Rapport sur la Foire du livre de Ouagadougou (FILO 2019) #Burkina

De Alidou Boué:

Tenue du 21 au 24 novembre 2019 à la salle de la SIAO, les Amis des Bibliothèques de Villages Africain (FAVL) ne s’est pas fait prier pour répondre présent à cette fête du livre. Le thème de cette 15eEdition est : Littérature et promotion de la paix et de la sécurité. Bien que le programme journalier fût bien chargé, FAVL partenaire technique de mise en œuvre des bibliothèques et de la promotion de la lecture en milieu rural s’est attelé par l’exposition de ses produits composé de livres photos pour enfants en français et dioula une partie de livres du centre multimédia de Houndé et quelques livres adultes traitant sur la promotion de la lecture au Burkina Faso. La sensibilisation des visiteurs sur la lecture, la présentation des activités de FAVL, le réseau et le fonctionnement des bibliothèques ont été les principaux points expliqués aux visiteurs au stand FAVL. Durant 4 jours, malgré le peu d’affluence des visiteurs, le stand des Amis des Bibliothèques de Villages Africains a observé des visiteurs de marque ; la diplomatie de l’ambassadeur des Etats-Unis, l’Autodidacte écrivain conteur de Burkina lecture Ousseni Nikièma, l’écrivaine Madame Simporé, le maire de la commune de Pensa, les libraires et surtout la presse est venus s’enquérir de nos nouvelles des activités de FAVL pour écrire un article dans les journaux les jours à venir sur nos activités mais aussi nos difficultés. Il faut noter que nos œuvres ont été une fois de plus bien appréciés par les visiteurs qui comptent garder de bonne collaboration avec FAVL. La demande d’achat des livres photos par les visiteurs était importante. Environ une centaine de dépliants de FAVL ont été ventilés aux visiteurs pour appuyer notre sensibilisation et permettre aux uns et aux autres de savoir ce que nous faisons, notre réseau et notre contact.

Les bibliothécaires de FAVL (Sebba et Ouargaye) ont eu l’occasion de visiter la foire. Ils ont été beaucoup émerveillés des expositions de cette foire et échangé avec quelques acteurs du livre notamment les libraires et l’écrivaine Monique Ilboudo. Ils ont également eu 2 jours de d’encadrement avec Dounko sur les activités d’animation de la bibliothèque au siège de FAVL pour renforcer leurs capacités. La foire a pris fin le dimanche 24 novembre par un public assez nombreux. Pour moi je suis content de la foire parce qu’elle constitue un créneau pour découvrir d’échanger avec les acteurs du livre mais aussi de se faire découvrir.

FAVL à la foire du livre de Ouagadougou #Burkina

La quinzième édition de la foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) a ouvert ses portes ce jeudi 21 novembre 2019. Des amis des bibliothèques de villages africain, acteur technique de promotion des bibliothèques et la lecture, a répondu présent à ce grand rendez-vous du livre. FAVL a présenté des livres photos, quelques échantillons de livres en langue nationale dioula et des livres produits au centre multimédia de Houndé. La première journée n’a pas connu beaucoup d’affluence des visiteurs. Le stand de FAVL a reçu quelques visiteurs de marque dont : le responsable de la diplomatie de l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina, de Christine Allot-Bouty responsable des bibliothèques RESPIBLICA et auteur du film la vie de l’écrivain Dimdolobsom et quelques visiteurs. Ils ont apprécié positivement les efforts de FAVL sur le terrain et l’initiative des livres photos très captivants. Il aussi donné de bonnes impressions et encourage FAVL à poursuivre dans cette lancé ont-ils dit.

Une sortie le 13 novembre à la bibliothèque de Boni, #Burkina #lwili

Des séances d’encadrements du gérant sur la rédaction du rapport. Un exercice de dictée extrait du livre de Fatou Keïta (Le cadeau du père Noël). Un exercice de simulation de lecture d’un livre aux enfants. Le gérant connaît désormais comment tenir le livre et animer une séance de lecture aux enfants.

Propos d’un lecteur de la bibliothèque de Karaba #Burkina

Echange avec Domboué NikianvoJe m’appelle Nikianvo. Je suis élève en classe de 2nd au lycée municipale de Houndé. Je m’exprime en tant que lecteur de la bibliothèque de Karaba. Et je fais partie des élèves qui ont bénéficiés des premiers camps de lecture organisés par FAVL. C’est pour moi une joie immense de parler des bienfaits de cette bibliothèque. Nous ne pouvons pas tout citer mais faut dire simplement même si elle n’existait pas il faudra l’implanter. Elle est à l’origine des meilleurs résultats engrangés par les élèves de ladite localité. Mais présentement nous tendons la main aux différents donateurs pour apporter leur soutien pour le renouvellement des livres surtout du côté littérature africaine. Pour ne pas trop demander si non un ordinateur avec batterie pourrait permettre aux lecteurs de s’initier à cet outil. J’espère que mon crie de cœur va parvenir aux donateurs soucier de l’éducation et du développement population en milieu rural.

Séance de discussion sur le livre retour difficile au village

Lecture et discussion avec la gérante de KarabaLe jeudi 14 novembre 2019, l’animateur de FAVL et la gérante de la bibliothèque communautaire de Karaba ; ont tenu une séance de discussion sur un livre CMH (Le retour difficile au village) au sein de la bibliothèque. L’objectif était de renforcer les compétences en animation et rédaction des activités. Quarante-cinq minutes nous a permirent de lire et discuter sur le contenu du livre dont les points de vue étaient identiques. Et comme leçon de morale, Il faut toujours accepter conseils des autres. Cette activité constitue un exercice de rédaction d’une activité menée au sein de sa bibliothèque.

New books for Ghana libraries, November 2019

From Paul Ayutoliya:

I met with the librarians on Wednesday and distributed some of the books (the textbooks for schools) to them for their respective libraries. The books distributed were; Mathematics for primary schools, Basic Design and Technology for junior high, Biology for senior high, Integrated Science for senior high school and some dictionaries, very good books I would say. The librarians were full of joy especially Sherigu librarian who have been asking for a dictionary for some time now to replaced the damage dictionary in her library. We also sorted the books from the Ghana Book Trust (GBT); almost all the books were very good for children, young adult and adult. There were few books that we sorted out due to their unfamiliar nature to our environment.

 

CESRUD/FAVL Ghana community libraries organizing reading competition for Friday Nov 22!

CESRUD/FAVL Ghana community libraries is organizing a reading competition between five (5) Junior High Schools which will take place at the Sumbrungu Community Library premise in the Women Meeting Hall, Friday 22nd of November 2019. The participating schools includes Sumbrungu Kolgo Junior High School, St. Charles Lwanga Junior High School, Bolga Nyariga M/A Junior High School, Ata’ampuurum A’ Junior High School and Sumbrungu Junior High School. Each school is coming along with 20 students each including three contestants which will represent the respective schools in the contest. Two teachers will accompany their students from each school. So in all 100 students and 10 teachers will be coming for the competition. We are expecting some representative from the Upper East Regional Library to be in attendance. All librarians will also be in attendance to support the students. The contest is expected to be an interesting one. There will be awards and prizes for contestants and participating schools. We are doing this with the view of stimulating more students to cultivate the reading habit at all time and to also mark this year been declared as a year of reading.77230610_1253586558182751_2589713800286437376_n

Une délégation des élèves de ISO visite le bureau de FAVL-BF

IMG_20191115_132524Dans la matinée du vendredi 15 novembre 2019, une délégation des élèves de International School of Ouagadougou (ISO) a rendu une visite au bureau de FAVL-BF. Elle a été accueillie par Sanou Dounko représentant national de FAVL-BF. ISO et FAVL-BF entretien de bonnes relations de partenariat, il y a plus d’une dizaine d’année. En effet, une douzaine d’élèves d’une classe à travaillé sur une application mobile d’apprentissage de l’anglais. Dénommée M’GOMDA, elle est conçue pour faciliter l’apprentissage de l’anglais à travers le vocabulaire, la famille et les animaux. Elle n’a pas besoin de connexion, sauf un appareil androïde ou un ordinateur. La délégation est venue donc parler avec Dounko une collaboration afin qu’elle puisse partager l’application avec les lecteurs dans les bibliothèques. En attendant qu’elle rédige le déroulement du partenariat, le suivi, la collection des information, Dounko a donné son avis favorable pour la collaboration.

Attendance at the three community libraries in Ghana for October 2019

Activities that characterized the month as usual were individual reading, group reading of different story books, indoor games, storytelling, quiz competitions. From the Sumbrungu Community Library, the librarian reports that attendance for both day and night sessions were good. Some the activities that contributed to the good patronage includes; reading competitions in the library, group readings, riddles, games, videos shows among others. He was particularly happy about the increase number of patrons visiting the library during the night. From the Sherigu Community library, the librarian reports that patronage were good for the month, the attendance though very low due to the Catholic Month of devotions, the few that came made good use of use of the library. From Gowrie-Kunkua Community Library, the librarian reports of good patronage during the month. There were a number of reading activities, games among others.

October 2019 stats Ghana

A reader summarizes a book she read, in one of the libraries in Upper East, Ghana

Paul Ayutoliya, FAVL-CESRUD library coordinator, writes:

A patron by name Rebecca shared with me one of the story books titled ‘It’s Not Fair’ by Emerald Kportufe and Mercy Kwafoa that she read.

IMG_20191015_110200_0-1Barikisu Banda was an intelligent girl in her class, but was not performing as she should because she was the only girl doing all the chores in the family. She has two other brothers (Isa and Tajudeen) who would not help do any house chores. Barikisu asked the parents to let her other two brother’s help in the house chores but the parents will not granted her this request saying that one day she will be a home keeper. The little girl after some time one day asked the parents ‘It’s is Fair’ that I have two brothers yet I am the only one doing all the house chores? One day her teacher Mr. Menka asked the class to write an essay on what they do at home. Barikisu writing the essay took her time and wrote the whole story of what she does at home. She wrote about the sweeping, the grinding, the pounding, the washing, the cooking, and the fetching of water all alone. The teacher called and asked her if all what she wrote was true and she answered yes. Mr. Menka after further inquiries met with Barikisu parents and explained to them that their daughter is a clever girl in school and she could perform better if she was allowed some more time to learn. The parents after listening to the teacher thanked him for his visit and all that he has told them. Mr. and Mrs. Bansah then decided their two sons should share the house chores with Barikisu, they were not happy and try to complain but their father order that they should share in the house chores. Barikisu was beaming with smiles because she could now have more time to learn. They was an essay competitions in their school, Barikisu was part of the contestant and won that competition to the joy of the parents, brothers and everyone.

Rebecca said house chores should not be only for girls but boys should also get involved.