Communication avec le gérant de la bibliothèque communautaire de Kiembara #Burkina

Le 30 avril 2020, le représentant national de FAVL-BF, dans le cadre du suivi des activités dans les bibliothèques, a eu une communication avec Niamoukara Corneilles, gérant de la bibliothèque de Kiembara. Le représentant a appris ce jour, que sur instruction de madame le maire de la commune, la bibliothèque est fermée depuis le 1 avril 2020 jusqu’à nouvelle ordre. Cette décision fait suite à la pandémie de coronavirus au Burkina.  La suite de la communication a été consacrée à la collecté des données du mois de mars 2020. Au niveau de la fréquentation, le gérant a enregistré 860 enfants dont (360 garçons et 500 filles) et 95 adultes (25 hommes et 70 femmes). Pour les sorties de livres, il a enregistré 194 dont (12 de la littératures anglaise, 61 de la littérature européen, 101 de la littérature africaine et 20 bandes dessinées). Il n’y a pas d’activité d’animation durant cette période. Avec la diminution du nombre de cas testés positifs sur le coronavirus et à la faveur de la levée des barrières, le gérant espère que madame ordonnera l’ouverture de la bibliothèque dans les prochains jours au grand bonheur des usagers de la bibliothèque.

Reprise des activités à la bibliothèque Humanitas au secteur 21 de Bobo-Dioulasso #Burkina

BoboLa bibliothèque de l’ONG Humanitas au secteur 21 de Bobo-Diuolasso est fermée depuis fin mars 2020 pour les raisons de lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus. La gérant Ganamé Barkissa, en avait profiter pour prendre ses congés annuels. Ce jour 5 mai, Sanou Dounko, dans le cadre de la supervision des activités de la bibliothèque, a joint par téléphone la gérante de ladite bibliothèque pour avoir des nouvelles. Elle a fait savoir, quelle a passé de bons congés. Ensuite, elle a dit qu’elle a repris les activités au niveau de la bibliothèque ce 2 mai 2020. Bien attendue par les usagers, cette reprise a permis aux lecteurs de retrouver les livres. Pour l’instant, seul le prêt externe est autorisé. Les usagers qui sont en classe d’examen se réjouissent, parce qu’ils auront de quoi lire en attendant la reprise des cours. Quant à la gérante, elle se dit contente de retrouver ses fidèles lecteurs.