Recrutement de nouveau bibliothécaire à Pissila

| No Comments
Hema écrit
IMG_0126.JPG
La bibliothèque communautaire de Pissila dans la province du Sanmatanga, ouverte en 2016 avec l'appui de FAVL et le projet Beogo Biiga phase II en partenariat avec ladite commune était fermée. Cela est dû au départ de l'ancien gérant suite à son admission à un concours de la fonction publique. Ceci appartient désormais au passé car le mercredi 15 février 2017 a eu lieu le test du recrutement de son remplaçant.
Ce sont cinq (5) candidats motivés plus que jamais qui ont pris part au test. A l'issu des résultats, Mr Ouédraogo Bernard s'est hissé en tête du classement général avec une moyenne de 15,50/20, devançant Gargougou Aboudou avec (15,16/20). Les membres du jury composé d'une équipe de FAVL et d'une équipe de la mairie ont félicité le meilleur et encouragé les autres candidats visiblement attristés par les résultats.
 Par ailleurs, Ouédraogo Bernard avant de prendre officiellement fonction à la bibliothèque a été invité à participer à la rencontre ordinaire des bibliothécaires le vendredi 17 à Kongoussi.
« Je me sens heureux et fier d'avoir réussi à ce test et je vais donner le meilleur de moi-même afin que la lecture soit promue dans ma communauté » a confié Bernard.
.

Le nouveau bibliothécaire de Ouargaye

| No Comments
Soulé Pierre.JPGJacques écrit:

Ouargaye est dans la dynamique de réouverture de sa bibliothèque. Après une visite en novembre 2016, la mairie a pu recruter un volontaire pour gérer la bibliothèque. Ce dernier a été recruté dans le cadre du projet  de Haute Intensité de Main d'œuvre (HIMO) mis en œuvre par le ministère de la jeunesse pour 6 mois. Il s'agit de Soulé Pierre, niveau 3e et ex commis d'une boulangerie à Ouargaye. Nous avons rencontré l'intéressé le 16 février dernier, histoire de prendre contact avec lui pour les actions à venir (formation sur les outils de gestion d'une bibliothèque, inventaire, etc.)
Au niveau de la mairie, des dispositions ont été prises pour que le volontaire prenne service en début mars. En attendant, il urge d'initier une opération de nettoyage de la bibliothèque et de réparer son hangar dont un chevron a cédé sous l'effet du vent.
FAVL  envisage accompagner la mairie par un appui financier. Toutefois, ce soutien est conditionné par le respect des obligations de la mairie qui sera précisé dans un avenant. Des Ouarginois interviewés sur place sont impatient de la réouverture de la bibliothèque. Tidiani et Sita, respectivement élève en classe de 5e et 4e au lycée départemental de Ouargaye désirent découvrir la bibliothèque. Les autorités locales comme la police saluent ce projet de réouverture qui est un plus pour la commune.

Thumbnail image for Paul-new books.jpg
While in Accra, Paul met with Kathy Knowles at her Osu Children's Library where Ms. Knowles generously donated thirty story books. In addition to the thirty books gifted to him, Paul also bought thirty story books from Ms. Knowles's Osu Library Fund book shop, as well as sixty-five story books from Epp Book Service and Methodist Book Depot, in order to bring to the Jordan Nu library. Paul left Accra on the third day of his trip for Jordan Nu, in the Volta region of Ghana. He arrived in the early evening and was met at the Jordan junction by Mr. Jonas, who is one of Jordan Nu library committee members. The following morning, Paul met with the students of White Cross Mission Basic School on the school's field, which had just been prepared for the students' soccer competition. Paul, accompanied by Mr. Jonas, along with one of the Jordan Nu librarians, met with the students to briefly talk about the importance of utilizing their community library and taking their education seriously. Paul told them that in order to succeed in school, the students must pay close attention to their teachers, as well as to ask questions during class. Paul also told them that the library is a great place to complete their homework assignments. The teachers at White Cross Mission Basic School agreed with this and told Paul they would regularly visit the library with their students as a way of encouraging them to develop a good habit of patronizing the library on their own. Later that day, Paul met with the Jordan Nu library committee members and discussed matters concerning the library, which although beautifully renovated and well stoked with all the necessary materials, had very low patronage. However, due to meeting with some of the local students earlier that morning, the library received many visitors that night, who were able to play many of the games that the library has to offer. Although the Jordan Nu library had a greater variety of board games than the Ghana libraries, Paul was able to teach the students a new game called "Yesse." Paul had a wonderful afternoon spending time with the students at the library; however, he was scheduled to meet with the high priest of Jordan Nu and return to Accra that evening. .

Echos des Bibliothèques, janvier 2017, Burkina Faso

| No Comments

Echos des Bibliothèques, décembre 2016, Burkina Faso

| No Comments

Recount of Paul Ayutoliya, FAVL Ghana coordinator's, trip to Accra

| No Comments
P1050356.JPG
Paul Ayutoliya recently traveled to Accra in order to obtain his first passport, in the case that an occasion for international travel soon arises. Paul's trip began on January 24th, when he left from Bolgatanga for Tamale. He arrived in Tamale that evening and utilized his short stay in Tamale to finish his passport application between the night of his arrival and the following morning. Paul successfully completed his passport application at the Tamale passport office and was able to arrive at the Tamale airport just in time to purchase the last available ticket for a flight to Accra on the Africa World flight. This was Paul's first time traveling by air, and he was shocked by the airport's security protocol. After a thorough body search, as well as a scan of Paul's luggage, Paul was able to join the rest of the flight's passengers at his departure gate. Paul barely had to wait before he was able to board the plane. During boarding, Paul was overcome with excitement at having the opportunity to see Ghana from a bird's eye view. However, the reality of flying was much more frightening than Paul had imagined. Paul was shocked as the plane continued to rise until he was no longer able to make out the specifics of the landscape below. However, the scariest part for Paul was when he experienced turbulence for the first time. However, he felt somewhat prepared in case of an emergency due to the presentation on emergency procedure given by the crew members at the beginning of the flight. A more positive aspect of the flight was that the crew members served the passengers snacks. However, after only forty-five minutes, there was an announcement that the passengers should prepare for landing. After landing at the Kotoka International Airport in Accra after only forty-five minutes, a journey that would normally take a minimum of fifteen hours to travel by bus, Paul took a moment to appreciate the speed of air transportation. Although, the plane ride may not have been as smooth of an experience as Paul had hoped, he described it as an overall great experience.

Une séance de reluire de livres

| No Comments
Alidou écrit

Le mardi 07 février 2017, FAVL-BF a reçu un lot de 153 livres et deux jeux de dominos en provenance des USA. Ces livres vont renforcer les fonds documentaires dans les bibliothèques communautaires installées par Amis des bibliothèques de Villages Africains. Parmi ces livres on trouve de la littérature Européenne, des livres photos réalisés par des Burkinabé et Américains.
Vue leur importance et pour leur durabilité, ceux-ci ont fait l'objet de reliure chinoise avant d'être distribués dans les bibliothèques.
Nous disons bravo à Michael KEVANE pour sa confiance au service courrier du Burkina Faso.

IMG_0121.JPGIMG_0119.JPG


Les journées portes ouvertes (JPO) du premier trimestre 2017

| No Comments
Guy écrit :

Les JPO qui sont des cadres de rassemblement, d'échanges, et de visibilité des bibliothèques ont débuté pour cette année 2017 dans 04 bibliothèques à savoir les bibliothèques de Zimtanga, Sabcé, Dablo et Mané. Cette activité organisée chaque année dans les bibliothèques  des provinces du Bam et du Sanmatenga, est une occasion pour drainer le maximum de personnes. Au total 792 usagers ont été enregistrés. Ce fut une bonne occasion pour les animateurs de FAVL de mener des sensibilisations pour le grand public sur l'importance de la lecture. Des personnes ressources notamment les SG, les adjoints aux maires et les agents de l'état civil ont marqué de leur présence l'événement. Ils ont salué l'initiative qui est très utile pour la promotion des bibliothèques communautaires.

Le tableau des  usagers lors des JPO


Date

Commune

Garçons

Filles

Total

18 janvier

Zimtanga

123

138

261

21 janvier

Sabcé

58

42

100

25 janvier

Mané

154

171

325

28 janvier

Dablo

58

48

106

Total

792

Bovama Fangané, animateur FAVL dans le Tuy a effectué une visite à la bibliothèque de Koumbia. Il a rencontré des élèves du secondaire venus échanger leurs romans. Sur place il a échangé avec ses derniers sur les œuvres qu'ils avaient déjà lues avec un petit résumé à l'appui. L'exercice n'était pas facile car la plupart n'a pas l'habitude de faire des résumés après la lecture d'un roman. Comme conseils, il leur a été suggérer de toujours faire un résumé après avoir lu un livre en faisant ressortir les éléments suivants : la biographie de l'auteur, le titre du livre, le personnage principal, etc. A la fin des échanges, ils étaient contents des conseils reçus.

koumbia eleves secondaire.JPG

Une rencontre avec le maire de Boni

| No Comments
Alidou écrit :

Dounko_maire de Boni.JPG
Le lundi 30 janvier 2017, Sanou Dounko et moi avons rencontré le maire de la commune rurale de Boni, Monsieur SINKONDO Clément. Nous avons échangé sur le processus de la réouverture de la bibliothèque fermée depuis 2015. En effet, cette bibliothèque a été implantée par FAVL en partenariat avec la mairie. Actuellement fermée pour le non-respect des obligations de la mairie. Ainsi, le Représentant de FAVL a fait l'historique de la bibliothèque en passant par la demande de la communauté, la mise à disposition et la réhabilitation du bâtiment, le recrutement et la formation du bibliothécaire, la livraison des fonds documentaires, la participation de la mairie à l'atelier de cession des bibliothèques à la commune tenu avec les maires à Houndé et la signature de la convention entre les deux parties prenantes.

Le maire de Boni se dit satisfait des échanges car une bibliothèque a toujours eu un impact positif sur l'éducation de la population en générale et les élèves en particulier. Etant donné que la commune de Boni est confrontée à un problème financier, elle n'a pas prévue la prise en compte de la motivation du gérant de la bibliothèque dans le budget primitif. De ce fait, le maire sollicite le soutien de FAVL dans la prise en charge du salaire du bibliothécaire. Ce dernier sera recruté sous peu. Le temps que la mairie puisse budgétiser son salaire dans le budget 2018. Des promesses ont été faites d'examiner le dossier dès son retour à Boni. C'est sur ce que nous avons pris congé de lui.

Les élèves de ISO visitent la bibliothèque de Korsimoro

| No Comments
Dounko écrit:

Thumbnail image for visite iso-1-3.jpg
Le samedi 28 janvier 2017, la bibliothèque communautaire de Korsimoro a accueilli une délégation d'élèves venus de l'ISO (International School of Ouagadougou). ISO est un partenaire privilégié de FAVL et nous soutient depuis longtemps à travers des dons multiformes pour la promotion de la lecture. Une dizaine donc d'élèves accompagnés de Maeve Doherty la bibliothécaire ont partagé avec environ vingt enfants du (CM2) de l'école primaire de Korsimoro une série d'activités : une lecture de conte suivie d'échanges de Leuk le lièvre et Bouki l'hyène, bien connu dans les légendes africaines, une séance d'apprentissage de fabrication de signets, un jeu très amusant intitulé ''le renard passe passe''. Les élèves de Korsimoro se sont régalés de ce passage de quelques heures de l'ISO. Ils ont été encouragés à lire et à en faire une habitude. Le Représentant National de FAVL et le 2ème Adjoint au maire de Korsimoro ont  remercié toute l'équipe de ISO et ont exprimé toute leur disponibilité au renforcement de ce partenariat fructueux.

Le programme Chelsea Detrick Scholars à Bantogodo

| No Comments
 Alidou écrit:

photo avec les élèves boursiers.jpg"Chelsea Scholars" est un programme de parrainage des élèves méritants issus de familles à revenus modestes du Lycée de Bantogodo de poursuivre leurs cursus scolaire en leur apportant un appui financier pour honorer les frais de scolarité.

La phase pilote a débuté pendant l'année scolaire 2015-2016 et concerne 5 élèves boursiers (3 filles et deux garçons) des classes de quatrième et troisième du Lycée de Bantogdo. Dans l'optique d'améliorer la performance scolaire des bénéficiaires, le Chelsea Detrick Scholars a décidé en partenariat avec FAVL de mettre en place un club de lecture avec les 5 élèves boursiers et de l'étendre plus tard à toute l'école avec la possibilité de créer une bibliothèque.

Dans ce cadre, une mission conduite par Zoromé Abdoulaye de l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique et Boué Alidou assistant des programmes à FAVL s'est rendue le samedi 28 janvier 2017 dans la localité. L'objectif principal était de faire le lancement du club de lecture au profit des élèves bénéficiaires. Ils ont bien accueilli l'initiative et voient là une opportunité de relever leur niveau à travers la lecture. Ainsi, chaque élève a reçu un roman burkinabé et un cahier plus un stylo pour les prises de notes et commentaires. Avant de prendre congés d'eux, un programme de travail a été arrêté pour les prochaines activités.

Des visiteurs à FAVL

| No Comments
Jacques écrit :

SAM_0221.JPGLe vendredi 27 janvier 2017, Pamela ROBERTS, Anna KINNAIRD et Marian HAGG travaillant pour la Société Internationale de Linguistique (SIL), ont rendu visite à FAVL. Notons que Pamela Roberts est bibliothécaire à la retraite des États-Unis et les deux autres Anna et Marian sont respectivement spécialistes de l'alphabétisation au Cameroun et au Mali. L'objectif de la visite, c'est de s'enquérir de l'expérience de FAVL en matière de bibliothèques communautaires. Elles se sont intéressées à la stratégie d'intervention au fonctionnement et au financement. Elles furent marquées et très intéressées par les livres que FAVL a créés notamment les livres RWA et du CMH. Après les explications de monsieur Sanou, Anna est confortée et motivée pour son projet de création d'une bibliothèque similaire à celle de FAVL au Cameroun.   Avant de partir Pamela a fait un don de sept livres pour enfants d'auteurs africains pour aider à la promotion de la lecture. Merci pour ce geste qui encourage FAVL dans le renforcement des fonds documentaires dans les bibliothèques faisant partie de son réseau.
Alidou écrit :

Dans le cadre de la supervision des activités de la bibliothèque de Sebba, j'ai assisté à une séance de sensibilisation sur l'entretien des livres. Environ une quinzaine d'enfants ont pris part à cette activité. Le gérant de la bibliothèque a débuté la séance par une petite animation de brise-glace avant d'entrer dans le vif du sujet.  Il a présenté deux livres aux enfants en leur demandant de faire leur choix si chacun devrait le garder. Les enfants ont tous choisi le livre qui n'était pas endommagé. Comme justification, ils disent que c'est parce que le livre est en bon état.  Ainsi, le gérant a posé des questions aux enfants sur comment peut-on bien entretenir un livre. Des réponses pertinentes telles que : couvrir le livre, ne pas le salir ni écrire dans le livre, ne pas plier le livre et éviter le contact avec l'eau et l'huile ont été données. A ces réponses, le gérant était satisfait et a ajouté en disant aux enfants que le livre est un bien commun. Par conséquent, il faut bien le garder pour qu'il puisse bénéficier à tout le monde. La sensibilisation a été une réussite, en témoigne l'appréciation positive des participants à l'activité. L'activité a pris fin par des applaudissements pour dire bravo aux enfants.
Coordinator Paul Ayutoliya writes:

FAVL/CESRUD Ghana staff resumed work on the 9th of January 2017, after the Christmas and New Year break,  and tidied up the libraries in order to get them ready for public use. Of course the second week of January was characterized with low patronage to the libraries due to the festivities. Basic pupils/ students were just also returning to their respective schools. Good patronage to the libraries were recorded in week three of January. At the Sumbrungu community library, patrons came in their numbers from  St. Charges Lwanga and Kulbia Primary Schools to library. Story books read included: Grandma's Wolf by Ken Brown, Cupcake Caper by Sonia Dander, The Lucky One by Deborah Cowley, I Spy a Lion by Lucy Micklethwait and group reading with the librarian on the story of David's Day at the Mine by Deborah Cowley. A visit to the Sherigu library on the 11th and 16th January 2017 also saw a significant attendance to the library by pupils of St. Peter and Paul Academy School who also read a number of the Kathy Knowles Series and other storybooks. At the Gowrie library, few users were at the library during the daily session, just some playing the lido game and others were seen also reading story books. Gowrie library normally records good numbers during their night session most a time.  So performance in terms of patronage is steadily rising in all the three libraries in Northern Ghana, and we are optimistic of good patronages in the days ahead.

P1050331.JPG

Des manuels scolaires pour la bibliothèque de Boussouma

| No Comments
lot de livres pour Boussouma.JPGGuy writes: La bibliothèque de Boussouma a une fois de plus bénéficié d'un lot de livres de la part de la mairie. Ces livres sont des manuels scolaires à destination des élèves du primaire et du secondaire. Il s'agit notamment de livres d'Histoire-Géographie, de Français, de Chimie, de Sciences de la Vie et de la Terre, etc.  Ils ont été remis le 16 janvier dernier au bibliothécaire par le responsable des matières transférées de la commune, monsieur Philippe Ouédraogo. C'est une action qui marque de façon soutenue l'engagement des autorités de la commune de Boussouma à œuvrer aux côtés de FAVL pour promouvoir la lecture.

Formation du nouveau gérant de Kiembara, à Bougounam

| No Comments
Boué Alidou écrit:

Du 10 au 13 janvier 2017 a été marquée par ma mission à Bougounam. Elle avait pour objectif d'encadrer Paré Augustin le nouveau gérant de Kiembara aux outils de gestion de la bibliothèque.  Le gérant de Bougounam Zebret Moumini nous a rencontré. La formation a abordé les outils de gestion notamment les cahiers : de fréquentation de la bibliothèque, des sorties de livres, d'abonnement, le registre des livres, des heures d'arrivées, de compte, des activités et enfin celui des visiteurs. Ces différents cahiers ont été énuméré un a un en expliquant le bien fondé de chaque, et cela s'en suivait la phase pratique qui est de tracer le tableau avec des exemples de remplissage.  Après l'étude de ces outils gestion, nous avons abordé les taches et qualité d'un bibliothécaire. Dans ce volet, nous avons parlé des tâches préliminaires (les panneaux de signalisation, les écriteaux). Ensuite les tâches liées à la gestion quotidienne du centre (accueillir, orienter et informer le publique, assurer les prêts liés aux sorties de livres, enregistrement des livres, faire respecter le règlement intérieur de la bibliothèque). Et enfin les tâches liées à la collectivité (élaborer et soumettre un programme d'activité budgétisées à la mairie, programmation et organisation des réunions avec la mairie susciter les visites de classes dans le centre). Cette première journée s'est achevée par deux activités d'animation avec quelques enfants ; un exemple fut fait par moi-même ; il s'agit d'une sensibilisation sur la diarrhée dont l'objectif était d'apprendre aux enfants comment éviter la diarrhée et comment peut-t-on le soigner. La seconde activité a été la lecture d'un conte, mené par Monsieur Paré intitulée "La colère du roi des plantes". Comme la leçon de morale à retenir est « évitons la coupe abusive du bois et l'exagération de la consommation de la production des plantes ». Les enfants présents ont bien apprécié ces activités. Le constat est très positif car monsieur Paré possède une grande potentialité dans le domaine d'animation. Ainsi ce fut l'occasion de partage d'expériences.

