Rapport bibliotheque mobile octobre 2020 a Houndé #Burkina #lwili

De notre animateur FAVL:

Pendant la période du 10 au 30 octobre 2020, j’ai mené des activités d’animations de la bibliothèque mobile (BMP) à travers des établissements primaire de la ville de Houndé. Le 10 octobre 2020, j’ai été à l’école A de Houndé. J’ai enregistré une fréquentation de 60 garçons 34 filles et 01 homme. Les élèves sont venus lire ; certains sont repartis très tôt, mais d’autres sont resté à lire et changer de livre lorsqu’ils ont fini d’exploiter ce qu’ils avaient sous leurs mains. Ce fut un samedi et comme c’est ma première fois, l’animateur Boué Alidou est venu m’assister. Il a montré comment travailler avec les enfants, les aider à lire. Nous avons aussi reçu une visite d’un enseignant de Béréba ; monsieur Nanema de l’école de Sibalo. De passage, il a vu la BMP, et il est venu prêter sa curiosité en parcourant les ouvrages. Il s’est beaucoup réjouit de l’initiative. Il a ajouté comme quoi, les enfants ont maintenant beaucoup d’opportunités pour réussir leurs études mais ne prennent pas conscience des avantages qui se présentes. Dans l’après-midi, j’ai été à l’école B de Houndé. Là-bas, j’ai reçu 11 lecteurs. A la fin de mes heures, j’ai mené une séance de sensibilisation avec les lecteurs sur l’entretien des livres et sur l’importance de la lecture.

Le 12 octobre 2020 de 12h30mn à 14h00, j’ai animé à l’école C de Houndé. Les élèves sont venus massivement pour lire bien vrai que d’autres pour taquiner leurs camarades. J’ai demandé de maintenir un peu de l’ordre pour permettre aux autres de pouvoir lire. J’ai passé par revu les lecteurs pour les assister pendant leur lecture. Avant de partir, j’ai fait les comptes et j’ai vu qu’il y a eu une participation de 98 lecteurs. Le 13 octobre 2020 toujours aux mêmes heures de 12h30mn à 14h00, j’ai animé à l’école D de Houndé. Là-bas, j’ai reçu 118 lecteurs. J’ai fait la lecture guidée pour pouvoir aider ceux qui avaient des difficultés. Je constate que le problème des élèves bien que d’autres ont de sérieux problème pour lire, mais la plus part c’est dans la précipitation qui est source de non-respect de la ponctuation et la liaison. Il serait utile de les orienter dans un bon rythme de lecture. Le 14 octobre 2020, j’ai tenu mes activités d’animation à l’école E de Houndé avec 87 lecteurs reçu. Je constate que là-bas, les enfants sont beaucoup disciplinés. Les 2heures passées avec eux a été dans le calme et la convivialité. Le 15 octobre 2020 j’ai été à l’école de Lokihoun. Quatre-vingt-cinq(85) lecteurs reçus. Assis sous l’arbre du néré, j’ai passé aider d’autre à lire et expliquer les mots difficiles.

Le 17 octobre 2020, j’étais à l’école sainte Thérèse de Jésus de 09h00mn à 12h00. A mon arrivée, il était l’heure de prière de l’école. Ainsi, j’ai participé à la prière avec eux avant de passer à l’animation de la BMP. J’ai reçu 81 lecteurs. Il y avait des classes qui sont rentrée pour les cours. Dans la soirée de 14h30mn à 17h30mn j’ai mené mes activités à l’école A de Houndé. Il y a eu moins de fréquentation. La plus part des enfants s’afféraient dans les jeux de football. Ceux qui étaient là ont lu jusqu’à l’heure de mon départ. Cent deux (102) lecteurs reçus le mardi 20 octobre 2020 à l’école de Houndé B. Le directeur de l’école est venu visiter les enfants et les encourager à lire. Il a aussi fait une proposition si on pouvait abonner les élèves pour qu’ils amènent les livres à la maison et la prochaine visite de la BMP ils vont venir échanger. Je leur ai fait savoir que nous avons des bibliothèques dans la commune comme exemple la bibliothèque de Koho. Là-bas les lecteurs peuvent s’abonner et amener les livres à la maison pour lire pendant quelques jours. Mais pour l’instant, l’objectif de la BMP c’est d’encourager et donner le goût de la lecture aux enfants dans les écoles. J’ai également reçu ce même jour la visite de deux élèves du secondaire. Voyant la BMP, ils sont venus à la nouvelles croyant que les livres étaient en vente. Je les ai orientés vers les bibliothèques de Koho et Karaba. Le 27 octobre 2020 de 12h30 mn à 14h00mn j’ai mené mes activités d’animation de la BMP à l’école B de Houndé. Il y a eu un total de 91 lecteurs.
Le 28 octobre 2020 de 12h30mn à 14h00 j’ai été du côté de l’école C de Houndé avec 152 lecteurs.

Ainsi pour ce mois d’octobre 2020, j’ai pu travailler 10 jours sur 20 ; contenu de mes problèmes sociaux. Un total de 920 lecteurs reçus pendant les activités d’animations.

Atelier de sensibilisation sur l’importance des bibliothèques et de la lecture avec des maires des communes de la province du Tuy

L’association Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL a organisé, le 24 octobre 2020, un atelier de sensibilisation sur l’importance des bibliothèques et de la lecture avec les maires des communes de la province du Tuy. Organisé grâce aux soutiens financiers du Ministre de la Culture des Arts et du Tourisme et des partenaires locaux, cet atelier avait pour objectif de discuter et proposer des stratégies de relance et de redynamisation des bibliothèques. Ont pris part à l’atelier : monsieur Sinaré Oumarou représentant le maire de la commune de Houndé, monsieur Kindo Saidou directeur provincial des enseignements préscolaire et secondaire du Tuy, monsieur Cissé Drissa directeur provincial de l’éducation poste primaire et non formel du Tuy, monsieur Sinkondo Clément maire de la commune de Boni, monsieur Boni Bèmi maire de la commune de Koumbia, monsieur Domboué Emmanuel représentant le maire de Bekuy, monsieur Boué Alidou animateur de FAVL, Koura L Donkoui point focal de FAVL à Houndé et Sanou Dounko représentant national de FAVL-BF.

L’atelier a commencé par le mot de bienvenu de monsieur Sinaré Oumarou secrétaire général de la mairie de Houndé représentant le maire de ladite commune suivi du mot d’ouverture de monsieur Cissé Drissa DPEPPNF du Tuy. A l’issu de ces mots les modérateurs ont fait les présentations suivantes : présentation de l’association Amis des Bibliothèques de Villages Africains/FAVL, de l’association Amis des Bibliothèques de Villages du Burkina Faso (ABVBF) et son projet de protocole d’accord de partenariat et enfin le bilan des conventions de cession des bibliothèques aux communes et des activités de 2020. Ces présentations ont été suivi de questions-réponses. Les travaux de groupes sur : Quelles solutions durables pour le fonctionnement et la pérennisation ? Rôle et place du conseil municipal dans la gestion des bibliothèques ?

Ces points prévus ont été fait par des propositions de réponses à bâtons rompus et celles retenues sont suivantes : Travailler à diversifier les types d’ouvrages dans les bibliothèques, engager des actions de communication avec la communauté, faire une concurrence dans le domaine du numérique, sensibiliser chaque année les élèves des établissements, présenter les ouvrages disponibles dans les bibliothèques et inviter les élèves à les fréquenter, produire les livres en langue nationale, travailler à créer un site web à travers lequel on peut consulter la production locale (livres CMH), participer (FAVL) aux sessions municipaux pour faire des plaidoyers auprès du conseil municipal, signer des accords de partenariat pour la subvention des bibliothèques, relancer le partenariat avec INADES formation, visiter des bibliothèques et demander aux DPEPPNF et DPEPS afin que les directeurs des écoles, des lycées et parents d’élèves encourage l’abonnement des élèves dans les bibliothèques.

L’atelier a montré l’importance des bibliothèques et de la lecture mais aussi la nécessité de pérenniser les bibliothèques et la prise en charge des gérants dans les budgets communaux. Les bibliothèques constituent des lieux pour les communautés d’améliorer leurs capacités intellectuelles et culturelles. Pour permettre aux acteurs de relever les défis, les participants ont insisté sur l’impérieuse nécessité d’engager les gérants comme des agents communaux ou faire des subventions à des structures ou association qui vont assurer la prise en charge des gérants. Ils ont aussi souhaité une collaboration entre les communes, FAVL et d’autres partenaires.

Remise d’échantillon de livre de contes par l’écrivain Ouédraogo Marcel

Le représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko, a reçu des mains de l’écrivain Burkinabé Ouédraogo Marcel, un échantillon de son premier livre de contes intitulé : L’enfant plus intelligent que le roi. C’est un livre de contes illustré suivi de proverbes et citations. Monsieur Ouédraogo est passé remettre une copie à FAVL-BF. Il souhaite que son livre soit disponible dans les bibliothèques soutenues par FAVL-BF afin que les usagers desdites bibliothèques puissent découvrir ses contes. Cette remise a eu lieu ce 28 octobre 2020 au siège de FAVL-BF. Sanou Dounko lui a remercié pour ce geste très utile ensuite, il lui a promis de le lire et voir comment FAVL-BF pourrait procurer de quelques copies pour les bibliothèques.

Communication téléphonique avec le Maire de la commune de Mané #Burkina

Dans le cadre du suivi des activités des bibliothèques soutenues par Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL, le représentant national Sanou Dounko a eu le 13 octobre 2020, une communication téléphonique avec monsieur Ramokin Jean-Paul, maire de la commune de Mané dans la province du Sanmatenga. Il est ressorti de leur communication que la paie des frais de motivation du gérant de la bibliothèque prend fin ce mois d’octobre 2020 comme prévu dans le budget communal. La COVID-19, la commune ne pourra plus recruter les trois agents y compris le gérant dont elle avait prévu. Bien qu’il aime le travail du gérant de la bibliothèque, la régularisation de sa situation en tant qu’un employé communal reste toujours une difficulté pour lui et son staff parce que son âge excède les 37 ans comme le prévoit les textes des collectivités.

Le représentant national de FAVL-BF, lui a fait savoir de la création de Amis des Bibliothèques de Villages du Burkina Faso (ABVBF) qui se propose de suivre les activités et d’accepter une subvention de la mairie à travers un protocole d’accord pour continuer à payer les frais de motivation du gérant en attendant qu’une solution soit trouvée. Monsieur Ramokin apprécie cette suggestion mais voudrait avant tout que le bibliothécaire soit maintenu par cette association comme gérant. Aussi, il pense qu’avant d’accorder une subvention, il faut en parler en session municipale pour avoir l’accord des conseillers. En attendant, monsieur Ramokin souhaite que FAVL-BF discute avec les techniciens (secrétaire général et comptable) de la commune afin que ceux-ci voir la faisabilité. Il a aussi suggéré de rencontrer FAVL-BF pour mieux discuter parce qu’au téléphone, il est difficile de tout pouvoir tout dire.

Organisation d’un jeu concours de lecture à la bibliothèque de Bougounam

Dans l’après-midi du 8 octobre 2020, le gérant de la bibliothèque de communautaire de Bougunam, Zebret Mmoumini, a organisé un jeu concours de lecture avec des élèves des classes de CM1 des écoles A et B de Bougounam. Une quinzaine d’élèves des classes concernées ont pris part audit concours. Le concours a consisté à : Lire un paragraphe d’un livre produit par FAVL-BF au centre multimédia de Houndé en respectant la ponctuation, sans faire de faute ni répéter un mot.

Les participants ont eu une dizaine de minutes pour faire une lecture préliminaire avant de commencer. Après un premier, deuxième et troisième tour de table, mademoiselle Salimata est l’heureuse gagnante. Elle a eu comme prix un t-shirt offert par la bibliothèque de l’ambassade des Etats-Unis au Burkina Faso. Les autres participants ont été encouragé par des félicitations et des applaudissements. Rendez-vous donné le mois prochain pour un autre concours.

Rencontre avec le secrétaire général de la mairie de Gourcy #Burkina

Sanou Dounko, représentant national de FAVL-BF a eu une rencontre avec monsieur Kam, secrétaire général de la commune de Gourcy dans la province du Zandoma. Cette rencontre avait pour objectif principal de faire le plaidoyer pour la pérennisation de la bibliothèque communautaire du village de Bougounam et la prise en charge du gérant. Deuxième du genre, monsieur Sanou est allé insister auprès du secrétaire général afin que la commune de Gourcy prenne sa responsabilité pour pérenniser la bibliothèque et inclure la charge les frais de motivation du gérant dans le budget communal.


Monsieur Kam, a félicité Sanou pour le rappel de la responsabilité sur la gestion de la commune sur la bibliothèque de Bougounam. Il a promis d’en parler de cette question pertinente lors de la prochaine session municipale. En attendant la session, il a souhaité que FAVL-BF fasse un inventaire des livres et des biens de la bibliothèque, chose qui pourrait plus d’informations sur la bibliothèque auprès des conseillers municipaux. Il a aussi, suggéré que monsieur rencontre les conseillers du village de Bougounam afin que ceux puissent défendre le dossier auprès de leurs collègues lors de la session. Pour terminer, il compte inviter le représentant de FAVL-BF à prendre part à la prochaine session. Monsieur Sanou s’est dit disponible à participer et apporter son appui.

Sensibilisation des élèves des écoles A et B de Bougounam

Dans le cadre de la promotion de la lecture en milieux scolaire, le représentant national de FAVL-BF Sanou Dounko et le gérant de la bibliothèque communautaire de Bougounam Zebret Moumini, ont animé deux séances de sensibilisations des élèves des écoles A et B de Bougounam le 8 octobre 2020. Ils sont allés rencontrer les différents directeurs desdites écoles pour les rappeler de l’existence et les conditions d’utilisations de la bibliothèque. Conscientes de l’impact de la lecture pour les élèves, les directeurs leur ont autorisé les visites des différentes classes pour sensibiliser les élèves à fréquenter la bibliothèque et à lire. Le message a été bien accueilli et les élèves se disent prêts à fréquenter la bibliothèque et à lire. Pour monsieur Ouédraogo Adama, directeur de l’école A, cette visite de sensibilisation a été la bienvenue. Il travaillera avec les autres enseignant afin que les élèves fréquentent cette bibliothèque, étant donné que la lecture est la base de toute apprentissage à l’école. Aussi, un élève qui n’arrive pas lire s’intéresse peu à l’école. Il a salué l’existence de la bibliothèque dans la localité.

Réouverture de la bibliothèque communautaire de Pibaoré #Burkina

Le représentant national de FAVL-BF, dans le cadre du suivi des bibliothèques appuyées par FAVL-BF, a eu une communication téléphonique avec la gérante de la bibliothèque communautaire de Pibaoré dans la province du Sanmatenga. En effet, la bibliothèque a été fermée en janvier 2020 suite à l’accouchement de la gérante mais aussi à un manque de paie des frais de motivation de celle-ci par la mairie. La gérante a fait savoir au représentant lors de cette communication, qu’elle a rouvert les portes de la bibliothèque au public le 2 septembre 2020 et elle a enregistré les données suivantes : 12 sorties de livres d’œuvres africains et 91 comme fréquentations. Selon toujours, les dires de la gérante, la mairie lui a promis de la payer ses frais de motivation en octobre 2020. Elle attend donc beaucoup d’impatience car le paiement va non seulement la permettre de faire les dépenses de ses petits besoins mais aussi la motiver dans cette tâche. En rappel, la bibliothèque communautaire de la commune de Pibaoré a vu le jour grâce au financement du projet Beoog Biiga phase II de Catholic Relief Services (CRS) et de l’appui technique de Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL.

Rencontre avec le maire de la commune de Founzan #Burkina

Le représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko a eu une rencontre d’échange avec monsieur Somé Kounsoli, maire de la commune de Founzan dans la province du Tuy. Cette rencontre d’échanges s’inscrit dans le cadre de la promotion des bibliothèques et de la lecture par FAVL-BF au niveau de ladite province. Le représentant de FAVL a expliqué à maire monsieur Somé Kounsoli FAVL, sa philosophie, ses actions et ses activités sur le terrain. Ensuite, il a donné les informations relatives à l’association des Amis des bibliothèques de villages du Burkina Faso et la volonté manifeste de FAVL-BF d’organiser d’un atelier de sensibilisation sur l’importance et la pérennisation des bibliothèques avec les maires de la province du Tuy.


Monsieur, Somé après avoir écouté attentivement avec beaucoup d’intérêt, a salué cette belle initiative de FAVL car la lecture occupe une place importante dans l’acquisition du savoir. Monsieur Somé , a fait savoir au représentant de FAVL que la commune de Founzan adhère à cette idée de bibliothèque. Puis, il a ajouté que la commune de Founzan et ses partenaires ont un projet qui est en bonne voie pour l’installation d’une bibliothèque numérique avec haut débit, première du genre dans la région des Hauts-Bassins. Dans ce projet, ils ont prévu des imprimantes géantes pour permettront aux usagers d’imprimer les résulter de leurs recherches. Les partenaires se disent disposés à envoyer des cantines d’œuvres physique annuellement selon le besoin des usagers. A entendre M. Somé , on sent qu’il est un collaborateur avec qui FAVL peut réaliser de bonnes actions en matière de promotion des bibliothèques et de la lecture au niveau de la province du Tuy.

Présentation de FAVL à l’honorable député Nimayé Nabié de la province du Tuy #Burkina

Le 5 octobre 2020, Nimayé Nabié, député à l’Assemblée Nationale de la province du Tuy, a reçu la visite de monsieur Sanou Dounko, représentant national de FAVL-BF. Première du genre, monsieur Sanou est allé lui présenter « Amis des bibliothèques de villages africain », une association à but non lucratif reconnue officiellement en 2007 avec pour vocation principale de : promouvoir un développement équitable durable en donnant aux enfants et élèves des zones rurales et urbaines l’opportunité de s’instruire à travers l’appui aux bibliothèques et à la promotion de la lecture. Cette visite a permis à monsieur Sanou de donner des explications et des informations relatives à FAVL-BF et ses activités.

Il a aussi évoqué la question de l’organisation d’un atelier de travail avec les maires des communes de la province du Tuy afin de les sensibiliser sur le rôle et l’importance des bibliothèques, de la lecture, leur pérennisation et la prise en charges des gérants. L’honorable s’est dit très touché pour les actions entreprises par FAVL-BF parce que l’acquisition du savoir est une priorité pour tout humain. Ensuite, le bulletin d’information dénommé Echos des bibliothèques est une initiative louable non seulement il permettre de suivre ce qui se passe dans les bibliothèques mais aussi, c’est une preuve que l’association est bien organisée et dynamique. En ce qui concerne l’organisation l’atelier de sensibilisation des maires de la province du Tuy sur les bibliothèques et la lecture, il trouve l’idée louable et à féliciter. Il espère que malgré la campagne électorale qui s’annonce, les maires trouveront le temps pour participer. Il aurait souhaité que l’atelier soit organisé après les élections mais la question de prévision de la prise en charge des frais de motivation des gérants dans le budget communal est une importance capitale. Ayant été maire, il sait que recruter un gérant au compte d’une commune demande beaucoup de moyen mais la question de subvention parait possible. Il pense qu’un appui du Ministre de l’éducation, de l’économie et celui de la culture pourrait donner plus d’opportunité de multiplier les bibliothèques au Burkina. Il s’est dit très honoré de la visite du représentant national avant d’encourager toute l’équipe de FAVL-BF pour tout ce qu’elle fait au profit des communautés. Il reste disponible à accompagner l’association.

Recruiting new animateur for the mobile library in Houndé #Burkina

Le 24 septembre Boue Alidou a reçu monsieur Bambio Jules au CMH. Celui-là qui s’était proposé au début pour animer la bibliothèque mobile. Il est venu pour encore adhérer à la proposition d’animation de la BMP. Ils sont allés à la mairie pour faire un essai. Ils ont pris la BMP, il a conduit et faire tour en ville. Sa conduite est bonne et il respecte le code de la route. La suite a voir.

????????????????