Mission de FAVL a séjourné à Bobo Dioulasso

Une mission de FAVL a séjourné à Bobo Dioulasso dans le cadre de la journée culturelle de l’institut Français. Pendant son séjour, l’équipe a visité le centre, échangé avec les responsables de l’institut. Ils ont eu du plaisir à participer aux jeux de scrabble et apprendre d’autres jeux tel que le jeu d’échec. Ils ont été impressionnés par le talent de l’artiste Burkinabè Patrick Kabré qui les a fait vivre une excellente soirée. C’est une expérience de plus ; bonne suite à l’institut.

Sortie du staff FAVL à l’Institut Français de Bobo Dioulasso

Le samedi 10 avril 2021, une équipe composée de Boué Alidou animateur de FAVL , Sawadogo Eve Marie bibliothécaire de Koho, Nadounké Pierre bibliothécaire de Koumbia, Bazoun Robert illustrateur des livres CMH et Koura Donkoui point focal de FAVL s’est rendue l’Institut français dans le but de prendre aux activités d’exposition sur la vie des insectes dans l’environnement, le jeu de scrabble, le concert de l’artiste Patrick Kabré. Arrivée aux environs de 16h à l’institut français l’équipe a tout d’abord visité les posters sur la vie des insectes et leur importance pour l’environnement et les êtres humains.
Elle a été ensuite reçu par Monsieur Millogo Vincent chargé de mission médiathèque et numérique pour la visite de la médiathèque. Les membres de l’équipe ont visité les différents espaces avant de terminer par la place des enfants qui grouillaient du petit monde avec les jeux de puzzle, les jeux électroniques et la lecture de bandes dessinées. Les bibliothécaires ont échangé avec la responsable de l’espace avant de s’intéresser aux activités menées par les enfants.

A la suite de cette visite, les jeux de scrabble et d’échec ont pris place. Des petits enfants s’adonnaient aux jeux d’échecs ; Les étudiants du club Radio France internationale (RFI) de Bobo ont invité l’équipe à la compétition de scrabble. Robert Bazoun dessinateur s’est illustré comme l’un des meilleurs joueurs de la compétition du jeu de scrabble car il avait la maitrise des mots scrabbles. Ce fut un agréable moment d’échanges et d’apprentissage du jeu d’échec et de scrabble.

La fin de la soirée sera marquée par le concert de l’artiste Patrick Kabré . Un show qui a débuté timidement pour tenir le public en haleine; Artiste qui chantent en langue nationale moré, en français, en anglais. Son message fort qu’il faut garder l’espoir face au terrorisme, à la pandémie du COVID 19 car un jour « ça va aller ». Des rythmes de jazz, de l’afrobeat, des danses traditionnelles et même des sonorités pour un voyage imaginaire au Sahara frappé par l’insécurité à la manière de Ali Farka Touré ont émerveillé le public. L’équipe a eu un petit entretien avec de présentation et d’échanges avec l’artiste Patrick Kabré ou il a s manifesté sa joie de voir les amis du livre venus de Houndé suivre sa prestation. Il a promis de maintenir les contacts.

Toute l’équipe était content de sortir se distraire et échanger avec un autre monde. Une courte visite qui a été riche d’expériences d’échanges et de jeux de divertissements. Elle espère revivre d’autres opportunités semblables.

KOURA Donkoui
Point focal FAVL Houndé

Rencontre d’échanges autour des engagements du projet de la bibliothèque de Koho #Burkina

