Le représentant de FAVL-BBII sur le terrain

| No Comments
Dounko Sanou writes:

Dounko et le Préfet de Ziga sm.jpg
Les 15, 16 et 17 Septembre, Abdoulaye Bokoum et moi avons effectué une sortie de terrain pour rencontrer les personnes  ressources des communes de Ziga, Korsimoro, Boussouma, Pissila et Namissiguima. Elle nous a permis de les rencontrer soit dans leur bureau ou téléphone. Les bibliothécaires ont souvent pris part dans les localités où nous avons rencontré le maire ou son représentant. Tantôt souvent en présence du bibliothécaire  tantôt par téléphone. A l'issue de notre mission, nous puissions dire que les préoccupations auxquelles nous sommes  sont en bonne voie de résolutions notamment  à Ziga ou tous les documents relatifs à la paie du salaire du bibliothécaire sont signés et  les 50% de contribution de la mairie sont prévus dans le budget complémentaire il ne reste plus que le visa de l'acte d'engament du  contrôle financier. A Korsimoro, la situation vient d'être réactivée. Mme le maire n'avait pas reçu aucune information sur le dossier de la bibliothèque mais cette sortie, elle a su, Mme le maire a contacté le comptable qui a revu le dossier. Le  mandant  avec un montant des 6 mois de salaires serait fait avant fin septembre. A  Boussouma, joint  par téléphone le comptable dit avoir inséré la contribution des 50% de la commune  dans le budget communal. 
 
Bibliothèque de Pissila sm.jpg
A Pissila, la rencontre du deuxième adjoint au maire et du comptable a permis de savoir que le budget est adopté et désormais le bibliothécaire pourra percevoir son salaire en même temps que les autres agents de la commune. Le processus de paie ayant très long au niveau de la commune, le comptable dit qu'il faudra attendre fin octobre pour avoir son  dû. Il va non seulement avoir son salaire du mois d'octobre mais aussi les six d'arriérés de salaire. Le bibliothécaire est réjoui d'avoir entendu ces mots prononcés en sa présence. Namissiguima, le  maire dit avoir vu la contribution de FAVL dans les recettes communale.  Le comptable dit avoir déposé le dossier de paie pour fin septembre. D'une manière générale,  cette mission a été une opportunité  pour nous de constater le niveau d'avancement de la paie des arriérés de salaire et aussi la contribution des 50% des mairies dans leur budget annuel.


Ghana libraries update

| No Comments
Paul Ayutoliya writes:

FAVL/ CESRUD Ghana libraries in the third week of September started off well with very good patronages in all three libraries. Patrons were in all of the libraries reading different kinds of story books and playing games. At the Sumbrungu Community Library, patrons from the surroundings schools came to the library to read and learn. They read story books such as the Fati series, All about Ama, and The Lucky One, among others. The patrons were young adults who also read subject books such as science, English, mathematics and others. The librarian is always at post, directing and guiding the patrons in a manner that aids reading and learning. There were patrons from St. Peter and Paul Academy and Dorongo primary and Junior High schools, as well as some young adults from the Sherigu Senior High school at the Sherigu Community Library reading and learning. Some of the books read by patrons were A for Ampe, the Homo-Twins, and the Adventure of Bedioko, among many others. Many patrons have been going to the Gowrie Library, where they read story books and play games. Some young adults were busy playing the ludu game, while others worked on mathematics together. Mr. Wilfred, the librarian, is always at post to ensure that things go smoothly. Overall, the week began well, and performance was good. We are hoping for even greater performance in the days ahead. We are confident that more patrons will be motivated to come to the libraries due to all of the interesting activities that we have to offer. 

children reading sm.jpggirl reading sm.jpg

What is happening at FAVL-Burkina Faso this week?

| No Comments
In Burkina Faso...
  • Reading camps are happening this week in Sebba and Bereba
  • A new edition of Echos des Bibliothecaires has been printed and distributed to all the libraries and rural councils.
  • Last week Dounko visited offices of five mayors to try to move process of payment of librarian salaries along: Ziga, Korsimoro, Boussouma, Pissila, and Namissiguima. Very frustrating. Bureaucracy is slow, mayors are not always interested, little citizen engagement ( a legacy of the 20 year dictatorship and single-party rule).  In each visit some progress was made.
  • This week Dounko continues with more visits. In the meantime, phone calls with Ziga, Bourzanga, Guibare, and Rollo suggests these payment are copntinuing to move forward. Also, Pibaoré appears to be moving forward on payment.
  • Thursday and Friday Dounko and Bokoum from CRS will visit Pensa, Barsalogho et Pibaoré.

Journée Porte Ouverte à la bibliothèque de Barsalogho

| No Comments
C'est parti  pour la campagne des Journées Portes Ouvertes (JPO) dans les bibliothèques BBII. C'est celle de Barsalogho qui a ouvert ses portes à la population ce matin 17 septembre. L'esprit de ces journées est de convier le plus grand nombre encore sceptique à découvrir ce lieu à la fois de connaissances et de distraction qu'est la bibliothèque. Le pari a été tenu quand bien même en début de matinée, l'affluence  était timide. La communauté de Barsalogho a honoré ce rendez-vous dans une ambiance de fête ; ce sont des jeunes, des élèves, des enfants qui ont convergé vers la bibliothèque où le bibliothécaire s'est fait la joie de satisfaire à leur curiosité : certains se sont vite laissés tenter par des livres sur place comme des romans, des livres photos... d'autres ont préféré se remuer les méninges avec les jeux de puzzle et surtout le scrabble. Le tout s'est déroulé autour d'un rafraîchissement en « Zoom Kom », boisson sucrée à base de petit mil. Les autorités quant à elles ne sont pas restées en marge de l'évènement ; le maire de la commune dont l'agenda était chargé s'est fait représenter et a salué vivement la tenue de telles activités, en témoigne ses propos par téléphone «  je souhaite vraiment rééditer cette Journée Portes Ouvertes au cours du prochain mois à la faveur de la rentrée des classes pour inviter massivement les élèves comme les enseignants à s'approprier ce lieu privilégié que constitue la bibliothèque. Merci à FAVL et à son partenaire CRS ». En début d'après-midi, le cahier d'usagers du bibliothécaire Sawadogo Wencelas affichait 48 nouveaux usagers!

barsalogho small.JPGbarsalogho small 2.JPGbarsalogho small 3.JPG

Rapport d'une partie de jeu de Scrabble à Dimikuy

| No Comments
Fankani Bovama nous écrit:

Le jeudi 15 septembre 2016, une partie de jeu de scrabble s'est tenue dans la bibliothèque de Dimikuy. Ont pris part à ce jeu, l'animateur FAVL, la gérante et une visiteuse du nom  de Korbéogo Zoénabou. La partie a duré trois heures. C'était une bonne partie de divertissement car j'ai beaucoup apprécié et c'était ma première fois de jouer au scrabble. Le jeu était ouvert et on s'entraidait pour retrouver certains mots. A la fin c'est la gérante qui est sortie vainqueuse de la partie. On était tous contents.

026.JPG027.JPG


The Impact of Open Licensing on the Early Reader Ecosystem

| No Comments
An interesting and important survey and issues paper, available here

Abstract:  The Impact of Open Licensing on the Early Reader Ecosystem examines how to use open licensing to promote quality learning resources for young children that are relevant and interesting. Research in early reading tends to focus on traditional publishing value and supply chains, without taking much consideration of new approaches and solutions emerging from the digitization of content and the impact of open licences. Production innovations considered include content creation models, storybook management and storage, and printing and distribution. all of which are evolving rapidly as new technologies are developed and applied.  This paper also describes and assesses how major players in the early reader ecosystem impact on the production and utilization of quality resources.  These include publishers, NGOs, libraries and literacy organizations, and donors.  In addition, because cost models for open licensing any resource are different from commercial publishing, this report examines how open licensing and cost recovery can be effectively addressed in order to promote the long-term sustainability of local content creation, production, and utilization.  Finally, this paper offers a detailed set of implications for early literacy content creation and utilization in low-income countries, which should underpin the development of creative ways to deliver books to young children.
This review is in the comments section of Mookse. I am sure there will be more comments and reviews in the coming days.

In many ways there is nothing startlingly original about this story. It is presented as a schoolhood memory and in particular of a couple of fellow students whose lives became mysteriously intertwined, culminating in a tragic event many years later. I also don;t want to make too much of how it is interesting to get a peek into life in an African school, as in many ways there is a lot more that is generally familiar than distinctive here. But I found the way the story was written to be quite delightful. Clearly Gappah has a strong talent for storytelling. It is good that she does not make too much of unraveling the mystery of the relationship between the two main boys, because I found it easy to guess at least some central aspect of it fairly early on. I am sure most readers will as well. Instead the story is really one of the variety of positions of power and privilege and the changing attitudes that come naturally from occupying those different roles. I also quite like how without belabouring the question, the story does leave us wondering just how we ultimately should feel about Zaka. He is clearly a more complex person than the glimpses the other boys at the school got of him. I did wonder after I finished the story whether the blackmail plot really should have been as effective as it was. After all, had Zaka been accused he could have simply denied everything and accused the other boy of slander. But of course, it was not as simple as that. Even the mere accusation, once made, had the potential to destroy his life and so it would have been quite a risk for him to take that chance.

Achat de livres de jeunesse pour les bibliothèques de FAVL

| No Comments
Jacques écrit :
Des livres d'une valeur cent milles (100000) Francs CFA ont été achetés pour être distribués dans les bibliothèques de FAVL. Ce sont des livres de jeunesse issues pour la plupart d'auteurs africains. On y trouve également des auteurs burkinabè et européens. Cette action s'inscrit en droite ligne du projet  qui vise à renforcer les fonds documentaires des bibliothèques villageoises.
Toute l'équipe de FAVL Burkina traduit toute sa reconnaissance à l'endroit des donateurs qui contribuent à faire la promotion de la lecture en milieu rural.

jeunesse 1.JPG                                                          Vue des livres achetés

Update from Ghana libraries

| No Comments
Paul Ayutoliya writes:

Performance today Tuesday the 13th of September 2016 in FAVL/CESRUD Ghana was good.  Basic schools across the country has resumed today from vacation.  Touring around the libraries, it was evident that pupils are back and ready for reading and learning.  At the Sumbrungu library, patrons from the surrounding schools came to the library for reading; young adults too were also in attendance in their numbers reading and working on Mathematics together. The librarian who was at post also ensured that the library was in order.  At the Sherigu community library, pupils from St. Peter and Paul school were also at the library with some young adults from the Sherigu Senior High School were learning when I got there. The librarian was also at his post making sure that everything went on smoothly.
I have gotten a carpenter who has since finished works at the Sherigu library; the zinc that were leaking has now been worked on, the inside door has a lock now and all other petty carpenter works has also been done.  I was not able to make to Gowrie library today, but I called on phone and spoke with the librarian there to find out how the library was doing. According to the librarian, the library was doing well; patrons were there reading and others playing games. I spoke with a few of the patrons just to find out how things were going on, they all responded things was going on smoothly. I told them I will be paying them a visit the next day. I am hoping when I visit he library tomorrow, I will do a follow up about the lighting issue there and get back to you.

sumbrungu small.JPGkids reading sm.JPG

La bibliothèque communautaire de Sebba

| No Comments

Alidou writes:


La bibliothèque communautaire de Sebba, lieu de distraction, de rassemblement des jeunes pour la lecture, le jeux et  la recherche du savoir, a connu pendant la période de juillet à août 2016 plusieurs activités en son sein. Ce sont entre autres des séances de lecture guidées, de jeux de l'alphabet et de Scrabble, de sensibilisations sur l'importance de savoir lire et écrire. C'est sous la direction de Kamahoulaye Hama gérant de la bibliothèque que ces activités ont pu être menées avec la participation d'une trentaine d'enfants. Le gérant se dit satisfait car malgré cette période hivernale, la bibliothèque de Sebba n'est pas restée orpheline. Elle a enregistré un total de 206 lecteurs, 56 livres sortis et 8 abonnés. Il se prépare actuellement pour animer le camp de lecture qui se déroulera du 19 au 23 septembre 2016. L'objectif est d'aider les enfants à pouvoir bien lire à la rentrée scolaire 2016-2017 et de donner plus de visibilité à la bibliothèque.


photo sebba.jpg

FAVL-CESRUD vacation classes in Sumbrungu, Ghana, come to an end

| No Comments
FAVL/CESRUD vacation classes were today the 6th of September 2016 brought to a close.  The closing ceremony was very well attended function by all FAVL librarians, teachers who supported the classes; students and pupils who participated in the classes and the executive director of FAVL/CESRUD Ghana.  It was all joy and excitement on the part of the students on the arrival of the director (Mr. Rex Asanga).

I welcomed all and sundry for making it to the climax of the vacation classes in my opening remarks.  I took the opportunity to brief the director again on all what we have been doing during the vacation classes; the number of story books been read, games played and the subject courses discussed.  I reiterated that the mission of FAVL is that everyone should have the opportunity to pick up a book and read hence the need to always bring the young ones to read and learn together.  I thanked all the librarians and teachers for their tireless efforts; they have indeed sacrificed their time to help these young ones for free.

One of the teachers by name Mr. Adea Nicholas spoke on behalf of the teachers and thanked FAVL/CESRUD Ghana for their efforts put in place (providing the libraries) for reading and learning, he also thanked his colleagues' teachers and the coordinator for their efforts made during the classes.

IMG_20160906_120443.jpgCESRUD director Mr. Rex Asanga on his part thanked the coordinator, librarians, teachers and all the students for a successful vacation classes. He told the teachers that God will reward them for sacrificing their holidays to teach the young ones, he advise the students to take their education seriously by reading at all times, going to the library and reading story books, also he advise the students to cut off friends that do  not like education. He said he will continue to talk to other NGOs in education to come on board and assist these young ones in the communities. He hinted that if funds are made available, those schools that are far from the libraries, if they can get us a structure in their schools, we will open other libraries there so that those around that area would also have the opportunity to go there and read.   Director Asanga did some presentation of books, pen, pencils and rules bought by FAVL Ghana to some deserving students

IMG_20160906_121111.jpg

Reading in Korsimoro library, Burkina Faso

| No Comments
korsi lib.jpg

Rencontre des bibliothécaires de la zone du Tuy

| No Comments

        Alidou Boué écrit :


Durant la période du 31 aout au 01 septembre 2016, s'est tenue à Béréba, commue rurale de la province du Tuy, la rencontre mensuelle des bibliothécaires de la zone du Tuy, y compris celle de Niankorodougou. Cette rencontre a vu la participation de l'ensemble des acteurs concernés. Bibliothécaires et Animateurs ont répondu présent à cet appel. Pour cette rencontre, il faut noter la présence du président de FAVL en la personne du Professeur Mickael Kevane. Ce fut l'occasion d'échanger pendant deux jours avec le staff sur plusieurs sujets importants dans le but de relancer les activités et donner un nouveau souffle à l'association. Au cours de cette rencontre, les participants ont appris quelques activités pouvant les servir lors de leurs activités d'animations avec les enfants. Il s'agit du jeu de Scrabble et comment imaginer un conte ou une histoire. Les participants sont rentrés satisfaits des acquis de la rencontre et chaque bibliothécaire a reçu environ une quarantaine de livres d'auteurs africains.


rencontre Béréba-1.jpg

rencontre Béréba-1-2.jpg

Visite d'Alyssa Miawotoe au bureau de FAVL-BF

| No Comments
Alyssa.jpgCe lundi 05 septembre 2016, nous avons eu la visite d'Alyssa Miawotoe au bureau de FAVL-BF de Ouagadougou. L'année  dernière, elle a fait environ deux mois de bénévole pour aider FAVL dans la promotion de la lecture à travers l'implantation de bibliothèques communautaires en milieu rural. Sa contribution avait permis non seulement à produire des livres au Centre Multimédia de Houndé mais aussi à initier une cession formation en informatique au profit d'une dizaine de filles de Dimikuy.  Durant sa visite du jour, elle a lu Julie visite le jardin du village un livre photos qu'elle a aimé parce que les images la rappelle de son entretien avec cette petite  fille à Béréba.  Elle a aussi profité de cette visite pour encadrer notre assistant de chargé des programmes. Nous saluons cette visite de collaboration louable soit-elle qui encourage FAVL à poursuivre d'avantage ses activités. 

Comment aurais-je pu savoir? de Mawulolo AHLIJAH aux Editions Awoudy

| No Comments
One of our librarians in Burkina Faso loved this book; she gave us a passionate and moving summary.  I was so impressed!  Here is the summary from the publisher.

comment.jpgLe projet d'écriture d' AHLIJAH s'inscrit dans la logique des récits qui osent l'apostrophe et tous ses avatars. C'est donc à la manière de T'en souviens-tu ? qu'Homère, le héros de d' AHLIJAH, nous conduit dans les méandres de son histoire d'amour avec une fille nommée Cathérina. Un récit troublant, étrangement réaliste, livré au lecteur comme une confidence en deux actes. D'abord, on y prend connaissance d'une banale rencontre d'un soir sous « un lampadaire éteint » et des premières - fausses - évidences d'un grand amour entre Homère, jeune cadre, et Cathérina, jeune étudiante. Entre les deux protagonistes, éclôt alors une vraie relation avec toutes les concessions faites au présent qu'on veut unique et au futur qu'on souhaite paradisiaque. Mais comme aucune histoire d'amour n'est linéaire, la leur connaîtra une bifurcation fatale : La jeune Cathérina, par décision unilatérale, rompt la relation, ramasse ses bagages et se volatilise dans la nature...C'est à partir de là que le récit d'AHLIJAH devient captivant. Le lecteur est invité à la recherche de l'amante volatilisée. Une recherche passionnante et passionnée...

One summary of a recent National Endowment for the Arts reports this:

According to the NEA, the share of adults who report reading literature has steadily fallen in recent years, from 47 percent in 2012 to 45 percent in 2013 and 43.1 percent in 2015. This continues a decades-long decline: In a 1982 survey, nearly 57 percent of Americans reported reading literature, which is defined in these studies as poetry, plays, short stories, or novels.

It seems that the responses and smallish sample size probably make the underlying data pretty noisy, so I would not read (LOL) too much into the decline.

Meanwhile, according to the Pew Research Center, overall reading (fiction and non-fiction) is holding steady.

Following a slight overall decline in book readership between 2011 and 2012, the share of American adults who read books in any format has remained largely unchanged over the last four years. Some 73% of Americans report that they have read at least one book in the last year. That is nearly identical to the 74% who reported doing so in a survey conducted in 2012, although lower than the 79% who reported doing so in 2011.  Americans read an average (mean) of 12 books per year, while the typical (median) American has read 4 books in the last 12 months. Each of these figures is largely unchanged since 2011, when Pew Research Center first began conducting surveys of Americans' book reading habits.
Guy Roland Hema écrit:

FAVL poursuit son action de promotion de la lecture et de valorisation du patrimoine culturel dans nos communautés. Un ouvrage intitulé « Koura Zama Le conducteur des Présidents » coécrit par Fankani Bovama et David sera bientôt dans le rayon de nos bibliothèques. L'œuvre est une autobiographie de Koura Zama ancien combattant qui nous décrit sa vie de soldat, une étape trépignante marquée par des voyages sur d'autres contrées, des combats et de bravoure. Une fois rentré sain et sauf après les hostilités, il sera reversé dans l'armée voltaïque comme conducteur de véhicule. C'est dans cette nouvelle vie qu'il sera le conducteur personnel de Thomas Sankara actuellement icône dans le monde entier. Nous avons eu la chance de rencontre ce témoin vivant de tout un pan de l'histoire de notre pays. Il était là, dans les locaux de la bibliothèque de Béréba lors de la avec l'un des auteurs, notamment Fankani Bovama. C'était dans une ambiance chargée d'émotion que le personnage a reçu le livre des mains de Michael Kevane, directeur de FAVL.

conducteur pres sm.jpg

Donated books in local language for Ghana library

| No Comments
Paul Ayutoliya, our library coordinator in Ghana, writes the following.

This past month I donated six stories books in our local dialect to the Sumbrungu community library. Patrons have been asking for books in our dialect (Gurune) for some time now and as someone who can read in our dialect very well by the efforts of my Dad who was a teacher of the non-formal education in some years past, I had some of the books in our dialect with me which I  read once in while. The books are title; "Apunporengo Naba", "Punporengo" means lies in "Gurune" and "Naba" means King in Gurune. So the meaning of the story in English is King of Lies. The story was written by Nsoh Avea Ephraim. It was first published in 1996 by: Allgoodbooks Ltd. P O Box 10416 Accra-North Ghana. Another books was "BUGUM SEBO TI AKOLEGO LAGE LA" by Abenaa Korama. Slightly translated the Fire That Was Set by Akolego. Patrons who could read in our dialect were pleased seeing the books in the library. The books have been stamped and given numbers and are in the shelves for patron use.

Matthew Adams, volontaire de FAVL, écrit:

Le 6 août, on a effectué la troisième et dernière séance d'encadrement à l'utilisation des Smartphones avec les jeunes de Koumbia. Cette séance, neuf jeunes sont venus encore pour participer. Semblable à la séance précédente, on a commencé avec une révision des activités du samedi passé pour que les jeunes n'oublient pas les bases essentielles. Aujourd'hui on a appris comment partager la connexion de réseau avec un autre portable (lequel on a dû mettre en application avec mon portable parce que le Wifi était faible). Puis, nous les avons appris à faire des recherches sur l'internet. On a expliqué l'utilité de l'internet et comment on peut utiliser l'internet comme un outil d'apprentissage si on comprend l'utiliser correctement. On a fait quelques exemples ensemble, mais après ça on a fait une petite compétition. On a reparti les jeunes en groupes de trois et on a posé une question, (la date de naissance d'un chanteur connu, un fait historique, etc). Travaillant ensemble, ils faisaient des recherches et le premier groupe, qui a trouvé la correcte réponse, a remporté le tour et des bonbons. On a fait trois tours et chaque groupe en a gagné un. Aussi chaque jeune a eu l'opportunité pour manier le portable, donc il n'était pas une jeune qui faisait tout le travail. On les a félicités avec des Bics aussi pour être venus à ces trois séances. L'ambiance était conviviale. Tout le monde était content et je pense que cette séance était la meilleure des trois ! On les a félicités encore pour leur patience, leur détermination et leur bonne volonté pendant ces trois séances. Aussi, aujourd'hui on a été accompagné par M Zongo Pacôme, un professeur du français au lycée municipal de Houndé. Il a bien encouragé les jeunes au début et les a remercié pour venir aux séances malgré la difficulté de la saison agricole. Aussi, il nous a assistés pendant la séance en encourageant les jeunes de prendre des notes sur l'information qu'ils apprenaient et aussi en tant qu'un professeur, il savait bien comment simplifier les instructions pour que les jeunes aient pris des notes concises. On le remercie pour être venu avec nous et pour l'encouragement de notre appui. Aussi on a remercié la bibliothécaire Mme Assiatou Bokian pour tout son effort pendant ces séances, c'est à cause d'elle qu'il y avait des jeunes disponible à 9h ces samedis matins et que chaque portable était en bonne fonctionnement.  A la fin, on a pris des photos ensemble. Mais on les a assuré qu'il n'était pas la fin. On les a encouragés de fréquenter la bibliothèque et de mettre en pratique toutes les connaissances acquises.    

Photos du 6 Août 2016 003.JPG

 

Ghana library income and expenses report, 2012-16

| No Comments

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID