Bibliothèques dans le Tuy #Burkina

Pendant le mois de juin 2020, la plus part des Bibliothèques communautaire du Tuy ont connu la reprise de leurs activités. Mais il faut noter que la semaine du 01 au 07 juin 2020, les Bibliothécaires étaient quelques peu en déplacement hors de leur lieu de travail. Des absences ont été constatées dans des Bibliothèques de Boni, Koho, Karaba et Dohoun. Elles se sont véritablement ouvertes dans la semaine du 10 au 12 juin 2020. Une sortie le 10 juin à Boni, mon permis de constater l’ouverture avec le respect des mesures barrières sur la propagation de la maladie (COVID 19). La mairie de Boni s’est attelée pour assurer un dispositif de lavage des mains plus du savon au Bibliothécaire. C’est également le même son de cloche constaté dans les Bibliothèques de Sara, Dohoun, Karaba et Koho pendant cette même période. A Koumbia, pas de réaction des autorités pour l’ouverture de la Bibliothèque. Les Bibliothèques sont pour l’instant moins fréquentées par les lecteurs à cause de la rupture causée par le COVID 19 et les travaux champêtres. Les activités menées sont une séance de lecture guidée, dessins et récupération des livres en retards avec les élèves à Dohoun, lecture guidée, discussions et interview un lecteur à Boni, enregistrement des livres CMH à la bibliothèque de Koho.

Communication avec le secrétaire général de la mairie de Guibaré #Burkina

Dans le cadre du suivi des activités des bibliothèques soutenues par Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL, le représentant national Sanou Dounko a eu le 24 juin une communication téléphonique avec monsieur Ouédraogo Kiswinsida Benjamin, secrétaire général de la mairie de Guibaré. Il a appris à travers cette communication que les autorités de la mairie de Guibaré en collaboration avec le chef de la circonscription de l’éducation de base (CCEB) de ladite commune ont trouvé un enseignant qui se chargera de la gestion de la bibliothèque communautaire de Guibaré. Monsieur Nacoulma Roland, a fait le nettoyage de la bibliothèque suivi d’un inventaire du matériel et des documents. Pour l’instant, la bibliothèque est toujours fermée. Les autorités de la mairie s’activent à trouver un consensus avec les responsables du groupement qui avait offert leur bâtiment pour service de bibliothèque pendant la phase du projet Béog Biiga II de catholic relief services (CRS). En rappel la bibliothèque communautaire de Guibaré a été mise en place par FAVL-BF avec le financement du projet Béog Biiga II CRS en 2015 et le bâtiment qui a servi de bibliothèque a prêté par un groupement du village. FAVL-BF espère que tout rendre dans l’ordre le plus vite possible afin que les communautés puissent reprendre la lecture.

Commentaire d’un lecteur de la Bibliothèque de Boni #Burkina

Je m’appelle Daniel. Je suis élève en classe de 3e au CEG. La bibliothèque de Boni est le lieu que je fréquente beaucoup à cause de ma passion à la lecture. Mais tout d’un coup, nous avons observé une rupture de la lecture due à la pandémie (COVID 19). Grâce aux efforts des autorités, la propagation de cette maladie à puis être maîtrisé. Ainsi, c’est avec enthousiasme que nous accueillons l’ouverture de la Bibliothèque. Cette reprise de la lecture, nous permettrons de lire dans les livres, des histoires merveilleuses et des aventures passionnantes. Alors je vous invite chers(e) lecteurs et lectrices de reprendre la route de la bibliothèque tout en respectant les mesures barrières édictées par les autorités.

Deux lecteurs à la médiathèque de Kaya, #Burkina

Ce 8 juillet 2020, j’ai rencontré à la médiathèque de Kaya, Souleymane et sa petite sœur Latifa. Je leur ai demandé la raison de leur présence à la médiathèque. C’est ainsi, que Souleymane m’a fait savoir qu’ils viennent regarder et lires des livres. En effet, Souleymane est en classe du CP2. Il a découvert la bibliothèque lorsqu’il faisait la classe du CP1. Depuis, lors, il la fréquente les jours qu’il ne va pas à l’école. Étant donné que ce sont les vacances, il vient accompagné de sa sœur pour lire. Cela permet à sa sœur Latifa de regarder des images des livres. Souleymane et Latifa disent entre contents de la présence de la médiathèque de Kaya.

Visite d’échanges du représentant national de FAVL-BF et le directeur CENALAC #Burkina

La journée du 3 juillet 2020, a été marqué par une visite suivi d’échanges entre Sanou Douno, représentant national de FAVL et Kingtega Christian, directeur du centre national de lecture et d’animation culturelle (CENALAC). Leurs échanges ont porté sur l’évolution de la convention de partenariat entre le CENALAC et FAVL-BF élaborée il y a environ une année. Sur ce sujet, le directeur du CENALAC dit que la convention est toujours en cours. Le représentant national de FAVL-BF, a appris avec le directeur du CENALAC que des réflexions sont en cours afin d’intégrer une des bibliothèques de la commune de Houndé, la médiathèque de Kaya, et la bibliothèque de Kongoussi dans le réseau des CELPAC du CENALAC. Dounko a apprécié cette information et s’est disponible à apporter des informations si besoins y est. Enfin, Dounko a parlé des difficultés que les gérants des bibliothèques communautaires des provinces du Bam et du Sanmatenga en ce moment. Selon certains dires, nombreux parmi ces gérants ne perçoivent pas de frais de motivation mensuelle du fait qu’ils ne sont engagés par leur commune comme des agents communaux. Le représentant va les rencontrer les jours pour mieux comprendre et des plaidoyers.

Le prix du meilleur gérant du mois des gérants des bibliothèques du réseau de FAVL-BF #Burkina

L’association Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL a initié cette année 2020, le prix du meilleur gérant du mois des gérants des bibliothèques de son réseau qu’elle soutient et appuis. Après les gérants des bibliothèques de Rouko (Kinda Robert) et Rollo (Kinda adissatou), c’est au tour de celui de la bibliothèque de Bougounam (Zebret Moumini). Il est le gérant de la bibliothèque communautaire de Bougounam dans la commune de Gourcy chef-lieu de la province du Zandoma. De janvier à mai 2020, Zebret Moumini, a toujours passé son temps à la bibliothèque pour recevoir les lecteurs et les visiteurs même pendant la période de la pandémie du coronavirus. Il a collecté durant ces 5 mois les données suivantes : 865 sorties de livres dont 417 œuvres d’auteurs africains et 4440 de fréquentation. Il a animé 6 activités avec les enfants et a lu 5 romans. En rappel, le prix du meilleur gérant du mois, est une initiative de FAVL pour encourager les gérants des bibliothèques de son réseau à plus d’ardeur au travail, l’animation des activités, les sensibilisations des communautés, la collecte et la transmission des données au représentant national de FAVL-BF

Don de livres à la bibliothèque de Boni

La bibliothèque communautaire de Boni dans la province du Tuy, a reçu le 18 mars 2020, un don de 148 livres pour enfants de la part de monsieur Bondé Makhan Patrick. Monsieur Patick a été le premier maire de la commune de Boni. Très soucieux du développement de la commune de Boni, ce fils a trouvé nécessaire de renforcer le fond documentaire de la bibliothèque. Pour lui, la lecture est l’une des bonnes voix pour le développement intellectuel d’une communauté. Tout en souhaitant bon usage du présent don, il invite les filles et fils de la commune à la lecture, à fréquenter la bibliothèque pour se cultiver et d’acquérir des connaissances. Au nom des lecteurs, le gérant Sinkodo Luc, a remercié monsieur Makhan et lui a souhaité vent dans ses fonctions.

Impression et distribution de livres CMH aux bibliothèques, #Burkina

Dans le cadre de la promotion de la lecture dans les bibliothèques du réseau de FAVL-BF, Sanou Dounko a impression plus d’une centaine de livres qu’il a distribué dans les bibliothèques du Tuy. Les impressions vont se poursuivre afin toutes les bibliothèques du réseau de FAVL-BF et certaines puissent bénéficier. Le centre multimédia de Houndé (CMH) est une initiative de FAVL-BF en collaboration avec la mairie de Houndé, grâce au financement du Rotary International Sun-nyvale (Etats-Unis) en partenariat avec le Rotary Ouaga Savane (Burkina Faso). En rappel, le CMH a pour vocation de promouvoir les talents locaux dans le domaine des arts graphiques et littéraires. Les livres produits au centre multimédia de Houndé sont adaptés aux lecteurs des bibliothèques et sont très appréciés. FAVL-BF, invite tous ceux qui sont intéressés à envoyer leurs illustrations et textes pour produire leurs livres.

Visite du CELPAC de Wemtenga, Ouagadougou #Burkina

Le 29 juillet 2020, le représentant national de FAVL-BF, Sanou Dounko, a visité le centre de lecture et d’animation culturelle (CELPAC) de Wemtenga situé à l’arrondissement 5 de Ouagadougou. Ce centre fait partie du réseau du centre national de lecture et d’animation culturelle (CENALAC) sous la houlette du ministère de la culture des arts et du tourisme du Burkina Faso. Géré par Nana Lucienne depuis 2017, le centre est ouvert à tout le public et l’abonnement est gratuit. Il est ouvert les lundi, mercredi, jeudi, vendre et samedi. En plus du bâtiment offert par la commune, elle contribue à l’achat des fournitures de bureau, la paie des factures d’eau et d’électricité. Lucienne initie de temps en temps des activités improvisées au profit des jeunes lecteurs car les activités demandant un grand nombre de public ont besoin de moyens financiers. La maladie du coronavirus a occasionné beaucoup de livres en retard. Pour Nana Lucienne, la lecture est moins pratiquée par les élèves de nos jours à Ouagadougou il faut un grand effort pour relever ce défi. Le représentant de FAVL-BF a expliqué à la gérante du centre, l’implantation, le fonctionnement et les difficultés rencontrées par les bibliothèques soutenues par le réseau des bibliothèques de FAVL-BF. Il a aussi expliqué le centre multimédia de Houndé et les livres produits sans oublié échos des bibliothèques. Il a remis 9 copies de Echos des bibliothèques et 3 copies du livre CMH : Le monde a changé ! La maladie du coronavirus COVID-19.

Séance d’encadrement sur les stratégies de faire de bons livres CMH #Burkina

Le 14 juin 2020 a eu lieu au centre multimédia de Houndé, une séance d’encadrement sur la bonne rédaction des textes des livres CMH. Trois filles parmi ces talents locaux, Donkoui le point focal de FAVL-BF Houndé, Boué Alidou animateur de FAVL et Bazoun Robert, illustrateur des livres ont pris part à cette séance. Durant deux heures de temps, les participants ont partagé les bonnes stratégies pour faire de bons livres. Parmi ces stratégies les plus importantes sont :

  1. Avant d’écrire il faut identifier le public cible et penser de l’objectif à atteindre auprès du public cible ;
  2. Au stage d’écriture, il faut utiliser un vocabulaire que le public cible comprend, construire des phrases courtes et logiques ; regroupez les idées en paragraphes cohérents et bien reliés par des connecteurs logiques; choisir des formulations conviviales, qui attirent l’attention du lecteur et l’incitent à l’action, utiliser une langue correcte (grammaire, orthographe, ponctuation), mettre les accents sur les lettres même si celles-ci sont écrites en majuscule pour éviter la confusion surtout si les écrits sont réservés aux enfants, éviter d’employer le «Je» dans les conclusions de livres, construire des phrases courtes et faciles à lire avec logique (sujet + verbe + compléments).
  3. Au stage d’illustration, il faut illustrer des dessins avec des fond d’images qui donne plus de la qualité à l’image, éviter l’ajout des bulles au images des livres parce qu’ils ne sont pas des bandes dessinées et faire en sorte que les dessins soient dans le même forma.
  4. Au moment de la relecture et correction il faut, une première relecture « dans la peau du lecteur » pour vérifier que vous donnez au lecteur toutes les informations nécessaires, formulées clairement, ensuite une deuxième relecture «correction» pour vérifier et corriger toute erreur grammaticale ou orthographique.
  5. Au stage de l’impression, il faut lire à haute voix chaque copie que vous voulez imprimer pour éviter de faire des erreurs et annuler beaucoup d’exemplaires.

Cette activité d’encadrement a fait du bien selon les participants qui, espèrent améliorer la qualité des textes et illustrations les prochaines fois.Les filles ayant pris part à la séance ont apprécié positivement cette activité. Elles se réjouissent de cette activité qui les a donnés plus de tonus mais aussi les encourage à améliorer les textes pour les prochains écrits. Avant de partir, des copies de livres imprimées ont remis aux auteurs.

Nouvelles des bibliotheques dans le Tuy, #Burkina

De Sanou Dounko:

Les bibliothèques de Boni, Karaba, Dohoun, Sara et Koho sont ouvertes sauf celle de Koumbia n’est pas ouverte. Malgré ma lettre de recommandation d’ouverture, la bibliothèque est toujours fermée. Le gérant, dit avoir eu un échange avec la secrétaire générale de la mairie. Elle lui a dit d’attendre qu’elle va lui revenir. Celles qui sont ouvertes sont moins fréquentées selon les gérants. Les raisons avancées sont la maladie de la COVID-19 qui a occasionné les vacances précipitées des élèves mais aussi les travaux champêtres qui
viennent de commencer.

Leur difficulté principale est le retard des livres parce que la fermeture des établissements pour lutter contre la maladie du coronavirus a été brusque. Les lecteurs n’ont pas eu le temps de remettre leurs livres. Le gérant de Koumbia est à 9 mois sans rien percevoir comme modification. Il se débrouille à travers la fabrication des briques en pierres taillées. Du coté de Boni, rien n’a changé. Les gérants de Dohoun, Karaba et Sara n’ont de problème de salaire. Ce qu’il faut noter est la fin de la convention en décembre 2020; la bibliothécaire sera remerciée si la mairie ne change pas de proposition. Je lui ai rappelé cette information.

Visite à la bibliothèque de Koho, #Burkina

La bibliothèque communautaire de Koho dans la commune de Houndé a ouvert ses portes aux lecteurs en début d’année 2020. Fermée de mi-mars à mai pour des raisons de lutte contre la propagation de la COVID-19, elle a elle rouverte ses portes en début juin. Pour s’assurer de son bon fonctionnement, le représentant national de FAVL-BF Sanou Dounko et Yambouyo Karafa, président du comité villageois de développement (CVD) sont allés la visiter le lundi 15 juin 2020. C’est bibliothèque bien entretenu et propre qu’ils ont trouvée. La mairie de Houndé a offert une station de lavage de mains pour les barrières de lutte contre la propagation de la COVID-19. Yambouyo se réjouit du fait que le bâtiment en dehors de quelques rencontres du village, est occupé utilement pour permettre aux élèves de lire. Il a salué cette initiative de bibliothèque qui va donner le goût de la lecture aux élèves. Le représentant lui a fait savoir, que FAVL attend toujours la contribution de la mine de Houndé pour augmenter le fonds documentaire. Yambouyo a encouragé la gérante dans a bonne gestion et d’encadrement des jeunes lecteurs. Il a promis également de sensibiliser les femmes du village à fréquenter la bibliothèque.

Bilan des activités de la bibliothèque de Bougounam mois de février 2020

Zebret Moumini, gérant de la bibliothèque communautaire de Bougounam dans la commune de Gourcy, province du Zamdoma a mené durant le mois de février 2020, plusieurs activités au profit des usagers de la bibliothèque. Il a enregistré 249 de sorties de livres et 1137 fréquentations. En plus des données collectées, il a animé le 15 du mois une séance de lecture guidée avec 36 enfants, puis une séance de contes le 16 février avec 42 enfants enfin une sensibilisation sur les bonnes aptitudes à adopter au moment de la chaleur le 19 février avec 38 enfants. Il s’est aussi intéressé à la lecture de roman Loin de mon père de Véronique Tadjo. Le résumé du roman est le suivant : Une jeune métisse rentre en Côte d’Ivoire où son père vient de mourir. Alors qu’elle prend en main l’organisation des obsèques, une inconnue vient lui réclamer l’héritage de son fils révélant ainsi la vie secrète de ce père tant aimé. Zebret invite les lecteurs à lire ce roman découvrir l’œuvre et son histoire.