province du Tuy dans les villages de Boni, Karaba, Dohoun et Sara. Dans la but de :

  • Passer dans les écoles pour inviter enseignants et élèves à la fréquentation de la bibliothèque. Les écoles de Boni A, de Karaba B et le CEG de Dohoun ont reçu notre visite. Lors de nos visites, ils ont promis de passer chaque fois à la bibliothèque pendant les temps libres.
  • L’encadrement des bibliothécaires sur les activités d’animation de contes, de lecture, du jeu de scrabble, la collecte des données… ont été fait.
  • Le bibliothécaire de Boni, après avoir discuté sur le fonctionnement de la bibliothèque, il est ressorti qu’il remet les clés de la bibliothèque à sa nièce qui passe pendant ses temps libres ouvrir la bibliothèque pour recevoir les lecteurs. Parce que son temps ne le permet pas d’être à la mairie, à l’école, et à la bibliothèque. J’ai suggéré qu’il dit à sa nièce, de noter les fréquentations et autorisé la lecture intérieure au risque de ne pas perdre les livres.
  • A Sara, Suite à la collecte des données, j’ai remarqué une vingtaine de carton de livres non enregistré. J’ai commencé la numérotation et enregistrer une partie. Ensuite j’ai demandé à la gérante d’enregistrer le reste des livres le plus tôt possible. Elle n’avait pas un cahier d’activité. Donc ensemble nous avons cherchés un cahier et je lui ai montré comment le remplir après une activité en lui donnant un exemple.
  • Le jeu de scrabble est fait avec la bibliothécaire de Sara qui disait qu’elle n’a jamais joué à ce jeu parce qu’elle l’ignorait. Je lui ai expliqué et pour la pratique, nous avons joués ensemble.

Rapport de mission à la bibliothèque de Bougounam au Burkina Faso

Les 13, 14, 15 et 16 Boue Hervé animateur de FAVL-BF a effectué une mission dans le village de Bougounam. La mission avait pour but de renforcer les capacités par des encadrements et faire des constats sur le fonctionnement de la bibliothèque. A mon arrivée dans la soirée du 13, nous avons amandé le programme des activités. Voici ce que nous avons fait:

  • Une séance d’animation dénommée Le livre mystère a été faite en collaboration avec le bibliothécaire avec 14 élèves du primaire. Cette activité consiste à donner quelques indices assez simple et visibles sur le livre afin de permettre une détection facile pour les enfants. Le bibliothécaire et moi durant ces jours avons profités des heures de repos pour des jeux de sociétés et surtout le scrabble.
  • On a fait ensemble une petite étude sur les livres les plus lus et la tranche de population qui les utilise. Il est ressortit que les romans d’auteurs africains sont les plus lus et que ce sont les élèves du secondaires qui empruntent plus et surtout ceux du second cycle. Cette activité a été menée à partir des fiches d’emprunt des livres. Mais il y a eu des petites difficultés à ce niveau car les fiches fini étaient jetés. Alors je lui ai rappelé de les garder pour les archives de la bibliothèque.
  • Concernant les données de base couvrant la période de Janvier 2017 à novembre 2018. L’année 2017 : Il y a eu 34 abonnés pour le secondaire, 24 pour le primaire et 7 pour les fonctionnaires. Soit un total de 65. Les fréquentations sont à 9435 soit plus de 750 visiteurs par mois. Les sorties de livres sont à 1856 au total et 1107 pour la littérature africaine.  L’année 2018 : Les abonnements sont au tour de 196 dont 174 pour le mois de novembre et les secondaires sont au nombre de 161. Les fréquentations sont à 8391, les sorties de livres a 1489 dont 855 de la littérature africaine. Ces résultats de mi-novembre ont été obtenus selon le bibliothécaire pare les sensibilisations dans les établissements scolaires.
  • Concernant l’inventaire des livres a donné les chiffres suivants : 1024 livre dans le registre, 25 perdus depuis le dernier inventaire, 8 perdus à cet inventaire, 23 sorties sans retard, 968 aux étagères. Le registre a actuellement 991 livres à la date du 15 novembre 2018.
  • Le rapport mensuel connaît des insuffisances comme les rapportages des animations et des résumés de livres lus. Cela était fait superficiellement car aucun rapport n’était disponible.

Activités d’animation de la Bibliothèque Mobile Penelope à Kaya au Burkina Faso

Azaria, élève de CM1 à l’école Centre A, a pris part aux activités d’animation de la BMP. Il aime toutes les activités de la BMP mais la plus fantastique pour lui c’est le jeu de puzzle car a beaucoup appris sur les noms des animaux précisément la coccinelle et le caméléon. « C’est ma première fois d’entre parler de la coccinelle », dit Azaria. D’autres élèves de l’école également bénéficient de la lecture et des puzzles.

Visite de FAVL à la bibliothèque de Kiembara

Dans le cadre de la promotion de la lecture à la bibliothèque de Kiembara, le chargé du programme Boué Alidou a effectué du 12 au 16 novembre une visite de supervision et d’encadrement à la bibliothèque Jackie Quesada de Kiembara. Au programme l’encadrement du bibliothécaire, et les activités d’animation avec les enfants. Pour cette  visite résultats sont positifs notamment la bonne tenue des outils de gestion, la fréquentation de la bibliothèque par les élèves, l’amélioration des taux des abonnés et la fréquence des activités d’animation avec les enfants à la bibliothèque. Cette visite a permis au chargé de programme à renforcer une fois de plus ces acquis et encourager les autorités communales (maire) pour un suivi régulier pour la bonne marche de la bibliothèque.

FAVL participe à la session ordinaire du conseil municipal de Sebba

Le mardi 13 novembre 2018 s’est tenue à Sebba la session ordinaire du conseil municipal. Cette session avait pour objet l’adoption du budget municipal exécution 2019. La cérémonie était présidée par le maire, entouré par le secrétaire général, le contrôleur financier, le percepteur ainsi que le comptable. Étaient présents aussi les différents chefs de service des démembrements de l’administration à Sebba . En prenant part à cette session, FAVL se donnait pour mission d’abord de rappeler au conseil les termes de la convention signée avec la délégation spéciale et échue le 30 Septembre 2018, ensuite d‘expliquer aux conseillers la nécessité pour la commune de prendre entièrement à sa charge la gestion de la bibliothèque, et enfin de convaincre le conseil d’approuver la délibération du secrétaire général qui devrait à terme créer une ligne budgétaire spéciale propre aux charges de la bibliothèque.

IMG_5247

Nous avons eu une vingtaine de minute pour plaider la cause de la bibliothèque.
Après avoir attentivement écouté la traduction et après avoir eu un bref échange entre eux, l’ensemble des conseillers a pris fait et cause pour la bibliothèque et ils ont à l’unisson demandé au maire et à son administration de prendre les dispositions nécessaire pour nous accompagner.  Fort de cette adhésion, le secrétaire général nous a fait la promesse de réintroduire les jours à venir la délibération pour adoption.
Nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper, que la création d’une ligne budgétaire dans le budget communal de Sebba est en très bonne voie. Dans les semaines à venir, la charge de la bibliothèque reviendra à la commune. La mission de FAVL-BF sera réduite à un rôle technique.

Une lectrice à la bibliothèque de Sara

Fadilatou adore la bibliothèque. N’étant pas encore inscrite à l’école elle passe presque tout son temps à la bibliothèque de Sara pour feuilleter les livres et joué. Aujourd’hui, elle est entrain de regarder un livre du programme RWA!

lectrice Sara sm

Visite de monsieur l’inspecteur Traoré au bureau de FAVL Burkina Faso

Mr-Traoré-Moi smTraoré Souleymane, inspecteur des enseignements du primaire est un passionné de la lecture. Lors de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO), il a eu l’occasion de visiter le stand de FAVL-BF. Il a donc pris et maintenu le contact depuis lors avec FAVL. Décidé à aider les populations de sa commune natale à rouvrir l’ancienne bibliothèque communautaire, il est venu rencontrer ce vendredi 16 novembre 2018, le représentant national de FAVL. A la sortie des échanges, il s’est dit très satisfait de l’expérience de FAVL en matière de promotion de la lecture et l’accompagnement des autorités communales. Il se réjouit également d’avoir frappé à la bonne porte. Pour les jours à venir, il organisera une rencontre de concertation avec ses frères et sœurs, ressortissants de la commune avant de présenter le projet au premier responsable de la mairie.

Deux lecteurs à Kaya au Burkina qui aiment le BD Victoire impossible pour Boukary Koutou de Mady Kafando!

Roger et son ami font la classe de CM2 à l’école communale A à Kaya. Ils aiment tous les deux les bandes dessinées sur Victoire impossible pour Boukary Koutou. Roger dit que ce livre leur permettra de comprendre la leçon sur résistance coloniale en Haute-Volta.

IMG_4647

La bibliothèque mobile Pénélope (BMP) en séance d’animation à Kaya au Burkina

La bibliothèque mobile Pénélope (BMP) initiée par FAVL-BF depuis le mois de juin 2018 pour faire découvrir le livre et le rapprocher des populations, fait son bon chemin. Avec la reprise des cours, des sorties sont faites dans les écoles centre de la commune de Kaya pour accompagner les élèves par la joie de lire. Ce mardi, 13 novembre 2018, ce fut les élèves de l’école communale « A » de Kaya qui a accueilli la BMP. Arrivée dans la cour aux environs de midi, les élèves qui prenaient leur déjeuner abandonnèrent les plats et accoururent vers la BMP. Après avoir installé les étagères et les nattes, ils ont été invités à lire. Chacun a vite fait le choix son livre préféré et commencé à lire en posant des questions sur les mots qu’il ne comprenait pas. Pour les amuser, l’animateur de la BMP a organisé un jeu de lettres alphabétiques sur le corps humain. Ils ont participé au jeu avec engouement. L’ambiance fut belle de telle sorte que les vendeuses du petit marché de l’école se sont regroupées autour d’eux pour encourager les meilleurs participants. Vive la BMP, vive la Pénélope!

 

Résumé de livre « La dynastie maudite »

Sanou Dounko écrit:

La-Dynastie-MauditeLa dynastie maudite est un roman du Burkinabé Yamba Elie Ouédraogo. L’auteur nous raconte les contours du pouvoir traditionnel ou moderne. Koutou, l’acteur principal du roman est un prince qui, pour des raisons de manque de sérieux n’a pas pu hériter le trône de son père. Pour se faire, en complicité avec des frères, il tua son propre cousin voulu par les sages du village pour être roi. Il créa son propre royaume nommé Mankélé-kélé à travers des guerres de conquêtes.  Devenu grand roi avec pour surnom de reine Koutyooré, il voulut effacer le royaume de son père. Malheureusement il ne pourra pas le faire car le destin ne lui donnera pas cette chance. Il fut captivé et emprisonné. Il devint un monument touristique aux yeux des jeunes enfants et étranger qui visitent e royaume. Un roman plein d’émotions et de proverbes qui enrichissant l’esprit. Je retiens principalement du roman la phrase : « Si j’avais su, murmura-t-elle, je ne serais pas née. Qu’ai-je fait pour qu’on m’inflige une si lourde corvée qui s’appelle vie ».