Librarian meeting in Upper East, Ghana

Paul Ayutoliya writes:

On 1st October 2019, CESRUD/FAVL Ghana community libraries staff held it’s end of month (September) meeting at the Sumbrungu Community Library. We discussed  happenings in the community libraries from the previous months, what went right in the respective libraries and what needed to be improved upon. As chair of the meeting, I used the opportunity to thanked librarians for their good effort during the Vacation Reading Classes. All the librarians did well during the reading classes. We are hoping for same commitment when other reading programs are organized. I encouraged all to also read ourselves as we encourage others to read. At least one story book a day, one novel a month. This will helped us improve upon the way we communicate as leaders of our respective community libraries. The librarians contributing to the meeting  mentioned of a number of reading activities they were able to undertake during the month such as organizing group reading, games, visit to schools among others.

We are all reading one novel this month titled The Flying Ostrich by Diana Bamfort McBagonluri, we will be meeting to discuss one in while and we let you know our views on it.

Rencontre avec le président CVD de Béréba, #Burkina

Rencontre entre l'animateur de FAVL et le président CVD de BérébaDans le cadre de la réouverture de la bibliothèque de Béréba, l’animateur de FAVL Boué Alidou a effectué le jeudi 26 septembre une mission à Béréba. Au cours de cette mission, il a rencontré le président CVD de Béréba. Des échanges fructueux sur la réouverture de ladite bibliothèque ont été discutés. De bonnes perspectives sont en cours dans ces jours proches.

Encadrement en lecture à la bibliothèque de Karaba, #Burkina

La gérante de Karaba encadre cet enfant en lectureDomboué Hakahoun est gérante de la bibliothèque communautaire de Karaba dans la commune de Houndé. Elle se sacrifice pendant ses heures d’ouvertures de la bibliothèque à accompagner les jeunes lecteurs dans la lecture. Pour elle, c’est une façon d’apporter sa pierre à la construction de la nation.

A brief update on happenings at the Sumbrungu Community Library #Ghana

From Paul Ayutoliya:

Patronage at the community library during the night session yesterday and previous nights have been very impressive. The patrons were mostly young adults. Some were working on assignment from schools, some were drawing, others read maths and science. The young children who came to the library were busy reading different kinds of story books like A is for Ampe, the Cat and Dog Series among others. Some Polytechnic students were also in the library for studies. At a point the room was almost getting full as I sat quietly also reading a novel titled Ancestral Sacrifice. I want to say that the community libraries indeed are working and contributing immensely to the joy of reading for many rural folks. It is our hope more people will embrace reading at all time for pleasure, fun, vocabulary improvement, knowing more about events elsewhere and much more.

Renforcement des capacités des gérants de bibliothèques zone du Tuy, #Burkina

Ce 7 octobre 2019 a eu lieu à Houndé dans la province du Tuy, une séance de renforcement des capacités des gérants de bibliothèques en animation des activités. Ont pris part les gérants des bibliothèques venus de Boni, karaba, Dohoun, Koumbia et de Niankorodougou. Pour cette première journée, ils sont exercés et se familiarisés aux activités de : Dessin des maques en papier, jeu de mots croisés, Scrabble, sudoku, lecture et discussion de livre, lecture de bandé dessinée et de contes oraux. La satisfaction du représentant fut grande vue la participation des participants et leur volonté de reprendre certaines activités qu’ils ont bien aimé. La deuxième journée s’annonce plus intéressant car les gérants plus jamais mobiliser à réussir ce pari pour faire vivre leur bibliothèque.

Rencontre de relance de la signature de la convention de cession de la bibliothèque de Bougounam #Burkina

Dans le cadre de la promotion des bibliothèques et de la lecture, le représentant national de FAVL-BF Sanou Dounko a effectué une mission à Goury dans la province du Zondoma ou il a été reçu par Monsieur Kam Zièmè, secrétaire général de la mairie, en l’absence du maire et des adjoints. Le représentant a d’abord présenté FAVL-BF et ses activités suivi d’un rappel de l’historique de la bibliothèque de Bougounam établie avec le soutien des donateurs, de FAVL-BF et le village de Bougounam. Il a aussi fait un bilan des actions déjà menées par rapport au projet de signature d’une convention de cession de la bibliothèque Bougounam à la commune de Gourcy. Monsieur Kam après avoir pris connaissance de ses informations et des activités, a loué les efforts fournis. L’administration étant une continuité, Mr Kam a promis de contacter ses prédécesseurs pour avoir une idée du dossier. Pour le moment, il souhaite avoir une version électronique du projet de convention de cession pour prendre connaissance du contenu, apporter des suggestions ou amendements et le soumettre aux conseillers municipaux lors d’une session pour approbation. Il aimerait inviter FAVL à participer à cette session du conseil municipal de la commune de Gourcy pour donner plus de détails. Selon toujours ses dires, une session est prévue courant nombre 2019. Au sortir de la rencontre, il y a espoir que les choses vont bouger vu les propos du secrétaire général de la mairie.

Formation en informatique, Houndé #Burkina

Koura Donkoui, point focale de FAVL a Houndé, a supervisé une session de formation en informatique pour le compte des jeunes filles des lycées et collèges de Béréba, Karaba, Pê et Houndé. Au nombre de dix participantes, cette formation avait pour objectif de familiariser les filles du milieu rural à l’outil informatique incontournable de nos jours dans toutes les administrations publiques et privées du monde. Le jeudi 24 septembre, à partir de 8h, ce fut l’accueil et l’installation des participantes. La session a démarré vers 10h avec une présentation des différentes parties de l’ordinateur. Il faut noter que la moitié des filles avait déjà suivi une initiation préalable au centre. La méthode de tutorat a beaucoup prévalu au cours de cette séance. Au bout de trois heures de travaux, les nouvelles filles ont créé, enregistré des documents Word et saisi chacune au moins un paragraphe. Elles ont par la suite appris la mise en forme des textes saisis (la police, la taille, gras, italique, souligné, les alignements, les retraits, le remplissage des couleurs…). Elles se sont ensuite exercées avec les tutrices qui avaient déjà une maitrise de ces notions. Cette première journée prit fin vers 17h. La journée du vendredi 25 septembre 2015 a démarré à 7h30 avec des exercices de consolidation des connaissances acquises suivies par la notion d’insertion de tableau et d’autres éléments dans un texte. Elles ont ensuite tracé des tableaux de leur emploi du temps à l’école. Elles étaient visiblement motivées au cours des deux jours de formation. Les filles venues de Béréba ont suggérées l’organisation d’autres séances à leur intention pendant les congés ou les vacances afin de maîtriser l’outil informatique. La séance a pris fin vers 13h30mn avec une satisfaction générale des participantes et surtout avec l’espoir de pouvoir revenir pour d’autres séances de recyclage.

Visite de à la bibliothèque communautaire de Bougounam #Burkina

Le 2 octobre 2019, Sanou Dounko a visité la bibliothèque communautaire de Bougounam dans la commune de Gourcy, province du Zondoma. Lors de cette visite, il a pu constater une bibliothèque propre et des livres bien rangés. La vérification des outils de gestion démontre que le gérant Zebret Moumini respecte ses heures d’ouverture et est disponible pour les lecteurs. Pour encourager les usagers, un lot de 73 livres composé de livres produits au centre multimédia de Houndé, de livres photos réalisés par FAVL et des Bandes dessinées a été remis à la bibliothèque. Mr Sanou en a profité de sa visite pour animer une série d’activités de lecture autour des livres remis avec une dizaine d’enfants venus à la bibliothèque. Au cours de ces activités, il a été donné de constater que ces enfants sont se familiarisés à la bibliothèque parce qu’ils connaissent ce que sait qu’un auteur d’un livre, le titre et arrivent à découper les mots avant de lire. A la fin des activités, des bonbons ont distribués aux participants et un rendez-vous a été pris pour d’autres activités. La suite de la visite a été consacrée à une séance de travail avec le gérant pour améliorer la qualité de ses rapports d’activités, un jeu de Scrabble et la peinte des chaises au sein de la bibliothèque. Il a terminé sa visite par une petite rencontre avec Zougrana Zakaria un membre de la communauté qui soutient le gérant et essaie de faire un plaidoyer auprès des responsables du village afin qu’ils accompagnent la bibliothèque. Zebret Moumini s’est réjouie de la visite qui lui a permis d’améliorer les mois à venir la rédaction de ses rapports mais aussi de bien gérer et mener ses activités.

Résumé des activités de la bibliothèque de Kiembara août 2019 #Burkina

Amener les enfants à s’occuper utilement à travers la lecture est un moyen efficace pour dissimuler de temps en la peur dans la zone. C’est ainsi que monsieur Niamoukara Corneille, chargé de la gestion de la bibliothèque communautaire de Kiembara, dans la province du Sourou essaie de faire vivre la bibliothèque à travers des activités d’animation. Pour cette période du mois d’août 2019, il a :

• Organisé une séance de jeu de cartes le 10 août avec 7 enfants dont 4 filles et 3 garçons. Durant une heure et demie, sans insultes ni querelle, les enfants se sont amusés à travers le jeu carte appelé « Wari » c’est-à-dire le jeu du riche. Le champion est celui qui aura plus de cartes à la fin du jeu.
• Animé une séance d’histoire drôles réalisée le 17 août sous le hangar de la bibliothèque. Chaque enfant a pu raconter une histoire drôle en dioula. Celle qui a été plus aimé est la suivante : Un mangeur de chien abat d’un coup un chien. Le croyant mort, il lui a mouille les poils avec de l’eau et le recouvre de paille. Il entre dans une maison prend une boite d’allumettes. Lorsqu’il alluma la paille, le chien s’évada dans le village. Très découragé, il commença à la recherche du chien. Chaque personne qu’il rencontre, il lui demande s’il n’a pas vu un chien avec les poils mouillés ?
Ce fut un très moment de rire pour le monde.
• Organisé une séance de devinettes le 21 août avec 9 enfants. L’objectif de cette activité était de permettre aux enfants de réfléchir un bout de temps. La devinette suivante : Je présent 3 fois au canada et moi Paris serait prix. Qui suis-je ?
Elle n’a pas été facile selon les enfants car ils n’ont pas pensé à la lettre «A».
• En dehors de ces activités, il a enregistré deux abonnés (élèves), 160 fréquentations et 93 livres sortis.

Résumé des activités de la bibliothèque de Bougounam août 2019 #Burkina

Durant cette période du mois d’août 2019, Zebret Moumini, gérant de la bibliothèque de Bougounam dans la commune de Gourcy, province du Zondoma a mené les activités suivantes :

• Un enregistrement de 324 fréquentations et 121 livres sortis.
• Une séance de lecture organisée le 24 août avec une participation de 19 enfants dont 10 filles et neuf garçons. Les participants ont chanté durant une dizaine de minutes avant de débuter la lecture. Un tour de table a permis à chacun de lire au moins un paragraphe. Les petites erreurs de prononciation ont été corrigées leurs camarades. Les meilleurs lecteurs ont eu comme récompenses des applaudissements.
• Une séance de conte orale en date du 25 août qui a vu la présence d’une vingtaine d’enfants tous de la classe du CE2. Le conte du jour a été L’aigle et la poule. Selon le conte, la bonne amitié entre l’aigle et la poule a tourné au pire lorsque la poule a fait perdre l’aiguille de l’aigle. Etant ingrat, l’aigle demande le remboursement de son aiguille. Au terme du conte, les participants n’ont pas aimé le comportement de l’aigle. Ils ont tous déploré la réaction de celui-ci et disent avoir compris pourquoi, l’aigle ramasse toujours les poussins de la poule.
• Une sensibilisation sur la politesse des enfants. Ce sont 13 enfants qui ont pris part à cette activité réalisé le 27 août. Le gérant a commencé par raconter une petite anecdote sur le comportement de deux enfants dont un est poli et l’autre impoli. A la suite, il a demandé à ce que chaque participant donne son appréciation. C’est ainsi que l’enfant poli a été le plus aimé. Le gérant en a profité pour inviter les enfants à être poli. Il a aussi donné quelques mots de politesse : Pardonne-moi, Bonjour, s’il vous plait…

Zebret Moumini gérant de la bibliothèque espère poursuivre ces activités afin de donner le goût de la lecture aux enfants et apporter sa modeste contribution pour l’amélioration du niveau en lecture des tous petits.

Jeu de waré à la bibliothèque Humanitas de Bobo #Burkina

La gérante de la bibliothèque Humanitas au secteur 21 de Bobo, Ganamé Barkissa, a organisé le 25 septembre 2019, une séance de jeu de Waré. Une dizaine d’enfants ont part à cette activité d’apprentissage et de distraction. Habitués à le jouer simplement à partir du creusage de trous directement sur le sol, deux enfants ont montré à leurs camarades leur savoir-faire. Ce fut une journée de découverte pour certains. La gérante leur a invité de fréquenter la bibliothèque pour apprendre à lire et à jouer.

APPLY NOW! EIFL PUBLIC LIBRARY INNOVATION AWARD

The new EIFL Public Library Innovation Award, for public libraries that are teaching digital skills in innovative ways and that are bringing people online, is now open for applications. Digital skills are needed more and more, in work and in daily life. In an ever-changing technology environment, people need lifelong opportunities to learn new digital skills. Equipped with computers and the internet, public libraries have become important players in bringing people online and providing digital skills.

The award is open to all public and community libraries in developing and transition economy countries that are teaching digital skills in innovative ways and that are bringing people online. The prize includes US$1,500 and wide publicity through EIFL’s global communication channels and networks. The deadline for submitting applications is Monday, 25 November 2019. Applications will be accepted in English, French, Russian and Spanish. You can find the full details and application criteria and procedures here.