La deuxième journée à été un échange d'expérience avec le gérant Zebret sur les différents documents tenus par le gérant. Au terme de cet échange, les leçons précédemment apprises par le gérant ont été renforcées. Ainsi cette journée à prit fin par des séances pratiques de présentation de la  bibliothèque par Zebret Moumini.

La troisième journée, elle a été essentiellement portée sur l'inventaire des biens, vu que ma dernière mission à Kiembara, l'inventaire des livres et des biens de la bibliothèque ont été faites sous l'œil attentive de monsieur Paré Augustin. Ainsi, j'ai fait une explication de la fiche d'inventaire ; comment doit se faire l'inventaire ; de même que la gestion des livres en retard et livres endommagés. Nous avons ensuite abordé les camps de lecture, les objectifs recherchés, l'organisation du camp avant, pendant et après le camp sans oublier les personnes concernés. Quelques exemples d'activités lui ont été donné notamment le jeu de bingo et jeu d'alphabet. C'est sur ce point qu'a pris fin l'encadrement du gérant de Kiembara.

Je suis très satisfaite de l'encadrement car le constat est positif le gérant de Kiembara est désormais capable de gérer la bibliothèque.  

Photos de la bibliothèque de Bougounam au Burkina Faso

| No Comments
Ces photos ont été pris lors de la formation du nouveau bibliothécaire de Kiembara.

Les lecteurs choisissent leurs livres préférés.jpgles enfants suivent avec attention les mouvements du gérant.JPGle gérant de kiembara et l'encadreur.JPGle gérant consulte les livres sur les étagères.jpgGérant de kiembara Trace un tableau.JPG





Meeting of northern Ghana librarians supported by FAVL-CESRUD

| No Comments
P1050317.JPGFAVL Ghana Staff held a meeting on the 14th of January 2017 at the Sumbrungu community library. The coordinator told librarians that the purpose of the meeting was to first of all thank everyone for their efforts in keeping their respective libraries operational throughout the year and to encourage more such effort in this new year. The coordinator informed librarians that there has been an upward adjustment of pay by 25% per month; the coordinator told everyone that the upward adjustment in pay meant everyone must endeavor to do more in their various roles as staff. The coordinator cautioned that lateness to work would not be accepted in this year, all should try as much as possible to appear neat in dressing to work as they are the first point of call in their respective libraries.  The librarians thanked the management of FAVL Ghana for the support throughout year 2016, they said they will give  their best in the discharge of their duties, they were of the view that they needed to intensify visits to the schools, organize vacation classes when possible and perhaps get more interesting games for the libraries as some of the libraries (Sumbrungu and Sherigu) are running out of games for their users.  The coordinator thanked all for making it to the meeting and asked all to avail themselves again for our next meeting where details of plans for the year will be look at.

Journée porte ouverte de la bibliothèque de Zimtanga

| No Comments
Salimata écrit :

zm1.jpgLa bibliothèque  communautaire de zimtanga a ouvert ses portes le 18 janvier par une journée porte ouverte au public. Elle a été construite par la mairie en 2015. FAVL y a apporté sa contribution en construisant un hangar et en offrant un fond documentaire d'environ 400 livres de littératures variées. La journée porte ouverte participe d'une journée d'information et de promotion des activités de la bibliothèque. Elle a débuté à aux environs  de 8 h par une visite d'élèves. La mairie par la voie du SG du deuxième adjoint et de l'agit de l'état civil est passé visiter la bibliothèque. Ils ont invité les élèves présents,  à passer l'information selon laquelle la bibliothèque de Zimtanga est désormais ouverte et à fréquenter le centre qui sans doute leur apportera beaucoup de choses. Le bibliothécaire Saydou Kinda a enregistré ses premiers abonnés et usagers. A la fin de la journée, il comptabilisait 261 usagers dont 138 femmes et 123 hommes.

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID