Kifouli Dossou, premier prix pour l'art contemporain africain

| No Comments
Kifouli Dossou produces some wonderful sculptures.  The story from RFI is here. 

Pour son œuvre à la fois colorée, contemporaine et bercée dans la tradition Guélédé, l'artiste béninois Kifouli Dossou a remporté le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain. La création de ce prix s'inscrit dans l'effervescence qui règne actuellement autour de cet art. Décerné à Paris, à l'occasion de la vente « African Stories » qui rassemble une centaine d'œuvres d'une cinquantaine d'artistes contemporains africains et qui aura lieu le mardi 7 octobre à la maison de vente aux enchères Piasa, le prix est doté de 10 000 euros en soutien à deux expositions personnelles, en France et en Afrique.

Musee Ouidal_0.jpg
Dans la salle Kifouli Dossou au premier musée d'art contemporain africain à Ouidah, Bénin.

Jacques écrit:

Faire de l'enfant, le digne représentant de demain est un soucis constant de FAVL. En effet, la bibliothèque communautaire de Béréba, dans le Tuy n'a pas manqué au rendez-rendez du camp de lecture 2014. Cette activité phare de FAVL a permis a 27 écoliers du village de Béréba, d'acquérir des connaissances et des outils indispensables pour l'entame de la classe de CM2.Dessins, chants, lectures ont été entre autres, les activités menées Durant le camp. D'après les propos d'un enseignant, participant au camp, les camps de lectures répondent aux aspirations psychologiques de l'enfant et participent à son développement psychomoteur. La réussite du camp est due a ses animateurs, aux communautés locales, qui ne cessent d'apporter leur contribution multiforme a une éducation de qualité.


regard d'un spécialiste de l'éducation.JPG

Early learning to read activities in Sumbrungu library

| No Comments
Cletus Ayine, FAVL/CESRUD coordinator in Ghana, writes:

Today the new librarian, Ofosu Laureen Oforiwaa, at Sumbrungu Library did a reading activity with class 1 children at the library. It was a bit difficult for her since she can't speak our local language but as time goes on she will pick up in terms of handling children at that stage. She taught them the 26 letters of the alphabet, both the capital letters and small letters, and numbers (1,2,3,4,.,..,). She also taught them how to greeting e.g. good morning, afternoon and evening. She finally showed pictures of animals in some the book in library to kids. It was great.

Sumbrungu library small.jpg

Les enfants et la lecture

| No Comments
Djibril écrit:

Beaucoup d'écoliers sont très passionnés de la lecture au Burkina-Faso. Une fois qu'ils trouvent un guide qui leur aidera à surmonter les difficultés de la lecture, ces jeunes enfants se mettent sérieusement au travail. La plupart des enfants aiment lire les textes qui sont accompagnés de dessins comme les bandes dessinées. En effet, certains enfants  sont passionnés de la lecture à tel point qu'ils arrivent à réciter un passage du livre qu'ils ont eu à lire. Par contre, d'autres enfants  se contentent uniquement de regarder les images du document sans pour autant lire le contenu, ce qui est dommage. Non seulement la lecture nous amène à comprendre notre monde,mais aussi, elle nous éveille, nous cultive. Et même parfois, la lecture nous fait voyager dans un monde imaginaire, un monde de rêve [....] Voulez-vous découvrir  ce mode imaginaire? Alors n'attendez plus! Lisez.


passion de lire.JPG

Le bibliothécaire de Dissin à FAVL

| No Comments
Dounko écrit:

FAVL, dans son partage d'expérience en matière de gestion de bibliothèques communale, a reçu du 18 au 02 octobre 2014 Der MEDA. Il est le bibliothécaire de l'association des amis de Dissin dans la province du Ioba. Ouverte depuis quatre ans, la bibliothèque de ladite association a bien voulu emboîter le pas de FAVL qui a une grande expérience dans ce domaine. Ainsi, MEDA a renforcé ses capacités en animation de contes orales, lecture de contes, sensibilisation sur les maladies, l'origami, l'entretien des livres, les différentes lectures (guidée, libre, le tutorat), comment approcher le public et les stratégies de récupérations de livres en retard. Les attentes du bibliothécaire ont été comblé dans la mesure ou il  a été suffisamment outillé pour une gestion efficiente de sa bibliothèque a Dissin.


bibliothécaire de Dissin en formation à Béréba-1-4.jpg
bibliothécaire de Dissin-1-3.jpg


Wish You Were Here: David Pace: West Africa Today

On Thursday October 23, 2014 at 6:00 pm in Dryden Theatre.

wywh-Market-Day-pace.jpgFor nearly a decade, photographer David Pace has spent two months each year in Bereba, a remote village without electricity or running water in Burkina Faso. Photographing as a member of the community, Pace portrays the strength and dignity he sees in his friends and neighbors, capturing the beauty and complexity of a simple village. About Wish You Were Here Now in its fourteenth year, this popular Eastman House travel photography lecture series brings artists and photojournalists to the Dryden Theatre to share stories and photographs and answer audience questions. Lectures are followed by book signings.
I think this picture is amazing.  In these remote rural villages (and Niankorodougou is really hard to get to) the librarian and FAVL team are doing great things. 

BD camp Nianko.jpg

Ebola overwhelming West Africa communities, libraries can help

| No Comments
If you have not read this article by Adam Nossiter of The New York Times, then I urge you to read it.

In the next ward, a 4-year-old girl lay on the floor in urine, motionless, bleeding from her mouth, her eyes open. A corpse lay in the corner -- a young woman, legs akimbo, who had died overnight. A small child stood in a cot watching as the team took the body away, stepping around a little boy lying immobile next to black buckets of vomit. They sprayed the body, and the little girl on the floor, with chlorine as they left.
This is the nightmare scenario for West Africa, and in some places it has already arrived. FAVL is trying to do some of the basic groundwork and long-term development work that we believe helps mitigate this kind of public health disaster.  Our book production center in Houndé, Burkina Faso, with funding from Rotary Foundation and Rotary clubs, has produced copies of an Ebola information pamphlet called Parlons d'Ebola that our team adapted from WHO information bulletins. 

parlons ebola.jpgThese have been distributed to all the libraries in our network.  Our pilot girl's health literacy reading club project, funded by EIFL, will enable five libraries to purchase and use six smartphones in each library for a reading club of 10 young women.  They will be meeting and discussing vital health literacy information.  if Ebola virus has already come to Texas, it is only a matter of time before someone unwittingly introduces the virus to Burkina Faso.  The more prepared those populations can be, the more the virus can be contained.


Camp de lecture de Niankorodougou 2014

| No Comments
Du 08 au 13 septembre 2014 a eu lieu à la bibliothèque de Niankorodougou, le camp de lecture 2014. 25 élèves de la classe du CM1 ont pris part. Il  a été animé par une bibliothécaire, un enseignant, un assistant et un animateur .  Durant 6 jours les participants ont appris la lecture libre, guidée, le tutorat, l'importance d'une bibliothèque, l'entretien du livre, le dessin, des séances de sensibilisations sur le paludisme, la réussite scolaire, les jeux (bingo, waré...), l'hygiène corporelle, la maladie à virus Ebola, le lavage des mains, des scènes de théâtres sur les méfaits du tabac, de l'alcool et le mariage forcé.Les activités menées ont permis de renforcer les capacités des participants surtout en lecture. L'évaluation  finale a révélé un progrès considérable.

M. Drissa Ouattara maire de cette commune, deux membres de Gryphon, le chef coutumier et le Directeur de l'école A  sont passés  encourager l'équipe d'animation et les élèves.Le maire dans un mot a remercié la donatrice Meghan, la société Gryphon le conseil municipal et FAVL pour leur soutien  pour la réussite scolaire des enfants de Niankorodougou.


photo pour Niankorodougou-1-5.jpgphoto pour Niankorodougou-1-3.jpg



Le projet EIFL en marche!!!

| No Comments
Dounko écrit:
les 25 et 26 septembre 2014 j'ai reçu la visite de Yacouba Dao informaticien  de Yam Pukri et Koama Yacouba de l'équipe FAVL Ouagadougou. L'objectif de leur visite était de tester les réseaux de connexion pour les activité du projet EIFL.
Nous avons pu faire le tour des bibliothèques de Béréba, Dimikuy, Koumbia et Boni. Il ressort que les connexions détectées permettront de faire les activités sans difficultés. En attendant, de démarrer les bibliothécaires et participants sont impatients.

photo EIFL-1.jpg
photo EIFL-1-3.jpg




L'après-midi de la journée du 25 Septembre 2014 a été marqué par la soutenance en licence professionnelle  en management des ressources humaines du coordonnateur national de FAVL M.Koura Donkoui. Elle a eu lieu à l'École Supérieur de Management et de Technologies Appliquées(ESMAT). Le thème a porté sur : «  la formation comme outil de gestion des ressources humaines : "le cas de la mairie de Houndé" . Le jury était composé d'un président, d'un maitre de stage et d'un directeur de mémoire.
Après 15 minutes de présentation, le jury a décortiqué scientifiquement le travail de l'impétrant par des critiques et suggestions pour l'amélioration du caractère scientifique du document final. Cela s'est passé en présence  de ses collaborateurs de FAVL, des membres de sa famille, des étudiants de l'ESMAT et de ses amis et connaissances. Après délibération, le jury décida d'attribuer la note de 15/20 avec la mention bien.
C'est une compétence qui viendra renforcer les capacités des acteurs de FAVL. Tout le personnel le félicite pour ce diplôme bien mérité. Quel honneur pour FAVL !!!

soutenance Koura.jpg

Séance de travail de l'équipe FAVL Ouaga

| No Comments
Le personnel du Bureau de la représentation Ouaga de l'association Amis des Bibliothèques de Villages Africains  a eu une séance de travail ce lundi 29 octobre 2014.L'ordre du jour a porté sur le compte rendu de la mission de Yam-Pukri  sur Houndé,la passation de service de Donkoui à Dounko,la situation des conventions avec les mairies,l'organisation des archives physiques et électroniques et les divers.
Concernant les conventions,certains maires ont signé la convention de transfert et respectent leurs engagements tandis que d'autres sont toujours à la traine. Des négociations et efforts sont faits pour amener ces derniers à la signature. En effet les mairies de Béréba et Niankorodougou sont des exemples  de collaborations réussies.
L'importance des archives électroniques a été un point essentiel dans la mesure ou elle constitue un challenge pour une organisation efficiente. Cette réorganisation devait se faire dans le Drop box.Une invite a été faite à toute l'équipe d'apporter son expérience pour une bonne conservation des archives physiques et électroniques.

photo de séance de travail-1.jpg


Ghana book events and news from Accra books and things

| No Comments
The full, interesting, report is here.

Then the day after, actually in the same venue - British Council - there was the launch and showing of the documentary The art of Ama Ata Aidoo. The film, by Yaba Badoe, was pretty interesting, though perhaps a little bit long. But illuminating especially if one has read or wants to read some of Ama Ata Aidoo's work. I did not too surprisingly buy one of Aidoo's books, No sweetness here - cover which has recently been republished here in Ghana. There's a great account of the launch here. Another event was the yearly GAWBOFEST (Ghana Association of Writers Book Festival). Not exactly my favourite event, but maybe that is because I always tend to go to buy books, and get slightly disappointed at the range available. I also find that the long speeches in the morning session must be pretty boring for the children who attend, but then I admit that I don't stay that long to see what happens during the rest of the day. Yet it is an event that I would wish to continue, just simply because there need to be more opportunities to see books, to buy them, and to talk about reading and writing. I also went to the September Ghana Voices reading, organized by the Writers Project of Ghana. This month it was Benjamin Kwakye, who it turns out I have met before...

Impact du camp de lecture

| No Comments
Dounko écrit:
Les camps de lecture qu'organise FAVL dans les bibliothèques en collaboration avec ses partenaires ont des effets très positifs.

Ces deux élèves  Konfé Aziz et Boéna Siratou sont tous de l'école A de Pobé-Mengao dans la province du Soum. Ils ont eu l'occasion de participer au camp de lecture financé par Emelie Crofton ancienne volontaire du corps de la paix. Le test de niveau effectué au début du camp a révélé la non maitrise des vingt six lettres de l'alphabet Française.

A l'issue des séances d'apprentissage, ces deux élèves étaient capables de lire ces lettres de l'alphabet française et écrire correctement leurs noms et prénoms. Bravo à FAVL pour cette belle initiative !!  Merci à la donatrice et à tous les donateurs de FAVL!!!

photo pour blog-1.jpg

Help FAVL's entry rise to the top... click on the link, and applaud!

Friends of African Village Libraries (www.favl.org) and other library support organizations in the U.S. need help to extend our reach and connect Americans directly to libraries and readers in rural Africa. Americans can become more knowledgeable about our interconnected world by becoming more involved in promoting reading in rural Africa. Education is expanding rapidly in rural Africa, but too few young people have access to fiction, biographies, and other reading materials. Community libraries are non-existent in many countries. Americans can help African communities build a reading culture, and at the same time friends of African libraries can expand their own horizons by reading and promoting African literature.

Friends of African Village Libraries (www.favl.org) will work with other organizations to build a Kiva-like platform to connect Americans to community libraries in rural Africa. A technology team would develop a robust platform (Kiva.com style) to connect Americans to community libraries. African librarians would be trained and equipped to regularly post updates on their libraries and reading and book news, through smartphones, now available in most villages.

When Americans start reading African fiction, by authors such as Chinua Achebe, Chimamanda Adichie, Kwei Quartey, Nii Ayikwei Parkes, Ben Okri etc. they generally love it. They are shocked to learn that rural youth in Africa have almost no opportunities to read these authors. Helping community libraries in Africa is win-win for Americans and Africans!


Interview avec l'auteur Wilfried N'Sonde

| No Comments

What is FAVL-Burkina Faso team working on these days?

| No Comments
We have a new team transitioning in the Ouagadougou office.  They are picking up FAVL activities and history very quickly.

  • Developing, with CENALAC (the national library organization), a practical guide for mayors and rural councils on how to effectively operate a public library
  • Exploring with potential donors the feasibility of establishing a library in Sebba, in northern Burkina Faso
  • Preparing for our project with Catholic Relief Services to establish 20 libraries in northern Burkina Faso
  • Working with donors to Bougounam Community Library to install a couple computers in the library and have the librarian trained to make effective use of the computers
  • Drafting a document on "issues in girls' health" for our EIFL-funded girls' health reading club project
  • Conducting an inventory of the Ouagadougou office (all materials, equipment and books)
  • Visiting the Institut Francais library, and CENALAC
  • Completing a report for the Rotary Foundation and Rotary clubs in Sunnyvale and Ouagadougou on our book production center in Houndé
  • Running summer reading camps - in Pobe-Mengao, Kiembara, Niankorodougou and other village libraries

Camp de lecture 2014 à Kiembara

| No Comments
Halidou écrit:
La bibliothèque Jackie QUESADA de Kiembara a accueilli pendant la période du 15 au 20 Septembre 2014 un camp de lecture. Organisé par l'association Amis des Bibliothèques de Villages Africains, il a regroupé 25 élèves des classes de CE2 et de CM1 des écoles de ladite commune. Durant le camp, les élèves ont participé à une diversité d'activités notamment les techniques pour bien lire, la sensibilisation sur l'importance des bibliothèques, l'hygiène et les maladies telles que le paludisme, le VIH/SIDA et la fièvre à virus Ebola. Les élèves se sont beaucoup recréés à travers le jeu de Bingo qu'ils ont très bien aimé. Chaque jour, ils réclamaient à haute voix : « Bingo,  Bingo ».

Le samedi 20 Septembre, le camp a pris fin par une évaluation au cours de laquelle 12 élèves ont amélioré leur niveau de lecture. Dans l'ensemble, on a constaté que environ 70% des participants ont amélioré de manière significative leur niveau de lecture. Cette première édition du camp de lecture à Kiembara a été accueillie avec joie par la population. Le premier Responsable de la commune, en la personne de Madame NIAMOUKARA Joséphine n'a pas manqué d'honorer de sa présence au camp. Elle a invité cette première promotion à être disciplinée et assidue pendant les activités. À l'occasion, elle a remis une enveloppe de dix mille (10000) Francs CFA comme contribution de la mairie. Des encouragements et des souhaits ont été formulés par les animateurs à l'endroit des campeurs.

camp 2014.JPG
kiembara camp.JPG





La puissance de la lecture par Isaïe Biton KOULIBALY

| No Comments
« Toute réussite, toute fortune  débute par une idée. Or les idées se bousculent dans les livres.»Tels sont les propos tenus par un grand lecteur et ex-président Américain John Kennedy.  La lecture est  très importante pour le développement de l'intelligence. Et c'est pourquoi un écrivain  dit que la société des intelligents est toujours étroite, mais la lecture l'élargie.

puissance lecture.jpgDe même, beaucoup d'hommes politiques et des hommes d'affaire se sont intéressés à la lecture. L'auteur n'a pas également oublié de mentionner que : «De même qu'on varie son alimentation, on doit varier sa lecture».Une bonne lecture nécessite l'application des cinq genres de lecture à savoir : la lecture dite informative, la lecture de distraction, la  lecture d'acquisition, la lecture de ravissement, et la lecture d'élaboration.

Some bigwig American ambssador dude who looks like John Tesh was visiting projects in Burkina Faso last week.  But the real star? Obviously capably managing the whole "for your viewing pleasure" outing was Krystle Nanema, not long ago our amazing program manager at FAVL.  Yes, World Food Program stole her so should could do highly paid meaningful work  organizing an ambassador to do his thing!  Go Krystle!

krystle.JPG

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID