Words of praise for a volunteer in Burkina Faso

| No Comments

Over the past month, a university student form the United States has been volunteering in the libraries in Tuy province in Burkina Faso.  He has done some great things (tutoring staff and readers in using computers and smartphones, creating some cool photo books that we will share with you soon, and participating in library programs), and also is learning a lot.  Our recently appointed regional animator Fankani Bovama had some kind words to say about him, I thought I would share.

Pour la formation en informatique, j'ai beaucoup appris avec Matthew en Word, Excel et internet. Je peux saisir correctement un test, faire un tableau, insérer des bordures, trame de fond, symboles, faire des calculs etc. Des choses que je ne pouvais pas faire seul. J'ai aussi appris à importer les images de l'appareil photo à l'ordinateur et les envoyer par fichier joint ou Facebook. Avec le Smartphone, il m'a appris plein de choses que je ne connaissais pas et je continu d'apprendre avec Matthew. J'ai beaucoup apprécié l'encadrement de Matthew, il est ouvert et me montre les choses correctement. Quand j'ai des difficultés à comprendre certaines parties, il les reprend sans s'énerver. Il est très sympa et est apprécié par les enfants qui viennent au CMH lui rendre visite tous les jours. Ils ont même demandé à prendre une photo avec lui que j'ai joins. Je remercie FAVL car c'est grâce à vous que je bénéficie de cet encadrement qui va beaucoup m'aider.

Matthew small.JPG

La période du 16 au 23 juillet 2016 s'est tenu à la bibliothèque de dans l'enceinte de la mairie de Tikaré, un camp de lecture. Ce camp a regroupé vingt cinq (25) élèves du cours moyen de première année (CM1) de l'école ''B'' de Tikaré.

Le premier jour du camp a connu l'appel, la distribution de T-shirt, le petit déjeuner suivi d'un test (lecture individuelle) permettant de diviser les participants en quatre groupe (4) petits groupes.  Ce camp animé par Dounko Sanou Représentant National de FAVL-BF en collaboration avec les autres membres (Ouédraogo T Daniel enseignant, Ouédraogo R Nestor bibliothécaire et Ouédraogo Kouré assistant du camp) a été riche; il a contribué a : l'amélioration du niveau des élèves en lecture, acquérir des notions importants sur le paludisme, créer des masques, découvrir des chansons, des jeux éducatifs. Il a permis aussi de rehausser le niveau des élèves de cultiver le goût de la lecture dès le jeune âge.

Nous osons dire que ce camp a été un cadre plus propice pour l'accompagnement des élèves si bien que augmenter le nombre des participants les prochains camps s'avère nécessaire sinon primordiale. Je termine en disant merci, merci et merci aux différents partenaires qui n'ont ménagé aucun effort pour le tenue effective de ce camp.

IMG_0032_4.JPG

Visit to Dimikuy Library in Burkina Faso

| No Comments

Le dimanche vingt-quatre Juillet s'est tenue à Dimikuy une activité de jeu de puzzle. Sept enfants ont pris part à l'activité dont un garçon et six filles. Il s'agissait de classer les lettres de sorte à trouver le nombre correspondant l'addition ou à la soustraction des dessins mentionnés sur les petites plaquettes. Le jeu s'est bien déroulé. Les enfants ont travaillé en groupe. J'ai beaucoup apprécié le travail des enfants. Ils ont parvenu à classer les lettres et trouver les nombres sans difficulté. Pour cela je les ai félicités et encouragés à continuer ainsi. Après cette activité avec les enfants, j'ai échangé avec la gérante sur les sorties des livres et programmé avec elle une sortie conjointe pour la récupération à domicile. Je l'ai aussi encouragée à beaucoup lire car en tant que des promoteurs de la lecture, nous devons donner le bon exemple. Elle m'a fait savoir qu'elle lit régulièrement et m'a fait le résumé d'un lire qu'elle a lu intitulé, (Le petit garçon qui n'aimait pas lire).

dimikuy sm.JPG

Smartphone training session in Koumbia library, Burkina Faso

| No Comments

Fankani Bovama écrit: On est allé à Koumbia pour la première séance d'encadrement avec les Smartphones des quatre séances prévues. Dix jeunes ont pris part à cette première séance dont quatre garçons et six filles. Nous avons montré aux jeunes, les différents éléments  d'un Smartphone ; les fonctionnalités et la manière dont on les utilise. Nous les avons montrés comment il faut introduire les SIM et carte mémoire dans les portables. La consultation des soldes des différents réseaux, les codes pour rechercher les numéros des SIM en cas de l'oubli. Tout s'est bien passé dans l'ensemble. Tous les participants ont pu manipuler les Smartphones avec succès. L'ambiance était bonne. A la fin, deux des jeunes ont pris la parole pour nous remercier pour notre appui et ont promis mettre en pratique toutes les connaissances acquises. Nous les avons remerciés d'avoir accepté l'invitation malgré que ce soit la saison agricole et les avons encouragés à continuer ainsi. On s'est donné rendez-vous pour le samedi prochain.


seance smartphone 2.JPGseance smartphone.JPG


Donner le goût de la lecture à travers l'organisation d'un camp de lecture pour des élèves est une merveille. Ceci dit, c'est une opportunité pour les élèves du CM1 qui prennent part. C'est le moment propice qui va seulement s'occuper des enfants en lieu et plus des travaux champêtres mais aussi  de les préparer aux épreuves de la classe du CM2.

Kinané Iriye Victorine, animateur de CRS s'est félicité pour avoir passée sa première journée de camp de lecture, n'a pas manqué d'apporter sa contribution en s'associant avec l'équipe d'animation dudit camp. Elle a participé avec fierté et intérêt au test de niveau afin de former des équipe de travaux de groupes. Elle a promis d'être présente les jours qui suivront pour aider les participants a améliorer leur niveau en lecture mais apprendre également quelques technique d'animation autour du livre.

IMG_0055.JPG

Messieurs Ouédraogo R Ernest et Bado D. Aristide respectivement premier adjoint au maire et Secrétaire Général de la commune rurale de Tikaré ont été les invités du démarrage du premier camp de lecture dans l'histoire de cette commune. Leur présence selon le monsieur Ouédraogo R Ernest enseignant de formation, est de venir encourager les élèves participants au dit camp de lecture. L'éducation en générale et le savoir lire et écrire en particulier sont des priorités pour toute autorité communale qui croie au développement de sa commune. Savoir lire et écrire sont les bases de tout succès et de toutes inspirations. Pour ce faire, il a encouragé les élèves à  suivre avec intérêt toutes les activités qui seront menés durant cette période d'une semaine. Il a fait savoir aux enfants qu'un adage disait ceci: « Pour cacher quelque chose à un Africain, il faut l'écrire dans un livre ». Pour ce faire il les a donc demandées de lire tout ce qu'ils trouvent  écrit afin de couvrir le trésor caché dans les livres. Pour terminer, il a salué  BEOGO BIIGA de CRS pour toutes les actions menées au profit des populations Burkinabé. Quant à  FAVL partenaire technique, il ne peut encourager ces belles initiatives autour de la lecture. Organiser une telle activité, c'est contribuer à la fondation d'une nation entière.

IMG_0051-2.jpg

dessin dohoun sm 2016 2.jpgFankani Dimanche, 17 juillet  nous avons réalisé une activité de création de livre à la bibliothèque de Dohoun. Douze enfants ont participé à l'activité dont quatre garçons et huit filles. Après avoir expliqué le contexte du travail qui était d'écrire une phrase sur chaque page combinée à un dessin illustrant cette phrase aux enfants, nous leur avons donné une heure de travail pendant laquelle les enfants étaient concentrés.

dessin dohoun sm 2016.jpgA la fin, chaque enfant a présenté son travail. Huit ont pu faire l'exercice demandé dont six étaient meilleurs. Ils ont fait de jolis dessins qui étaient en rapport avec les phrases. Quatre ont simplement fait des dessins, néanmoins  nous les avons encouragé que la prochaine fois ils réussiront. Le travail s'est fait dans une bonne ambiance, les enfants étaient contents de participer à cette activité. Nous les avons félicités pour l'effort fourni surtout que c'était leur première fois  et encouragé à fréquenter la bibliothèque régulièrement. A la fin, nous avons remerciés les enfants pour leur participation, le travail qu'ils ont fait et leur avons donné rendez vous pour la prochaine fois

Formation en gestion financière avec mango

| No Comments
Jacques écrit :

CRS a organisé une formation en gestion financière au profit de ses partenaires du 11 au 15 juillet 2016 à Koudougou. Les participants venus de différents horizons ont passé en revue toutes les étapes de la gestion financière dans une ONG à savoir la planification, la comptabilité et le contrôle. C'est Philippe Le Jallé, consultant de Mango (Helping NGOs do more with their money) venu de la France pour l'occasion, qui a assuré la formation. Le suivi rigoureux de ses étapes conduit à une utilisation optimale des ressources, à minimiser les risques et à prendre de meilleures décisions quant à l'utilisation des fonds.

C'est une formation qui nous a permis de maîtriser les outils de la budgétisation, de connaître l'importance du contrôle interne et surtout de connaître les rôles et les responsabilités au sein d'une organisation.

Nous sortons outillés et aguerri pour mieux gérer les fonds affectés aux différents projets.

formation mango.JPG                                             Vue des participants à la formation

Rapport du camp de lecture de Barsalogho 2016

| No Comments
Du 27 juin au 2 juillet 2016 la commune de Barsalogho a abrité la 1ère édition des camps de lecture- BBII organisée par l'association Amis des bibliothèques de villages africains. C'est le site de la bibliothèque communautaire qui a accueilli les vingt-cinq (25) campeurs de la classe de CM1 choisis par tirage au sort dans leurs écoles respectives; soit quinze (15) filles et dix (10) garçons.

Pour ce camp l'équipe était composée de HEMA Roland, OUEDRAOGO Ousséni, SAWADOGO Wencelas et BAMOGO Lassané, respectivement animateur principal, enseignant, bibliothécaire et assistant du camp. Il leur incombait de mettre les enfants dans des bonnes conditions d'apprentissage, veiller à l'hygiène et la sécurité de ces derniers pendant toute la durée du camp.

Camp-Barsalogho (2).JPGPendant six jours, le chronogramme riche en activités diverses telles que la lecture guidée, les discussions en petits groupes sur l'importance du savoir lire et écrire, les sensibilisations sur l'hygiène des mains, la création artistique (dessins, masques), le chant et les jeux a tenu en haleine les heureux bénéficiaires. Au dernier jour du camp un test de lecture suite à celui organisé au début a permis d'évaluer les participants. Les résultats obtenus prouvent que le niveau en lecture s'est significativement amélioré.

Il faut souligner que le tout s'est passé non sans difficultés. En effet, le 1er jour du camp les participants se sont retrouvés sur le site de leurs écoles au lieu de converger vers la bibliothèque mais cet obstacle a vite été levé grâce aux efforts conjugués du staff. Autre difficulté, les élèves de l'école du secteur 4 de la CEB2 (douze au total), faute de coordination ont été remplacés par ceux de la liste d'attente des autres écoles.

A la clôture du camp, les participants ont eu l'occasion de recevoir Monsieur BARRY, représentant Monsieur l'inspecteur de Barsalogho I. Celui-ci a traduit les salutations et les encouragements du CCEB au staff ayant animé le camp. Il a par ailleurs encouragé les enfants et leur a prodigué des conseils. Ces derniers se disent d'une part satisfaits et d'autre part mécontents de se quitter car ils aimeraient plus séjourner dans la bibliothèque qu'ils considèrent comme étant leur meilleur refuge.

Rencontre mensuelle des bibliothécaires de juillet

| No Comments

Les rencontres mensuelles sont des cadres d'échange, d'évaluation et de remise à niveau des bibliothécaires. FAVL a encore honore ce rendez-vous en cette journée du 8 juillet 2016. Ils étaient au total seize sur le site de l'Association pour le Développement de la Région de Kaya (ADRK). Au présidium nous avons la présence de staff régional (

IMG.JPG

Guy, Herve et Salimata) appuyé par l'assistant de programme BOUE Alidou. Les points saillants de cette rencontre ont concerné : l'état des lieux, bilan à mi-parcours et perspectives sur la 1re édition des camps de lecture FAVL-BII. Sur ce point, les avis convergent selon les lesquels l'initiative est à saluer et a été une réelle opportunité pour attirer tous les regards sur leurs bibliothèque. Les séances de travail en groupe portant sur la sensibilisation à fréquenter la bibliothèque ont été riches en partage d'expérience : des astuces comme profiter de la période des exposés des élèves pour les fidéliser à la bibliothèque ont entre autres été partagées. Autre moment fort a été celui du débat sur les stratégies de récupération des livres en retard- il faut souligner que les techniques et tactiques n'ont pas manqué : approche conciliante, avertissement, inscription du nom du contrevenant sur le tableau, etc. La question des salaires n'a pas été occultée-des difficultés de décaissement sont à relever, en cause la lourdeur au niveau de la perception, contrôle financier, la fin de la délégation spéciale, etc.

IMG_0049.JPG

Quant au jeu concours de nouvelles, quelques éclaircissements ont été apportés (date, thèmes) néanmoins il convient d'organiser une campagne de communication au cours de laquelle l'information sera passée au public cible (les élèves étant en vacances). La rencontre a été clôturée aux environs de 14h avec la récupération des rapports (données collectées et activités menées) et le paiement des prises en charge. Rendez-vous a été pris pour la prochaine rencontre!

Guibaré-1-3.jpgLe camp de lecture de Guibaré 2016 a débuté le lundi 20 juillet 2016 dans l'enceinte de la bibliothèque communale de Guibaré et a pris fin le samedi 25 dans un climat de convivialité.
Ce qu'il faut retenir est que sur les 25 participants, la plupart d'eux n'arrivaient même pas à lire les lettres de l'alphabet lors du test de niveau. Mais avec les techniques des animateurs qui étaient dévoués nous pouvons dire qu'à nos jours beaucoup voir tous les participants arrivent à faire une lettre syllabique.  Nous avons assisté à beaucoup de séances de lecture en groupe suivi de lecture de bandes dessinées en passant par des séances d'animation et des dessins de masques.  Le dernier jour nous a permis d'assister à des conseils prodigués aux participants par le Naba du village et le président communal des parents d'élèves.
Vue que le camp a permis aux enfants d'apprendre, d'améliorer leur savoir et le goût de la lecture, mon souhait est que de tels camps puissent se répéter.  Toutes mes satisfactions à l'équipe d'animation qui n'a ménagé aucun effort pour la réussite de ces tous petits.  Que Dieu vous le rende au centuple.
Issiaka OUATTARA

Le partenaire CRS à la bibliothèque de Guibaré

| No Comments
Korbéogo Salimata writes:

Ce mercredi 22 juin 2016 une équipe de  CRS  a rendu visite au premier camp de lecture de l'année 2016 à la bibliothèque communautaire de Guibaré. L'équipe est composée de Myriam Dems chargée du renforcement des capacités au niveau de Beogo Biiga II et de Jannelle. L'équipe a été reçu par les facilitateurs et les élèves participants du camp aux environ de 11h. Elles ont suivis avec intérêt la suite des activités du jour  à savoir : l'importance de savoir lire et écrire, la sensibilisation sur  le brossage des dents et le lavage des mains, la séance de lecture guidée et l'apprentissage de l'alphabet. Très motivées elles se sont mises dans le bain en apprenant aux participants la chanson sur le lavage des mains avec beaucoup d'ambiance.

Elles ont aussi partagés leurs expériences avec les enfants de niveaux bas sur l'alphabet. A la  fin de la journée, elles ont donné leurs  suggestions pour la bonne marche des activités à venir. Par exemple lire le livre : le festival des masques avec les enfants   avant la création des masques, pour leur  permettre  de bien se situer et pouvoir dessiner et imiter la danse des masques avec leurs créations le dernier jour du camp.

IMG_0112.JPGIMG_0085_2.JPG
IMG_0055_2.JPGUn écrit de Hervé:

Monsieur Bambara Charles Macaire conseiller de la CEB de la commune de Guibaré s'est rendu ce matin à la bibliotheque communautaire de Guibaré. L'objectif de cette visite était de prendre connaissance des modules d'encadrement, encourager les eleves participants et les animateurs du camp.  S'adressant à l'équipe d'animation, il a pris connaissance des modules du camp à travers le chronogramme des activités. A l'endroit des enfants, il les a invités à l'assiduité au travail, au respect des conseils et recommandations des animateurs. Pour lui, le succès ne peut se passer du savoir lire et écrire. En terminant il a souhaité beaucoup de courage aux élèves et animateurs.
Nice review by Otosirieze Obi-Young of Half of a Yellow Sun by Chimamanda Adichie:

It soon became ubiquitous, this question: How, at the age of twenty-nine, did she do it? "I read books. I looked at photos," she says in the book's interview section. "In the four years that it took to finish the book, I would often ask older people I met, 'Where were you in 1967?' and then take it from there." While her parents' and relatives' stories formed the skeleton of her narrative, she went on to do a massive personal research, "the kind of research one does for a PhD." But in the end she didn't use most of it, aware of the danger of politics overwhelming the human story. Her aim in the novel was to capture emotional truth: a thing rarely pre-known except when felt. When, on completing the first draft, it was full of political events aimed at recreating the grand climate of international politics, she pruned it, sieved it, cutting and re-writing until it became the character-driven story that it is. So much that we only learn aspects of the war through the way they filter down to affect the characters. Rob Nixon captures this when he writes that the novel "takes us inside ordinary lives laid waste by the all too ordinary unraveling of nation states." Taking advantage of the freedom that fiction offered, she did not exactly stick to geographical and chronological facts. To suit the story, she re-arranged things: from subtle changes like the distance between towns and the presence of a beach in Port-Harcourt and a train station in Nsukka to not-so-overlookable ones like the chronology of conquered cities.

Démarrage des camps de lecture dans le Bam et et Sanmatenga

| No Comments
C'est parti pour les camps de lecture 2016 dans les bibliothèques du Bam et du Sanmatenga! C'est la commune de Guibaré qui a l'honneur d'accueillir le lancement de cette activité phare organisée par Amis des bibliothèques de villages africains dans le cadre du programme Beoog Biiga II. Le thème retenu pour cette édition est « Améliorons la qualité de l'éducation par la lecture ».

camp guibare sm.JPGLe lundi 20 juin, ce sont en tout vingt-cinq (25) participants choisis par tirage au sort, qui ont convergé vers le site de la bibliothèque ou les attendait toute l'équipe d'animation. Apres le mot de bienvenue prononcé par le Représentant National, suivi de l'allocution du 1er vice-Président, représentant  Mme la Présidente de la Délégation Spéciale de la commune, chaque participant a revêtu son T-shirt. Le chronogramme des activités (lecture, animation, jeu, etc.) s'est déroulé dans un climat de sérénité, d'ambiance et de convivialité. Vu la mobilisation de l'équipe, l'enthousiasme des jeunes campeurs, tout augure d'une belle et riche semaine à Guibaré.

Debut of first reading camp in Guibaré library

| No Comments
reading camp guibare.jpg

Encadrement du Staff d'animation des camps de lecture 2016

| No Comments
Dounko writes :

Les 17 et 18 juin 2016 à Kongoussi, le Représentant de FAVL a effectué une séance de travail pour l'encadrement du staff d'animation des camps de lecture 2016 dans les bibliothèques de FAVL/BBII. Durant deux jours, on a passé en revue toutes les activités qui seront menées au profit des participants durant les camps. Il faut noter que la particularité des camps de cette année 2016 est l'introduction d'une nouvelle méthode d'évaluation du niveau des participants afin d'utiliser la méthode adéquate d'apprentissage pour l'amélioration de leur niveau.
A l'issue des deux jours de travaux intenses et riches, les animateurs se disent satisfaits du travail abattu et sont disponibles à mener à bien leurs tâches pour le bonheur des élèves bénéficiaires.

encadrement camps.jpg


Visite à la bibliothèque de Sebba, Burkina Faso

| No Comments

Alidou écrit:

La période du 14 au 17 juin a observé ma sortie de supervision dans la bibliothèque communautaire de Sebba. Cette mission de trois jours fut marqué par plusieurs activités à la bibliothèque et des échanges avec les autorités communale notamment le PDS, le CCEB et le directeur de l'école A de Sebba. 

kamahoulaye small.jpg

J'ai fait de l'encadrement du bibliothécaire. J'examinai d'abord ses outils de gestion d'où je l'ai expliqué et corriger les insuffisances ; il s'agissait du cahier de compte et le cahier des sorties de livres. Nous reçûmes dans la même première journée des élèves pour des séances de lecture. Le gérant Kamahoulaye a fait la lecture du livre Le coq qui voulait plus chanter de Fatou Keita et un conte oral aux enfants. Ce fut l'occasion pour moi une fois de plus d'apporter des explications au gérant comment tenir le livre  pendant une activité de lecture de livre, comment disposer enfants, un petit fait divers pour faire rire les enfants ou soit imiter les cris, les actions des animaux du texte. La seconde journée tout comme la première journée a connu des séances de simulation  sur l'entretien des livres, et la sensibilisation sur le paludisme avec les enfants et une séance de dessin. En outre, nous avons fait la lecture de son rapport de mai 2016 et apporté des amendements et suggestions car un rapport d'activité doit contenir tous les détails : dates, heures, lieu de l'activité, nombre de participants, motivations et appréciations pour ses prochaines rapports. Cette visite a été importante et satisfaisant pour moi parce que nos préoccupations ont eu un effet favorable ; le bibliothécaire a eu des éclaircissements sur ses outils de gestion et un renforcement de capacité dans les activités d'animations.

En ce qui concerne le camp de lecture dont la date est fixé pour 25 au 30 juillet 2016 à la bibliothèque de Sebba.  Le camp a été bien expliqué : la date, le tirage, nombre des participants le petit déjeuné et le déjeuner, les animateurs et surtout l'objectif du camp. Il faut noter que c'est dans un climat de joie qu'ils ont accueilli cette nouvelle. Ils rassurent accompagner FAVL pour cette belle initiative première du genre à Sebba.

Voici les statistiques à compter de sa date d'ouverture le 08 avril 2016 à juin 2016 : Nombre d'abonnés : 16 ; Livres sortis : 16 ; Fréquentation avril 2016 : 1078 lecteurs ; Fréquentation mai 2016 : 1180 lecteurs.

Il faut noter que le faible taux d'abonnement est du à absence d'un règlement intérieur qui régis son fonctionnement.  Actuellement les tarifs ont été fixés lors de la dernière session de la mairie ; ainsi il se présente : fonctionnaires 2000f /an ; Élèves du secondaire 500f/an ; Élèves du primaire 300f/an.

FAVL team gets ready for first summer reading camp

| No Comments
getting ready for reading camps.jpg

Koumbia library in Burkina Faso, June 2016

| No Comments
koumbia library 2 june 2016.jpgkoumbia library june 2016.jpg


FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID