A Sebba, une bibliothèque communautaire verra le jour

| No Comments
FAVL program officer Djibril Sangaré writes:

Du 18 au 21 mars 2015, j'ai effectué un déplacement à Sebba dans la région du Sahel du Burkina. L'objectif de ce voyage était de rencontrer les autorités de la commune de Sebba, afin qu'elles puissent designer un bâtiment qui abritera la nouvelle bibliothèque. Ainsi, en présence du Secrétaire Général de la mairie de Sebba, le Proviseur du Lycée Provincial de Sebba, l'Institutaire de la classe du CM2, le Chef de Circonscription d'Education de Base(C CEB), un bâtiment a été désigné. 

Je me suis entretenu avec certains élèves et enseignants du Lycée Provincial de Sebba. Il y a de grand lecteurs parmi les élèves, mais l'absence d'une bibliothèque fait que certains ne se souviennent plus la dernière fois qu'ils ont lu un roman. Mais par contre, d'autre élèves comme Donbougou Corneil, élèves en classe de 3e au Lycée départemental de Sebba s'arrange à emprunter des romans chez ces camarades qui en ont. Il a pu lire au moins trois romans depuis le début de l'année scolaire 2014-2015.  Les élèves saluent vivement ce projet d'implantation de bibliothèque car il y a un manque crucial qui se fait sentir. Il en est de même pour les enseignants qui souhaitent vraiment que les activités puissent se dérouler le plus vite possible pour faciliter aux élevés, l'accès aux livres.

Voici quelques fotos du batiment proposé et des élève.

interview lycée provincial de Sebba.JPGbatiment vu de face.JPGeleves de CM2 A  lisant les questionaires.JPG



FAVL/CESRUD visit to Bolgatanga Regional Library

| No Comments
Paul Ayutoliya writes:

On Wednesday 25th March, 2015 I visited the Director of Bolgatanga Regional Library in the person of Ayeseya John at his office.  I told him my mission was to present myself and the libraries of FAVL-Bolgatanga to him, he was happy about my visit and said for some time now he has not have any information about FAVL, so he thought the libraries were no longer functioning, I told him, FAVL-Ghana have been functioning effectively from the beginning of the year 2015 when I took over as the coordinator, he was happy about the full operations of the libraries, in fact he told me, he have been part of most of FAVL programs that were organized in some years past, he asked whether if the camping programs were still in course, I told him I was made to understand that due to issues of funding the program was stop. He said, he has ever been part of such program and that it was very good and the children like that program.  I told him part of my visit was to see if they could get us extra books to furnish our libraries, he said they would have getting us some if the books were there as they used to do in some years past but the truth is that they have not received books for the year 2015 yet, but when they received some they will allocate some to us.  He (John) concluded by recommending that, they would have to train me (Paul) on how to handle the libraries, resume the allocation of books to FAVL libraries and that I should see the Assembly man to contact the Assembly to assist us in some of our financial issues.  I also concluded by thanking him for his time and assured him that we will work hand in hand to advance reading and learning in the Upper East Region.

Bolga regional sm.jpg

Fati and Honey Tree in library.jpg

Another update from Ghana libraries

| No Comments
The week begun well with a lot of activities in the various Schools across the country in preparation towards Ghana 58th Independence Day celebration this usually comes off on 6th March every year.

Gowrie small March 2015.jpgI visited the various libraries for monitoring and everything was going on well.  At the Sherigu community library, the children users were busy reading stories books, some were having group reading and storytelling were not left out. Infact, at the Sherigu library, the little ones are doing far better than the adults, the librarian also was at post making sure that every activity went on well. In fact the librarian Mr. Michael has been doing a great job for his community. At Gowrie kunkua library, which I visited on 5th March, the library was half full with children and young adults. Some of the children were busy opening pages of books with pictures and viewing them page after page, some of the young adults were busy playing ludo and others were also learning. Kunkua library is the only library that still has the ludo game, the other libraries do not know the where about of their ludo's. At the Sumbrungu library, games such as puzzles were played by the children, reading of story books and reading took place in the library. The Senior High student in this week came in their numbers to the library to learn, they came home for mid-terms. On 4th March, I together with the librarian went to St. Charles Lwanga Junior High School and spoke to them about the library usage and the need to patronize the library. Their teachers were full of praise for our visit and asked the pupils to make a good use of the library, the pupils also were happy about our visit.

As Coordinator I intend to go round all the schools within the catchment areas of the various FAVL libraries with my librarians to sensitize the pupils and students about the need to patronize the libraries.
A report from FAVL Ghana coordinator:

The week ended well with some interesting activities in the various libraries that saw a great increase in the number of users.  At the Gowrie Kunkua library, the librarian organized kids that were regular users of the library and read with them story books. The kid were seven in number, they read about the crocodile bread and Fati and the honey tree. Librarian motivated these kids with two pencils each; the kids were very excited with their gifts. They also played cross cube during the week; the children use the dyes to form certain words and explained the meaning of those words. Any word that they formed and do not know the meaning, they were usually refer to look for the meaning in the dictionary. In fact the librarian told me most of the kids like the game because they learn a lot from it. 

At the Sherigu library, the librarian organized young adults and they did some cleanup exercise in and around the library premises, normal activities of the library went on well during the week. Any time I always visit the library for supervision or monitoring, both the users and librarian keep reminding me about the damage nature of most of their books which they use always. I will once again want to plead with FAVL to take steps that would immediately address the concerns of the Sherigu community library to ensure smooth running of the library. Attendance from the library during the week was great especially during the day time.

At the Sumbrungu library, the users during the week did very well in patronage to the library. Interesting activities such as puzzles fixing, group reading, storytelling and other activities took place. It was very interesting listening to some that were told by some of the users.
Mr. Lucas Amikiya former coordinator paid a visit to FAVL Sumbrungu community. His mission was to see how things are going on in the library. He spent some time and shared with me some of his experience as the then coordinator of FAVL, he again discuss with me how things in the libraries should be handle to ensure smooth running and others. I thank him for his visits and time spent with me, he in return also thank me and said he will be available and ready to offer me any needed assistance that I may need or want to inquire.

In all, FAVL-Ghana has performed greatly in the second week of the month of March and will continue to do more to improve on our patronage.

DSCN3079sm.jpg

Burkina Faso's Brick Quarries Photography by David Pace

| No Comments
"I have been traveling to the West African country of Burkina Faso annually since 2007. Most of my time is spent in Bereba, a remote rural village without electricity or running water. I photograph all aspects of daily life in the village. But I am particularly drawn to the activity in the market, the weekly Friday night dance and the landscape and workers of the Karaba brick quarry."  More here

2015-03-12-1426189212-8703436-DavidPace2.K3029-thumb.jpg

Séance de conte à la bibliothèque de Béréba

| No Comments
Contes Dohoun.JPGSelon Koura Ivette, la bibliothécaire de Béréba, le 26 février 2015, un conte a été animé à la bibliothèque de Béréba. Le conte s'intitule ainsi: Un roi, son fils et son neveu. Etaient présent lors de cette activité, vingt élèves de l'école primaire.

Voici le conte:
Il était une fois, un roi très riche vivant dans un village avec son grand frère. Le grand frère décéda et laissa derrière lui un fils. Ainsi, le roi adopta le fils de son frère. Un beau jour, le marabout du roi fit une révélation terrible, il dit: « Ton fils adoptif prendra ta relève sur ton trône, comme signe, ce dernier a deux dents sur la gencive qui le démontrent. » Furieux d'apprendre cette nouvelle, le roi ordonna à son fils d'arracher les deux dents de son neveu. Le fils exécuta ce que son père a dit. Le marabout revint et dit au roi: «Ton neveu a perdu ses dents, cela va précipiter les évènements, il prendra ta relève sur le trône cette année même. »  Enfin, le roi pris une nouvelle mesure, il décida maintenant que son fils tue le neveu. Malheureusement pour le roi, les choses tournèrent males. Lors du combat entre le fils du roi et son neveu, le fils du roi trouva la mort. Quand le roi vit le corps sans vie de son enfant, il tombât du haut de son immeuble et cassa son cou. Ainsi, la prévision du marabout devint une réalité, le neveu accéda au trône.

Les lecteurs de Karaba s'expriment

| No Comments
blog du 11-03-015-1-3.jpgReprésentant National de FAVL, Dounko SANOU écrit:
Les enfants aiment lire quand ils ont accès au livres. Ces enfants de Karaba sont venus lire. Leurs livres préférés sont les livres qui parlent des choses de leur entourage. Salomon a pour livre préféré les parties du corps, Hagninki préfère la vie d'une accoucheuse. Quand à Romain «le Rouck», comme ses camarades aiment l'appeler, il préfère N'ka livuru wulenman (mon livre rouge). C'est un grand plaisir que je sens en moi quand ces petits pourront grandir en lisant grâce aux soutiens des donateurs de FAVL.

Représentant Dounko SANOU écrit:

mme cote d'ivoire.jpgJ'ai eu une discussion avec la directrice de la bibliothèque nationale de la Cote d'Ivoire Mme Ardjma. Nous avons visité ensemble la Médiathèque municipale de Ouagadougou, le FESPCO, avant de poursuivre la discussion du domaine du livre. La discussion autour des livres de Fatou KEITA a pris le dessus de tout. Pour Mme Ardjima, c'est ''Le petit garçon bleu'' qu'elle a beaucoup aimé. Fatou partage la craintes d'un couple ayant eu un enfant de peau différente des autres enfants mais également la joie du petit garçon avec son entourage. Quant à ta moi je préfère le livre '' L'appelle de Sosu'' qu'elle a traduit en français. L'auteur nous raconte l'histoire e comment un enfant paralysé laissé à lui même dans la cours a pu sauver tout son village situé entre la lagune et la mer lors d'une tempête. Mme a aimé mon résumé et dit ne l'avoir pas encore lu. Ce petit résumé qu'elle a jugé très intéressant la poussée à raconter l'histoire du petit enfant diable. Avant de nous séparer, elle a remis trois livres de conte pour enfants pour les bibliothèques. Je l'ai dit merci pour l'importance qu'elle donne à FAVL dans la promotion de la lecture au Burkina Faso.

Don de livres à la bibliothèque de Dohoun

| No Comments
blog du 03-03-015-1-5dohounsm.jpgLa bibliothèque villageoise de Dohoun a reçu la visite de leurs amis Français. Ils sont arrivés
en compagnie de l'ex-maire de la commune de Houndé, Mr BOUE Yazoun. Le gérant BOUE Hervé a présenté la bibliothèque et son fonctionnement. Ils ont très bien aimé l'initiative de FAVL en implantant cette bibliothèque a Dohoun. Pour eux, la bibliothèque à toute une place malgré l'évolution des nouvelles technologie de l'information. L'arbre de lecture a tiré l'attention de plusieurs parmi eux. A l'issue de la visite, ils ont fait un don blog du 03-03-015-1-9sdohounsm.jpgd'une cinquantaine de livres. Ces livres sont pour la plus part des livre de litérature européenne mais il y avait quelques auteurs Africain. Le bibliothécaire a salué avec juste valeur les visiteurs du jours car c'est pensant aux populations que le geste a été fait. Quant a l'ex maire il salué les efforts de FAVL pour le noble qu'il abat un peut partout au Burkina.

Visite des Bibliothèques de Tuy

| No Comments
Le représentant de FAVL, Dounko Sanou, écrit :

blog du 03-03-015-1-10karabasm.jpgDu samedi 28 février au dimanche 01 mars 2015, j'ai visité cinq bibliothèques de FAVL dans la province du Tuy. Avant de partir, j'ai payé des livres pour augmenter les fonds documentaires. Ma visite a débuté le samedi par la bibliothèque de Béréba, et celle de Dimikuy. Le lendemain ce fut celle de Dohoun ensuite Karaba et enfin Boni. A chaque bibliothèque visité j'ai rencontré des lecteurs qui sont venus soit pour lire sur place, jouer aux jeux de société ou emprunter un livre. La particularité est que les enfants sont les plus nombreux à fréquenter ces lieux du savoir. Le nombre des blog du 03-03-015-1-13karabasm.jpgabonnés de fréquentation augmente de jour en jour. Ces lecteurs se disent satisfaits parce qu'ils trouvent leur compte la plupart du temps. Chaque bibliothécaire a reçu au moins 5 livres d'auteurs Africains. Cette visite a été salué par les bibliothécaires car ils ont eu de nouvelles œuvres pour les lecteurs qui en ont le besoin.

Dounko Sanou, FAVL representative, just finished distributing about $150 worth of African authored children's books to the libraries in the southwest of Burkina Faso.  He writes:

Je viens de payer une trentaine de livres d'auteurs Africains à la librairie Harmattan Burkina pour nos bibliothèques du Tuy. Merci aux donateurs qui ne cessent de contribuer à l' éveil des populations à travers la lecture.


dounko keita 2.jpgdounko keita.jpg


FAVL representative Dounko Sanou recently visited the Multimedia Center and libraries in the Hounde region in southwestern Burkina Faso.

In the last 3 months, the Multimedia Center has created 4 books written and illustrated by local authors. These books will soon be printed and distributed to the FAVL libraries across Burkina

As Dounko traveled to the libraries, he brought 37 books written by Fatou Keita to add to the libraries' collections. The money for these books was raised through Globalgiving and will give readers books with more relevant and relatable subjects.

dohoun library.jpgIn each visit, Dounko found the libraries operating normally.  His visit to the Dohoun library coincided with the arrival of a book donation brought by French friends of the village who were visiting the library. Among the French books were a couple written by African authors. The Karaba library was lively, with 15 children reading and playing games at the time he visited.   The Béréba and Boni libaries were running FAVL's EIFL-funded girls' health reading clubs. The young women participating supported the program, saying the health topics covered have been very useful.

Projet Beogo Biiga II avance

| No Comments
Dounko écrit:

Le jeudi 19 février 2019, CRS et les partenaires, FAVL, le MENA et OCADES partenaires  dans le projet Beogo Biiga II, nous nous sommes retrouvés au sein de leur salle de réunion.  Objet: revu les outils de flux des données. En effet ses outils étés élaborés lors de l'atelier SMILER en décembre dernier par toutes les partie prenantes.   Nous avons revu également les outils du suivi évaluation, le cadre de redevabilité, la fiche du feed-back, le PMP et le plan d'évaluation. Les travaux se sont déroulés dans une bonne ambiance ce qui nous a permis de poser suffisamment des questions de compréhension. Ces outils seront amendés et seront misent à la dispositions de chaque partenaire les jours à venir.

crs foto petit.jpg

Des commentaires de Ouargaye:

au carrefour des histoires YANA.jpgEn tant qu'abonné de la bibliothèque, j'y passe souvent et je suis bien ravi d'avoir accès aux romans. Le  roman intitulé au carrefour des histoires YANA m'a encore plus enthousiasmé. Ce livre sur les traditions orales de la région YANA est un livre qui va non seulement servir à la génération contemporaine du YAAGA, mais aussi faire connaitre d'avantage la culture du YANA qui n'est pas tant connue partout. C'est également un livre qui est venu compléter ce que je savais déjà de ma propre tradition.  Pour cela je voudrais dans un premier temps dire un grand merci à la donatrice Emily WILSON pour ce dont très précieux, et dans un second temps dire merci à FAVL.
ZOMBRE Jacques élève de la Terminale A4

Le 04 février 2015 j'ai été invité à Ouagadougou pour participer à une activité sur les FRASQUES D'EBINTO  au centre culturel Allemand quitté. A ma grande surprise M.NANEMA me remet un livre qui parle de l'origine des YANA et il me dit que c'est un don de la donatrice Emily pour ma bibliothèque. Je suis très content d'avoir un rolivre man qui parle de l'histoire YANA dans ma bibliothèque car cela va nous permettre de mieux connaitre la tradition YANA. A cet effet je remercie sincèrement du fond du cœur notre donatrice Emily qui fait beaucoup pour notre bibliothèque. Chère Emily que DIEU vous donne la force, la paix et surtout la santé pour que vous continuer de nous soutenir pour le bon fonctionnement de la bibliothèque de Ouargaye.
ZOMBRE Joany bibliothécaire.

Quand je suis arrivé à Ouargaye, j'ai été très heureux de constater l'existence d'une bibliothèque. C'est la seule bibliothèque existante à Ouargaye et elle attire bon nombre de lecteurs. Cette bibliothèque est comme de l'or aussi bien pour les élèves que les enseignants. Tout dernièrement la bibliothèque a reçu un nouveau livre qui parle des traditions orales de la région YANA. Merci à la donatrice Emily, et que DIEU tout puissant la bénisse.
ZOMBRE Hippolithe élève de Terminale A4

Visite à la bibliothèque de Ouargaye

| No Comments
Djibril écrit:

Le 26 février 2015, le bibliothécaire de Ouargaye Joany et moi avons animé plusieurs  activités dans la dite bibliothèque. Nous avons dirigés des jeux de carte, de puzzle et de waré en présence de 11 filles et 19 garçons, l'ambiance était très conviviale. Les participants ont affiché une grande motivation. Après les divers jeux, certains ont décidé de faire des récitations et d'autres ont chanté.

P1080252k.jpgJ'ai suivi avec un grand intérêt ces séances d'activités à la bibliothèque. J'ai aussi appris beaucoup de chose en ce qui concerne le fonctionnement de la bibliothèque.

Les autorités de Ouargaye apprécient bien la présence de cette bibliothèque dans leur commune, car c'est une source de savoir pour leurs enfants et pour eux même. Les lecteurs soulignent également l'importance de cette bibliothèque. Certains disent qu'il y a beaucoup de romans qui font partir de leur programme scolaire qu'ils peuvent trouver à la bibliothèque de Ouargaye.



Merci à Pamela Roberts

| No Comments
Jacques écrit:

photo avec pamela.jpgLe lundi 02 mars 15, Rahamane et moi avons rendu visite à Pamela Roberts au sein de la bibliothèque linguistique de SIL. Roberts a à nouveau comme ses séjours précédents à Ouagadougou offert un lot de livres à FAVL. Des livres qui seront très utiles à FAVL dans sa politique de promotion de la lecture. C'est pourquoi toute l'équipe de FAVL se joint à moi pour dire merci à Roberts pour  son soutien. Ce lot de livres sera très bénéfique pour les différents lecteurs de nos bibliothèques.

Why support FAVL libraries? One reason in one picture...

| No Comments
bib de Dohoun.jpg

Les dévoreuses d'âmes de Nyaba Léon OUEDRAOGO

| No Comments
Sanou Dounko écrit:

Nyaba vernissage sm.jpgLe vendredi 19 février 2015, j'ai assisté au vernissage du livre Les dévoreuses d'âmes de Nyaba Léon OUEDRAOGO. Le centre culturel Georges Miliès a été choisi pour la dite activité. Les fans de la lectures et des images ne se sont pas fait raconter l'événement. Selon Nyaba, il a choisi ce thème pas pour dire que la sorcellerie existe ou n'existe pas. Pour lui, c'est une manière de partager la vie de cette partie de la société souvent abandonnée à propre sort pour des raisons diverses et compréhensives.  La plus part des dévoreuses d'âmes sont de vieilles femmes sans enfants qui sont accusées de sorcières. Une fois chassées du village, elles vivent dans des conditions très difficiles au regard de tout le monde. Elles sont craintes des causes qu'elles ne connaissent même pas. Nyaba nous a donné plus d'espoir sur le non-existence de cette pratique dans le monde surtout en Afrique.  

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID