Interview avec un lecteur de la bibliothèque de Dohoun #Burkina

Amos est un élève de la classe de 3e au CEG de Dohoun. Rencontré le mercredi 24 juin 2020, il ne cache pas ses impressions sur l’importance et la fréquent de la bibliothèque. Il dit commencé à fréquenter la bibliothèque de Dohoun étant en classe de CE1. Il est content aujourd’hui d’avoir acquérir le savoir dans cette bibliothèque. Il se dit passionné de la lecture surtout les livres de bandes dessinées. Il apprécié le travail du bibliothécaire qui est souvent assit seul sans lecteur. Il invite les gens à la fréquenter afin d’améliorer leur niveau de culture.

Lecteur au lycée départemental de Béréba #Burkina

Moi je me nomme Sako , élève en classe de 2nd au lycée départemental de Béréba. Les frasques d’Ebinto est mon livre préféré. Je suis un passionné de la littérature africain. J’ai aimé la lecture quand j’étais en classe de CM1. Le faite de lire régulièrement m’a permis d’avancer rapidement dans mes études. Je suis consciente de cela et je vais continuer à lire pour encore mieux réussir.

Commentaire de lecteur à Boni #Burkina

Je me nomme Nasser. Je fais la classe de 3e au CEG de Boni. Je suis un lecteur de la bibliothèque de Boni depuis mon CM2. Cela me fait maintenant 4 ans que je fréquente cette bibliothèque. Cependant il faut dire que l’apparition de la maladie à coronavirus nous a fait observer pendant 02 mois une pause à la lecture. Sa réouverture m’est qu’une joie car nous allons reprendre à vivre nos instances admirations et découvertes dans les livres. Je veux beaucoup améliorer mon niveau en français pour répondre aux attentes pendant mon cursus scolaire.

Visite de Combary Charles au bureau de FAVL-BF

Le 24 juin 2020, Sanou Dounko, représentant national de FAVL-BF a reçu au bureau de FAVL-BF, monsieur Combary Charles. Monsieur Combary est écrivain et président fondateur de Action pour le Développement par la Culture et la Solidarité (ADACS) à Fada. Il est passé présenter ses œuvres en ventes au représentant national de FAVL-BF. Il faut noter que les œuvres de monsieur Comabary sont produit localement dans les secrétariats publics. Il a été encouragé par le représentant de FAVL-BF qui lui présenté aussi les livres produits au centre multimédia de Houndé (CMH). Les deux ont eu de très bons échanges sur la production des livres et sont échangés les contacts pour les prochaines fois.

Une sortie à la bibliothèque de Dohoun #Burkina #lwili

Le mercredi 24 juin 2020, une sortie à la bibliothèque de Dohoun. J’ai encouragé deux lecteurs à s’intéresser au jeu de scrabble et au jeu mots croisés. La partie était intéressante et les lecteurs très motivés. J’ai ensuite profité du temps pour faire une interview à un élève de la classe de 3e ; un des fidèle lecteurs de la bibliothèque. Le bibliothécaire et moi ont par la suite eu des échanges sur la lecture de échos des bibliothèques. Car ils sont rangés de sorte à ne pas être disponible aux lecteurs. Je lui ai demandé à ce qu’il les rapproche des places des lecteurs et travailler en sorte à ce que les lecteurs aient le gout de la lecture de ces bulletins échos des bibliothèques.

Rencontre mensuelle des bibliothécaires de Koumbia, Sara, Boni, Dohoun, Karaba et Koho #Burkina #lwili

La journée du 13 juin 2020 a connu la rencontre mensuelle des Bibliothécaires. Cette rencontre a vu la participation des gérants de Koumbia, Sara, Boni, Dohoun, Karaba et Koho. Des activités ont été menées pour renforcer la capacité des Bibliothécaires tel que la lecture et discussion sur le livre la maladie à coronavirus.    Discussion et encouragements des gérants sur les activités d’animations ; les défis à relever dans les bibliothèques (la fréquentation des lecteurs et les activités d’animations).   Encadrement sur comment rédiger vite et bien suivi d’un exercice de rédaction d’une demande d’absence. La rencontre a connu également une séance de lecture individuelle et résumé d’un livre CMH. Le représentant de FAVL à appeler les Bibliothécaires  a resté beaucoup assidu dans leur lieu de travail pour encourager les lecteurs à le fréquenter. Débuté à 09h00, la rencontre a pris fin aux environs de 14h.    

Des volontaires engagés pour écrire des livres au centre multimédia de Houndé #Burkina #lwili

Le jeudi 02 juillet 2020 à la bibliothèque de Dohoun, 03 élèves ; fidèles lecteurs de ladite bibliothèque passionné de la lecture se sont engagement désormais à écrire des livres pour enfants au grand bonheur des usagers de la bibliothèque. Ils sont de la classe de 3e donc candidat aux examens du BEPC. Mais ils sont sereins et optimiste de la tâche qui les attende. Ils ont reçu ce jour une petite formation sur comment écrire un livre pour les enfants. Il compte écrire chacun leur premier livre pendant ce mois de juillet 2020. Ils seront à Houndé fin juillet pour les saisies de leurs textes. Courage à eux !

Bibliothèques dans le Tuy #Burkina

Pendant le mois de juin 2020, la plus part des Bibliothèques communautaire du Tuy ont connu la reprise de leurs activités. Mais il faut noter que la semaine du 01 au 07 juin 2020, les Bibliothécaires étaient quelques peu en déplacement hors de leur lieu de travail. Des absences ont été constatées dans des Bibliothèques de Boni, Koho, Karaba et Dohoun. Elles se sont véritablement ouvertes dans la semaine du 10 au 12 juin 2020. Une sortie le 10 juin à Boni, mon permis de constater l’ouverture avec le respect des mesures barrières sur la propagation de la maladie (COVID 19). La mairie de Boni s’est attelée pour assurer un dispositif de lavage des mains plus du savon au Bibliothécaire. C’est également le même son de cloche constaté dans les Bibliothèques de Sara, Dohoun, Karaba et Koho pendant cette même période. A Koumbia, pas de réaction des autorités pour l’ouverture de la Bibliothèque. Les Bibliothèques sont pour l’instant moins fréquentées par les lecteurs à cause de la rupture causée par le COVID 19 et les travaux champêtres. Les activités menées sont une séance de lecture guidée, dessins et récupération des livres en retards avec les élèves à Dohoun, lecture guidée, discussions et interview un lecteur à Boni, enregistrement des livres CMH à la bibliothèque de Koho.

Communication avec le secrétaire général de la mairie de Guibaré #Burkina

Dans le cadre du suivi des activités des bibliothèques soutenues par Amis des bibliothèques de villages africains/FAVL, le représentant national Sanou Dounko a eu le 24 juin une communication téléphonique avec monsieur Ouédraogo Kiswinsida Benjamin, secrétaire général de la mairie de Guibaré. Il a appris à travers cette communication que les autorités de la mairie de Guibaré en collaboration avec le chef de la circonscription de l’éducation de base (CCEB) de ladite commune ont trouvé un enseignant qui se chargera de la gestion de la bibliothèque communautaire de Guibaré. Monsieur Nacoulma Roland, a fait le nettoyage de la bibliothèque suivi d’un inventaire du matériel et des documents. Pour l’instant, la bibliothèque est toujours fermée. Les autorités de la mairie s’activent à trouver un consensus avec les responsables du groupement qui avait offert leur bâtiment pour service de bibliothèque pendant la phase du projet Béog Biiga II de catholic relief services (CRS). En rappel la bibliothèque communautaire de Guibaré a été mise en place par FAVL-BF avec le financement du projet Béog Biiga II CRS en 2015 et le bâtiment qui a servi de bibliothèque a prêté par un groupement du village. FAVL-BF espère que tout rendre dans l’ordre le plus vite possible afin que les communautés puissent reprendre la lecture.

Commentaire d’un lecteur de la Bibliothèque de Boni #Burkina

Je m’appelle Daniel. Je suis élève en classe de 3e au CEG. La bibliothèque de Boni est le lieu que je fréquente beaucoup à cause de ma passion à la lecture. Mais tout d’un coup, nous avons observé une rupture de la lecture due à la pandémie (COVID 19). Grâce aux efforts des autorités, la propagation de cette maladie à puis être maîtrisé. Ainsi, c’est avec enthousiasme que nous accueillons l’ouverture de la Bibliothèque. Cette reprise de la lecture, nous permettrons de lire dans les livres, des histoires merveilleuses et des aventures passionnantes. Alors je vous invite chers(e) lecteurs et lectrices de reprendre la route de la bibliothèque tout en respectant les mesures barrières édictées par les autorités.

Deux lecteurs à la médiathèque de Kaya, #Burkina

Ce 8 juillet 2020, j’ai rencontré à la médiathèque de Kaya, Souleymane et sa petite sœur Latifa. Je leur ai demandé la raison de leur présence à la médiathèque. C’est ainsi, que Souleymane m’a fait savoir qu’ils viennent regarder et lires des livres. En effet, Souleymane est en classe du CP2. Il a découvert la bibliothèque lorsqu’il faisait la classe du CP1. Depuis, lors, il la fréquente les jours qu’il ne va pas à l’école. Étant donné que ce sont les vacances, il vient accompagné de sa sœur pour lire. Cela permet à sa sœur Latifa de regarder des images des livres. Souleymane et Latifa disent entre contents de la présence de la médiathèque de Kaya.