Activités d’animation de la Bibliothèque Mobile Penelope (BMP) #Burkina

Rapport de la semaine du 24 au 29 Août 2020

La semaine du 24 au 29 Août 2020, beaucoup d’activités d’animation ont eu lieu au sein de la Bibliothèque Mobile Penelope (BMP). Ces activités étaient telles que des séances de lecture, de dessin, des jeux de distraction comme puzzle et encore certains lecteurs ont aimé la technique de plier des papiers pour fabriquer des objets comme des avions, des bateaux, etc. Les instituteurs ainsi que les parents des élèves apprécient la disponibilité de la BMP dans ces périodes des vacances.

New – EIFL Public Library Innovation Award

EIFL is happy to announce that the new EIFL Public Library Innovation Award, for public library services that are improving people’s lives, is open for applications.

There are different award categories, focused on development issues, and we’ve added an extra category, for new public library services introduced to help communities cope with the impact of the COVID-19 pandemic.

The prize is US$1,500, a trophy and wide publicity through EIFL’s global networks. The deadline for applications is 16 November 2020 .We’re accepting applications in English, French, Russian and Spanish.

For full details of the award, who can apply, the service categories, criteria and applications procedures see – https://bit.ly/EIFLIA20

Communication avec la gérante de la bibliothèque de Niankorodougou #Burkina #lwili

Le représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko, a eu une communication téléphonique le 28 août 2020, avec Ouattara Karidja, gérante de la bibliothèque communautaire de Niankorodougou dans la province de la Léraba. Les informations reçues de la part de la gérante sont intéressantes. La bibliothèque est fonctionnelle et continue d’offrir ses services aux lecteurs pendant cette saison pluvieuse. Les fans de la lecture continuent de fréquenter la bibliothèque pour lire quelques œuvres sur place avant d’emprunter de quoi aller lire à la maison. Le nombre de fréquentation a baissé selon la gérante mais elle se réjouie de recevoir des lecteurs les jours ouvrables. Elle reçoit en moyenne une vingtaine de fréquentations et une sortie 5 à 6 livres par jour. Elle a reçu ses frais de motivation du mois de juin passé. Elle a été informée également par le comptable de la mairie que son salaire du mois de juillet est disponible et c’est à elle d’aller le percevoir. En attendant que le conseil municipal délocalise la bibliothèque dans un bâtiment plus proche de la mairie comme il a promis depuis plus d’année, le cri de cœur de la gérante est l’électrification du bâtiment actuel pour lui donner plus d’éclairage. M. Sanou lui encouragé dans ce travail important dont elle fait au profit des jeunes lecteurs de la commune.

Bonne nouvelle du côté de Béréba, #Burkina #lwili

Le représentant national de FAVL-BF a reçu une très bonne nouvelle du côté de la Béréba ces deux jours. En effet, la petite maison de la famille de Kévane et de Leslie a été recensé dans le lotissement de Béréba. Après plusieurs années de patience, la liste des bénéficiaires a finalement vu le jour et la parcelle où est situé la maison leur a été donné. Cette attribution est une très importante car le bâtiment pourrait être utilisé pour servir de siège et autre projet de FAVL-BF.

Rencontre avec le directeur du CENALAC à la Direction du livre #Burkina #lwili

FAVL-BF rep Sanou Dounko a rencontré M. Christian Kintga le Directeur du Centre national de lecture et d’animation culturelle (CENALAC). Voici son résumé de la discussion.

Nous avons échangé sur les objectifs de la visite de l’équipe du CENALAC à la bibliothèque de Koho dans la commune de Houndé. Selon M. Christian Kintga directeur du CENALAC, la visite avait pour objectifs : rencontrer les autorités communales de Houndé, voir l’état des lieux de la bibliothèque et voir les projets de bibliothèques des autorités communales et projeter l’intégration de la bibliothèque dans le réseau des CELPAC. Sur la question des observations, il suggère que FAVL améliore certaines pratiques utilisées par les CELPAC notamment : la cotation des livres, la consignation des dates de retour des livres. Pour eux ces pratiques sont simples et applicables.

Si toutefois la bibliothèque est intégrée dans le réseau des CELPAC, la contribution du CENALAC serait de donner la somme de 500.000 francs pour les activités de la bibliothèque. C’est au comité de gestion qui va décider de comment faire avec la somme. Le CENALAC ne fournit pas d’étagère ou chaises ou autres.

Nous avons discuté également sur le protocole que le CENALAC signe avec les maires pour l’intégration d’une bibliothèque dans le réseau des CELPAC. Le CENALAC souhaite que chaque commune ait au moins une bibliothèque avant de penser à doubler. Nous échangé sur la question d’affectation des enseignants dans les bibliothèques. A ce niveau, le CENALAC ne rencontre moins de difficultés mais le directeur dit que ceux qui sont actuellement dans les CELPAC ont été affecté grâce aux effort des coordonnateurs.

Supporting Jordan Nu library in Ghana

Jordan Nu library is a wonderful community library started and maintained by the generosity of Marilyn Deer. She connected with FAVL some years ago, and FAVL library coordinators (first Lucas Aligire and now Paul Ayutoliya) have occasionally visited the library and purchased Ghanaian-authored books in Accra to support the extensive library collection. Marilyn has over the years done a tremendous job working with local community leaders to keep the library connected and operating (see below a snapshot of her messaging to a Peace Corps volunteer who was living near Jordan Nu).

Because of COVID19, Paul has been unable to visit in 2020, but here is his most recent update to Marilyn:

I will be in constant touch with Yordan Nu to ensure that the library resumes active operation soon. The secretary assured me that on next Monday (August 31st, 2020) the library should ready and open to the public. I understand the librarian, Miss Mercy was always there taking care of the library. Even during the lockdown and banning of public gathering, Mercy used to go and clean up the library. So from Monday, she will be there (that’s according to the secretary) to open the library. This week was for the necessary cleaning, dusting and spraying of the library.The COVID 19 protocol would be observe. I will be monitoring happenings in the library via phone on next Monday. I will update you with any news.

Rapport d’un atelier sur le fonctionnement des bibliothèques

Le Catholic Relief Services a organisé le 18 août 2020 à la bibliothèque municipale de Kaya, un atelier sur le fonctionnement des bibliothèques qu’elle a mis en place dans les provinces du Bam et du Sanmatenga. Ont pris audit atelier, le président des maires de la région du Centre-Nord, le maire de la commune de Kaya, le directeur régional de la culture, le directeur du livre du Burkina, la directrice régionale du contrôle financier, le représentant national de FAVL-BF, les directeurs provinciaux de l’éducation préscolaire primaire et non formelle des provinces du Bam et du Sanmatena, les coordinateurs terrain de CRS, les agents terrains de CRS, le MAEL, Education program Manager et le chef de projet Beoog Biiga 3.

Cet atelier avait pour objectif principal de discuter et proposer des stratégies de relance et de redynamisation des bibliothèques. Après le mot de monsieur le deuxième adjoint au maire de Kaya représentant le maire de la commune de Kaya et celui du chef projet de Beoog Biiga 3, les travaux de l’atelier ont commencé par la présentation du projet Beoog Biiga 3 et les activités des bibliothèques de l’année 2019-2020. Selon le bilan des activités des bibliothèques, il y a des succès et des insuffisances. Les insuffisances sont notamment : le non fonctionnement des bibliothèques, la faible implication des conseils municipaux, le manque de suivi des activités agents terrain de CRS, la faible motivation des bibliothécaires et bien d’autres. Pour pallier à ces insuffisances, la directrice régionale du contrôle financier du Centre-Nord a fait une présentation dans laquelle elle a fait l’état de la situation des bibliothèques du Centre-Nord, identifié les difficultés rencontrées et fait des propositions de pérennisation des bibliothèques.

La dépense publique des collectivités territoriales s’exécute conformément aux lois et textes réglementaires des collectivités en vigueur. Ainsi, les dépenses de personnel doivent se faire conformément à la loi 003 2017/an du 13 janvier 2017. Cette loi stipule à son article 16 que le bénévolat est interdit. Alors que la plupart des cas de ces bibliothécaires peuvent être assimilé au bénévolat. Nombreux ont des contrats qui sont expirés sauf celui de Mané qui court jusqu’en octobre 2020.

Les propositions suggérées sont aux nombre de quatre :
Proposition 1 : Vérifier si le recrutement de ces bibliothécaires à la mise en place du projet s’est fait conformément à la loi 003/2017 et inviter ces collectivités qui ont une capacité financière à procéder à leur intégration en qualité d’agents communaux, pour ceux remplissent les conditions.
Proposition 2 : Rattacher la tache de gestion de la bibliothèque aux attributions du service des matières transférées qui est prévu dans l’organigramme des mairies et son fonctionnement sera assuré par ce service par un agent communal.
Proposition 3 : Soumettre la difficulté aux MATDC qui pourrait l’examiner et proposer une solution plus pérenne.
Proposition 4 : Plaider pour que le projet continue d’appuyer le fonctionnement des mairies par des subventions affectées.

Au regard de la synthèse des propositions la voie de l’intégration et/ou l’affection d’enseignant parait pérenne et viable. Après présentation de la directrice régionale, les participants ont formé deux groupes de travaux pour réfléchir sur : Quelles stratégies de pérennisation des bibliothèques ? Quelles propositions immédiates pour la réouverture des bibliothèques. Quelles solutions durables pour la réouverture des bibliothèques ? Rôle et place des chargés d’éducation dans le suivi des bibliothèques. Quel accompagnement des DPEPPNF, de la DR culture, du directeur du livre. Les discussions ont été rudes pendant les travaux ce qui a permis aux groupes de faire un travail excellent. L’équipe de Beoog Biiga 3 devrait faire la synthèse des travaux de groupe et la soumettre au président de l’association des maires du Centre-Nord afin qu’ils puissent échanger là-dessus et procéder à sa mise en œuvre.

Au vu de la contribution et la participation des participants, nous pouvons espérer à une réouverture des bibliothèques et une prise en compte des bibliothèques et des bibliothécaires dans les programmes et dépenses des communes abritant les bibliothèques.

Rapport de la semaine du 17 au 22 Août 2020 ’activités d’animation avec la BMP #Burkina

La semaine du 17 au 22 Août 2020 a connu beaucoup d’activités d’animation avec la BMP. Les activités telles que la lecture, des séances de jeux, de dessin et de fabrication des objets par pliage de feuilles ont été les activités far de la semaine. Au niveau de la lecture, les livres qui ont plus intéressés les lecteurs étaient les livres d’histoires et sur la faune (animaux). Les séances de dessins et de pliage de papiers, chacun avait le choix de ce qu’il désirait dessiner ou fabriquer. Nous avons assisté des dessins tels que le drapeau du Burkina Faso, des poissons, des poules, etc.

Un autodidacte qui a réussi à son CEP #Burkina


Sièza Zénimi Papa est âgé de 26 ans. Dès son bas âge il n’a pas eu la chance d’être inscrit à l’école. Mais étant piqué par l’amour de la réussite, à 10 ans il s’est lancé dans la lecture en fréquentant régulièrement la bibliothèque de Karaba. Passionné de la lecture, il réussit son 1er diplôme le certificat d’étude primaire session 2020. Il compte ne pas s’arrêté si près car selon lui, l’appétit vient en mangeant. Bravo a lui !