Le 14 avril 2021, a eu lieu au sein de la mairie, une rencontre d’échanges avec Dabré Moumouni directeur du cabinet du maire de Houndé, Sinaré Oumarou secrétaire général de la mairie de Houndé, Ouédraogo Seydou superviseur relation communautaire de HGO, Baco Mahamoudou directeur des matières transférées de la mairie de Houndé, Boué Alidou animateur de fAVL et de Sanou Dounko représentant national de FAVL-BF. Les échanges ont porté sur les engagements prises par les parties prenantes vis-à-vis de la convention d’implantation de la bibliothèque de Koho. Le directeur du cabinet du maire après avoir souhaité la bienvenue à tous, a planté le décor en présentant le point des actions menées par FAVL-BF et la mairie depuis la prise des engagements, l’ouverture officielle de la bibliothèque et les activités de supervision et le rapport annuel de FAVL-BF sur les activités de la bibliothèque de Koho. Monsieur Ouédraogo Seydou superviseur communautaire de HGO, prenant la parole, a fait savoir, que la mine n’a pas désisté à ses engagements vis-à-vis de la convention. HGO respectera ses engagements comme prévu. Il a demandé à FAVL de lui fournir la liste des livres à acheter pour qu’il relance le dossier auprès des responsables du service concerné. Ensuite, il a posé deux questions pour mieux comprendre comment les choses se passent au sein de la bibliothèque. Les deux questions sont les suivantes : Y-a-t-il un comité de gestion de la bibliothèque ? Peut-il avoir les données sur les usagers et les activités menées ? Pour répondre à la deuxième question, le représentant national de FAVL-BF, a partagé le rapport annuel des activités de la bibliothèque de Koho. Ensuite pour la première question, il lui a fait savoir qu’un comité de gestion n’est pas n’existe pas pour le moment. La raison est que le comité voudra d’un fonds de fonctionnement pourtant, les besoin d’ouvrage pour jeunesse et de jeux sont très préoccupants. Les échanges se sont poursuivies par comment acquérir les œuvres ? faut-il passer par un prestataire ou un fournisseur ? A préoccupations, il a été dit que tout dépendra des procédures de HGO. Les échanges ont pris fin par une photo de famille.

Une équipe de FAVL-BF à la rencontre du CVD et les personnes ressources de Boni #Burkina

Dans la matinée du 15 avril 2021, une équipe de FAVL-BF composée de Sanou Dounko, représentant national et de Boué Alidou animateur est allée faire une rencontre d’échanges avec le président Comité Villageoise de Développement et les personnes ressources de Boni. Les échanges ont porté sur comment motiver le conseil et mobiliser des fonds pour soutenir le fonctionnement et la pérennisation de la bibliothèque communautaire. Monsieur Bondé Nazounou, président du CVD a souhaité la bienvenue à toutes et tous, introduit l’objectif de la rencontre avant de donner la parole au représentant national de FAVL-BF. Prenant la parole, Le représentant national de FAVL-BF a relaté l’historique de la bibliothèque de Boni depuis son implantation jusqu’à nos jours. Ensuite, il a expliqué les difficultés que vie la bibliothèque et le gérant puis demandé l’adhésion, le soutien et la mobilisation des communautés pour soutenir la mairie à faire fonctionner et pérenniser la bibliothèque. Il a aussi informé les participants que la bibliothèque appartient à toutes les communautés de la commune.

Après quelques échanges des participants en langue bwamu pour mieux comprendre, des propositions suivantes ont été faites :

  • Rencontrer les président CVD, les APE et AME de tous les villages de la commune ;
  • Demander une contribution annuelle de dix mille (10 000) francs par CVD, APE et AME ;
  • Chaque village envoie un volontaire pour gérer la bibliothèque pendant un mois et le village prend en charge ses frais de motivation ;
  • Rencontrer le conseil municipal et demander son implication dans la prise en charge des frais de motivation ou compensation du gérant de la bibliothèque à travers l’insertion d’une ligne ou subvention dans le budget communal.

A l’issue de ces propositions, il a été convenu que l’information soit donnée à tout. Il a été demandé également au président CVD d’organiser la rencontre qui devra réunir tous les CVD, APE et AME de la commune de Boni. Avant l’élaboration du budget supplémentaire de la commune.

Remise de livres du don du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme aux bibliothèques soutenues par FAVL-BF

Les 14, 15 et 18 avril 2021, le représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko a effectué une mission dans les communes de Houndé et Koumbia dans la province du Tuy et celle de Niankorodougou dans la province de la Léraba. Cette mission avait pour objectif principal de remettre les lots de livres données à FAVL-BF par le Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme pour soutenir les bibliothèques de son réseau.

Les lots ont été réceptionné respectivement à la mairie de Houndé par Dabré Moumouni directeur du cabinet du maire, à la mairie de Koumbia par Boni Bèmi maire de ladite commune et à la bibliothèque de Niankorodougou par Ouattara Abou maire de ladite commune également. Composé uniquement d’œuvres burkinabé, ces livres ont été acquis sur le fonds de relance COVID19 au profit des Centres de Lectures Publique et d’Animations Culturelles (CELPAC). Lors de la remise de ces livres, les réceptionnistes ont salué l’initiative du Ministère de la Culture des Arts et du Tourisme. Ils ont félicité également toute l’équipe de FAVL pour ses efforts consentis au profit des bibliothèques qu’elle soutienne et surtout sa bonne collaboration avec les autorités de direction du livre et celles du CENALAC. Pour Monsieur Dabré Moumouni, ce don du ministère en charge de la culture répondra à un besoin pressant de plusieurs personnes dont principalement les élèves, les étudiants, les enseignants et toutes les couches qui s’intéressent à la lecture.

Animation d’une séance de lecture de livres #Burkina #libraries

Le 17 avril 2021, le représentant national de FAVL en mission à la bibliothèque de Niankorodougou dans la province de la Léraba, a animé une séance de lecture autour de deux livres. Ont pris à cette séance des élèves en classe de terminal. Avant cette séance, aucun parmi n’a lu un livre complète disent-ils. C’est cela qui a motivé le représentant national à mener cette activité. Pour ce faire, il y a choisi deux livres : L’enfant et l’œil du ciel et Un retour difficile au village. A tour de rôle chaque participant a lu à haute voix, page après page jusqu’à la fin. Ensuite, il leur a posé des questions sur les titres, les auteurs, ce qu’ils ont retenu et leur appréciation. Ils ont répondu avec beaucoup de difficultés. Alors le représentant leur a expliqué comment bien répondre correctement aux questions. Au finish, ils ont aimé les leçons de morales tirées des œuvres. Ils pensent désormais que cette activité est à pratiquer de temps parce qu’elle leur permettra d’améliorer leurs capacités intellectuel mais aussi leur permettra de mieux s’exprimer haut et fort. Ils ont été invité à fréquenter la bibliothèque et à lire.

March 2021 Ghana report on library activities

Paul Ayuretoliya writes: This is a report for the month of March 2021. Patronage to the respective three community libraries was very good. A number of Senior High Schools students who were on vacation made good use of the respective community libraries. Pupils from surrounding schools to the libraries were always the most frequent users of the libraries. At the Sumbrungu Community Library, attendance to the library for the month was very high. Frequent users of the library were the local students from all levels of education. All these users read different kinds of story books, notes from their schools, some worked mathematics, others studied science and much more. St. Charles Lwanga JHS, one of the surrounding school to the Sumbrungu Community Library proposed to undertake a reading project after the training for School library teachers held last year by Biblionef Ghana. The project were to take place at the  Sumbrungu community library. The project was dabbed ‘Developing Reading Culture among students of St. Charles Lwanga Junior High School’. The objective of the project was to see that students developed a sustained interest in the usage of the library. So on every Monday and Wednesday of every week the library receives students from St. Charles JHS.  During the month, books donated by Biblionef Ghana were distributed to 22 basic schools in Sumbrungu and Nyariga communities to promote reading. At the Sherigu community library, attendance to the library for the month was also great and good. The number of patrons recorded appears to be more than that of last month attendance. Activities at the library for the month were group reading, individual reading and/or learning, cleanup exercise, sewing of some books among others.  At the Gowrie-Kunkua community library, attendance was quite good. Though the number of patrons recorded were low, patronage is expected to increase as the renovations near completion. In conclusion, CESRUD/FAVL Ghana community libraries performed very well in March. We are optimistic of greater performance in this next month of April .Thank you.

CESRUD/FAVL early April update from #Ghana

Paul Ayuretoliya writes: This is an update from the CESRUD/ FAVL Ghana for the first and second weeks in April. Community library patronage for the two weeks in April was very good. A good number of people who were mostly students and pupils visited the respective community libraries and read different kinds of storybooks. Some users worked on assignments given by their teachers, others read their notes in preparation for their examination. At the Sumbrungu community library, patronage continuous to soar every day, sometimes the sitting space is not able to accommodate all patrons. Thus some patrons do resort to sitting under the summer huts and on the verandas to read. Students and pupils from the surrounding schools were usually the most frequent visitors to the library during the daytime. In the evening, students from both far and near schools visited the library. Students from St. Charles Lwanga JHS continued visiting the library twice every week to continue with their reading project. At the Sherigu community library, attendance so far has also been good. Students and pupils from St. Peter and Paul Academy, Sherigu Primary and JHS, Dorongo Primary and JHS are regular users during the day time, others also visited the library during the evening session. At Gowrie-Kunkua library, the patronage has not been great due to the ongoing renovations work. The work is expected to be completed within this Month. Patronage is expected to greatly increase when the library work is completed and open for public patronage. The renovation work at the is almost completed, the flooring and plastering works have been completed, windows works completed, and the most important work outstanding is the painting works. At the Sumbrungu Library the extension works to extend the sitting space is rapidly going on, I am happy with the work done so far.

Fin d’initiation de dix en outil informatique au Centre Multimédia de Houndé #Burkina

Dans le cadre de la promotion de l’utilisation de l’outil informatique, FAVL a initié au Centre Multimédia de Houndé (CMH) une formation sur l’utilisation de l’outil informatique au profit de dix filles de Karaba dans la commune de Houndé. Durant un mois, les participantes ont des cours et des exercices pratiques. A l’issu de ladite formation, chacune des participantes a reçu une attestation de participation. Les participantes ont salué cette belle initiative de FAVL et souhaiteraient que d’autres filles comme elles puissent bénéficier cette formation. Tout en félicitant les participants, toute l’équipe de FAVL leur souhaite bonne suite et les invite à continuer à mettre les acquis.

Participation du représentant national de FAVL-BF à l’atelier de plaidoyer en faveur du livre de jeunesse au #Burkina Faso

Les 1 et 2 avril 2021, représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko a participé à l’hôtel Sopatel Silmandé de Ouagadougou à l’atelier du plaidoyer en faveur du livre de jeunesse au Burkina Faso. L’objectif général était de réfléchir sur la problématique de cet outil pédagogique afin d’identifier les leviers à actionner pour sa contribution efficiente aux apprentissage au Burkina Faso. Durant deux jours, les participants ont pu échanger sur plusieurs points avant de présenter quelques résultats de réflexion.


Monsieur Sanou Dounko a eu l’occasion de présenter l’expérience de FAVL sur : Comment les bibliothèques de proximité peuvent contribuer à offrir des livres adaptés et attirants aux enfants des zones rurales et défavorisées ? La présentation a été dans le temps. Les participants ont été émerveillé par l’expérience et les pratiques de FAVL-Bf. Ils ont surtout aimé l’initiative de la BMP et la production des livres CMH. Nombreux parmi les participants ont souhaité rencontrer le représentant national de FAVL plus tard pour échanger davantage. Le directeur de l’institut Français lui a demandé de lui envoyer des photos, le contexte de la bibliothèque et un prix approximatif car il aime cette idée géniale. Mr Sow Aliou lui a demandé qu’il voudrait utiliser une ou deux photos dans son rapport de mission. Mr Ilboudo qui corrige les livres CMH a félicité cette initiative de livres CMH qui permet aux enfants d’écrire et de lire.
Le représentant de FAVL travaillera avec les participants intéressés pour partager les expériences de FAVL.